Après Domenech, la lettre d'El Tri

0 0
Et si Patrice Evra avait lu la lettre, à quoi aurait ressemblé la scène ?
Petite idée avec l'épilogue de la rébellion de la sélection mexicaine
contre ces dirigeants.

Mardi soir, le défenseur, Hector Moreno, a annoné
comme un élève de fond de classe un texte offrant les excuses des internationaux au peuple
mexicain, pour des dernières semaines où la sélection fit d'abord l'actualité hors du terrain.

Le porte-parole de fortune affirma aussi, au nom de ses coéquipiers, n'avoir jamais
réclamé la tête du directeur des sélections, Nestor de la Torre, pourtant tombée lundi dernier.

Une autre lettre précédemment écrite par Rafa Marquez avait pourtant nommément pris pour cible
De la Torre. Meneur de la révolte, le Commandant Marquez a préféré passé son tour à
plus jeune et hésitant au moment de procéder à la lecture de la dernière missive.

Pourquoi ne pas la faire lire à l'entraîneur tant qu'on y est ?





TG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Georges Leekens piégé
0 0