1. // Sélections
  2. //

Après l'effort, le réconfort

0 0
Un bon entraîneur doit savoir trouver les mots justes.

Dick Advocaat, sélectionneur de la Russie, est donc bon dans le métier qu'il exerce, car il a suffisamment motivé ses troupes pour qu'elles battent Andorre e se qualifient pour l'Euro 2012.

Petit flash-back, à la Marty McFly. Il y a une semaine, Advocaat promettait à ses joueurs que s'ils gagnaient une place direct pour l'Ukraine et la Pologne en triomphant de leur modeste adversaire, ils pourraient boire sans limite.
Résultat sans appel, 6-0, un bon score de tennis.

Jour de fête pour la sélection russe donc, tout le monde se bourre la gueule après la rencontre. Si la quantité d'alcool ingurgitée par les Russes est proportionnelle à la taulée qu'ils ont infligé à leur victime du jour, on imagine pas la gueule de bois qu'ils doivent avoir aujourd'hui...

WP
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Le derby sans Totti
0 0