1. // CDM 2018
  2. // Qualifs
  3. // Suède-France (2-1)

Apprendre à souffrir

Cette fois encore, on nous dira que tout s’est joué sur ces « détails » dont adorent parler les spécialistes. Vendredi soir, à Solna, cela n’aura pas été un marquage laxiste, mais une relance foireuse d’un gardien qu’on pensait incapable de flancher. Au bout, le constat est le même : l’équipe de France ne sait pas souffrir.

Modififié
Hugo Lloris et son visage étiré par une nouvelle saison éprouvante avait prévenu avant même le coup d’envoi : « La Suède est un adversaire direct et il faut faire la différence dans ces confrontations directes. On l’avait fait à l’aller. Tout le monde est prêt pour un match qui s’annonce comme un grand combat. » Didier Deschamps, lui, mal à l’aise dans le costume de l’aventurier, avait préféré parler d’un match « important » pour son groupe, « très important » pour son adversaire, tout en refusant d’ajouter à la discussion la notion de rendez-vous décisif. Ce déplacement à Solna était à ses yeux « un tournant » , rien de plus. Le sélectionneur français aime prendre les matchs les uns après les autres. C’est une qualité, c’est aussi un défaut. Car, malgré tout ce que l’on a pu entendre ou lire, Didier Deschamps peut perdre. Cela lui était déjà arrivé le 28 mars dernier au stade de France face à l’Espagne (0-2), mais au moment d’évoquer nos doutes, certains avaient fait glisser la sacro-sainte phrase trop entendue : « Un match amical sert aussi à ça. » Dans le foot, il y a deux façons de perdre : on peut perdre sans combattre et, on peut perdre car, obnubilés par l’envie de gagner, on avait oublié qu’on pouvait aussi perdre. En oubliant l’enjeu, la seconde voie ouvre la porte au spectacle. Tout simplement car le plaisir, c’est le risque. La gestion et l’expérience, c’est l’ennui. Vendredi soir, en Suède, comme face à l’Espagne, comme face au Portugal en juillet 2016, comme face à l’Allemagne lors de la Coupe du monde 2014, l’équipe de France a perdu car elle a refusé de jouer, retombant dans ses travers et se retournant dans son incapacité à réagir face à la souffrance. Ce groupe ne sait pas encore souffrir ensemble, il sait simplement se sublimer par instants, par exploits comme face à l’Ukraine, comme face à l’Allemagne. Le voilà à un an de la Coupe du monde en Russie, deuxième d’un groupe de qualifications qu’il dirigeait jusqu’ici sans trop de souci, avec une sensation trop connue : celle, cruelle, des rendez-vous manqués.

Une affaire de leçon


On aura beau se repasser les images de ce Suède-France, le retourner dans tous les sens possibles, il n’y aura une nouvelle fois pas grand-chose à en tirer et c’est certainement le plus dramatique. En alignant Moussa Sissoko au coup d’envoi plutôt qu’Ousmane Dembélé et en préférant Dimitri Payet à Thomas Lemar, Didier Deschamps avait déjà affiché ses intentions : le jeu, ce serait sans lui. Venir en Suède, c’était avant tout pour tenir et si, par chance, on arrivait à « mettre un but de plus que l’adversaire » , on s’en contenterait. Pourquoi ? Le problème avec le pragmatisme, c’est qu’il a aussi ses limites et, s’il ne faut pas s’arrêter à un instant T pour juger un ensemble, l’équipe de France se retrouve vendredi soir dos au mur, elle qui n’a plus validé sa qualification directement pour une Coupe du monde depuis 2006. Ce n’est pas faute d’avoir prévenu, pas faute d’avoir noté que si les résultats suivaient plus ou moins depuis l’Euro 2016, la manière, elle, n’arrivait toujours pas. Chaque copie rendue est synonyme de frustration où le projet global - celui du jeu - est encore à ce jour illisible. Il est temps de s’inquiéter. Pas pour le résultat - on ose espérer que les Bleus se qualifieront avec trois matchs à disputer à domicile sur les quatre derniers -, mais pour l’approche, tant il est difficile de comprendre que Kanté, Lemar ou Dembélé soient encore préservés. Mieux, on en serait presque venu à souhaiter cette défaite en Suède, arrivée du pied d’un Hugo Lloris soudain devenu aussi fragile qu’un Krisprolls. Cette gifle dans la gueule ne peut que faire du bien et il faut déjà se remettre au boulot. Mais se remettre au boulot, c’est accepter de jouer et également accepter de se détourner de solutions qui ont marché hier. C’est se trouver enfin une identité, un projet de jeu, mais aussi apprendre à souffrir ensemble, apprendre à gagner et à perdre ensemble. Le foot ne peut être qu’une histoire de détails, c’est aussi une question de leçon.

Par Maxime Brigand
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Note : 7
Sans vouloir continuer à taper sur l'ambulance, cette défaite elle est clairement pour Deschamps. La compo de base prouve une peur de la Suède alors qu'il n'y a absolument rien d'alarmant. Au pire on prend un but, et alors? On a Demblélé, Griezmann, Lemar, Mbappé, Pogba, Lacazette, Payet. Je vois pas où est le problème.
Ce commentaire a été modifié.
The Chosen One Niveau : CFA2
Contrairement à un Zidane qui joue pour en marquer plus que l'adversaire

Parce qu'en face la Suède ça faisait pas peur
Note : 3
Clairement. Si on a peur de la Suède, faut même pas penser à se présenter en Russie en 2018.
chauve sourit Niveau : DHR
Pas seulement la compo mais la tactique aussi. Il faut jouer au sol face aux Suédois -qui sont très grand en moyenne- pas en l'air avec de longs ballons ou des centres pour Giroud.

Je trouve hallucinant qu'il n'ait pas fait de rectification à la mi temps en mettant des joueurs dribbleurs capable de combiner dans les petits espaces.

Deschamps nous a fait une Domenech ce soir.
Il est là le problème.

Considerer des joueurs moyens (genre Payet, Sidibe, Mendy, Matuidi) ou qui ont encore tout à prouver en dehors de la l1 ou sur la durée (Lacazette, Lemar, Mbappé etc.) comme de vrais cracks.

Les joueurs de cette EDF sont extrêmement surcotés, à l'exception de Varane et Kanté, à la limite Pogba et Griezmann (moins bons cette saison) , aucun ne joue dans un club du top 5 Européen et ne fait vraiment partie des meilleurs du monde à son poste.

"Lloris qu'on pensait infaillible ?" C'est une blague ? On peut faire une compilation de toutes ses bourdes à Tottenham ces dernières années ?

Le problème de la France est toujours le même : surestimer la valeur de ses joueurs, et cela fait 10 ans que cela dure.
DixDier Super Niveau : DHR
@EternaJuve : très belle analyse que je partage entièrement et qui a le mérite de déplacer le débat sur autre chose que Deschamps. Bravo !
Gros Noblois Niveau : CFA
Non mais vous vous méprenez les gars, on ne parle pas de craks à propos des joueurs Français.
Et franchement je ne vois pas en quoi on les surestime en disant qu'ils sont individuellement au-dessus des Suédois.
Hier on se prend 2 buts par des joueurs de L1 justement, qui jouent à Toulouse!!!
C'est surestimer M'Bappé de dire qu'il est meilleur que Toivonen???
6 réponses à ce commentaire.
Ce commentaire a été modifié 2 fois.
chauve sourit Niveau : DHR
"comme face au Portugal en juillet 2016 (...) l’équipe de France a perdu car elle a refusé de jouer"

C'est une blague?

"en préférant Dimitri Payet à Thomas Lemar, Didier Deschamps avait déjà affiché ses intentions : le jeu, ce serait sans lui."

Payet est un bourrin maintenant. Faut arrêter avec la culture de l'instant.
Ce commentaire a été modifié.
chauve sourit Niveau : DHR
Une défaite et c'est l'amnésie générale.
Après je suis d'accord pour dire que l'absence de Dembélé est un scandale, que les changements ont été beaucoup trop tardifs. DD doit se ressaisir!
The Chosen One Niveau : CFA2
Non mais Payet n'a pas le niveau pour être titulaire en EDF, c'est un très bon joueur de ligue 1 mais dès que le niveau s'élève y a plus personne
Ce commentaire a été modifié.
Note : 5
Deschamps DOIT installer Lemar à la place de Payet pour la coupe du monde (en imaginant qu'on y soit).
chauve sourit Niveau : DHR
Il faut laisser le joueur s'acclimater dans le groupe avant de le propulser titulaire indiscutable.

Ça aurait été Cabella à gauche pas de problème, mais on ne peut pas virer Payet comme ça juste parce que Lemar a été sublime pour sa première saison au plus haut niveau.

Je suis archi fan de Lemar mais non il prendra la place de titulaire progressivement en continuant à faire de si bonnes entrées en jeu.

A droite en revanche, Dembélé n'a pas de concurrence, hormis Coman qui n'a pas été sélectionné.
Ah bon...
Non mais c'est incroyable, Payet depuis son retour il a fait largement plus de bon match que de mauvais. ET la car lemar fait 1 très bonne saison en ligue 1 (en ldc il est bon aussi) c'est fini on met payet au banc.
Je pense que lemar est plus fort que payet et que au bout du compte il doit lui piquer sa place, mais comme tout le monde il faut qu'il le démontre quand il rentre en jeu etc.. ce qu'il fait très bien.
En attendant à l'heure du bilan payet aura fait une bonne carrière international.
Son seul regret avoir rencontrer bielsa trop tard
Gros Noblois Niveau : CFA
Je suis d'accord avec toi sur le fait qu'on ne doit pas virer Payet parce qu'il est un peu moins bien cette saison, en revanche quand tu vois son match c'est aberrant d'attendre la 71ième pour le remplacer.
L'entrée de Lemar a transformé l'attaque et avec 10 ou 20 minutes de plus on aurait peut-être pu les faire craquer.
6 réponses à ce commentaire.
GreatestShowOnField Niveau : District
Oh les gars, le foot en vrai c'est pas FM ou Ultimate machin là.
Lemar n'a aucun vécu dans cette équipe, aucune crédibilité.
Vous savez dans un groupe, il y a un élan, une dynamique.
Tu peux pas venir tout chambouler pour Lemar/Dembelé/Mbappé
Encore le mec serait R9 du Barca/Inter, je veux bien qu'on lui fasse de la place.
Les mecs viennent de faire une saison au haut niveau et on veut les balancer titulaire en EQUIPE NATIONALE.
Et on s'étonne qu'ils prennent la grosse tête, demandent des salaires mirobolants, se cassent à l'étranger et exigent des garanties...
On les laisse chier par terre et on s'étonne qu'au bout d'un moment, ça chie dans la bouffe.

Calm down, prenez du recul, trop d'émotion tue la réfléxion.

Lemar/Dembelé/Mbappé titulaires, c'est non, pas maintenant.
Si en 2018 ils sont encore chauds, on pourra les propulser sur le terrain sans se poser de questions parce que du talent, ils en ont.
Mais faut leur laisser du temps, le temps d'apprendre, de voir.

Faut pas paniquer, on y sera en Russie 2018.
Ce commentaire a été modifié.
chauve sourit Niveau : DHR
Je rajouterais qu'il vaut mieux perdre maintenant qu'à la Coupe du monde.
On apprend peu par la victoire, mais beaucoup par la défaite.

Souvenez vous qu'en 2015 on enchainait des défaites: Brésil, Belgique, Albanie.

La seule différence c'est qu'il n'y avait pas de qualif' en jeu, une victoire contre les Pays Bas devient primordiale maintenant.
L'Angleterre doit servir de match d'entrainement.
Tu considères vraiment que l'euro 2016 est un indicateur quant au niveau de la France ?

Un tournoi à domicile, avec un parcours plus que favorable, des jours de repos en plus que ses adversaires 3 jours de plus que l'Irlande en huitièmes...) , un 1er adversaire prestigieux en demies, mais lessivé et décimé par son quart...

Soyons honnête, l'edf est une bonne équipe, mais sa place en finale ne fait pas d'elle une des 2 meilleures nations européennes, loin de là.

Si tout le monde était un peu plus réaliste, le groupe travaillerait peut être plus dur et se donnerait à 100% sur le terrain.
chauve sourit Niveau : DHR
Je n'ai jamais dit que l'EDF est une des deux meilleures équipes d'Europe (le Portugal non plus d'ailleurs).
Il ne faut pas non plus tomber dans l'excès inverse, à savoir tout remettre en cause.
Il faut savoir être mesuré et prendre du recul dans la victoire comme dans la défaite c'est tout.
mara donna des frissons Niveau : CFA
Ok, mais si on était tous mesurés et prenant du recul dans la victoire comme dans la défaite on s'emmerderait bien sur ce site.
GreatestShowOnField Niveau : District
On peut analyser les matchs sans tomber dans les extrêmes ou le classique : c'est un coach de merde, c'est une équipe de merde, faut faire jouer untel, untel est cramé jusqu'à l'os etc etc.

Après si le but c'est de gueuler comme des sagouins en ayant la finesse et l'analyse tactique de Bébert au bistro, j'en suis capable aussi mais je trouve pas ca intelligent et ca ne mène à rien en fait.
Ultimate Team ou FUT pour faire plud court est un mode en ligne sur FIFA.


Voila.
6 réponses à ce commentaire.
Quand le Barça était sur le toit du monde, l'Espagne jouait comme le Barça...

Quand Monaco viole la France du Foot, avec de nombreux Français titulaire, la France doit jouer comme Monaco...
La France s'est sublimée face à l'Allemagne à l'euro ?
Première nouvelle.
Foutez moi des -1, mais La France a joué de la même manière vs l'Allemagne que le Portugal en finale.
Elle a été plus réaliste et plus chanceuse de tomber sur une équipe complètement désorganisée (absence d'hummels, blessure de Boateng, "main" wtf de Schweini).

Avec Payet, faut arrêter et essayer un autre joueur.
Il a été bon quelque matchs depuis qu'il est revenu en bleu mais aujourd'hui il retombe dans ses matchs de début où il avait du mal à se situer.
Le problème, c'est son positionnement.
Les matchs où il a été bon sont ceux dans l'axe aujourd'hui occupé par Griezmann. Et sur le côté, payet n'y arrive pas. Un peu à la manière d'özil, toute proportion gardée.
Cette défaite c'est celle de la FIFA qui programme des matchs aussi important en fin de saison. Non je déconne,mauvaise foi oblige, enfin il y aura un peu de piquant pour la suite des qualifs c'est pas si mal.
Annabella Niveau : DHR
C'est une fâcheuse habitude de se qualifier à l'arrache. Cela a toujours été le cas, la France ne joue bien que lorsqu'elle est dos au mur.
Le strict minimum pour passer.
Premier message intelligent de ce fil de commentaire, merci !

La seule campagne de qualification qui se soit passée sans difficultés, ça a été celle menée par Jacques Santini, pour l'Euro 2004, et on connaît la fin de l'histoire.

Les champions du monde de 98 avaient galéré comme pas croyable pour aller à l'Euro 2000 (pour ensuite le gagner). Lors de cette campagne là, lors des fameux matches de juin (comparables à celui-ci, donc), on avait enchaîné une défaîte à domicile face à la Russie et une victoire 1 - 0 sur péno de Leboeuf à la dernière minute contre Andorre.

C'est typiquement français de galérer en éliminatoires et ça ne présage absolument rien de ce que sera la compétition à venir.
Ce commentaire a été modifié 2 fois.
Celui qui avait mis le -1 à Pelusa n'a pas dû suivre beaucoup de campagnes éliminatoires de l'EdF...

"ça ne présage absolument rien de ce que sera la compétition à venir. " : on a un autre exemple assez parlant : fin 2001, la France, l'Argentine et le Portugal étaient au top. Le Brésil et l'Allemagne au bord du gouffre. On a vu, six mois plus tard, qui était en finale de CM, et qui avait été sorti au premier tour.
2 réponses à ce commentaire.
Ce commentaire a été modifié.
C'est pas Deschamps qui nous disait il y a peu que le 4-4-2 pour le haut niveau ce n'était plus d'actualité, tactiquement dépassé, trop "ceci", pas assez "cela" ?

Aujourd'hui, Monaco est champion de France avec un 4-4-2, l'Atlético de Griezmann continue de briller de cette manière (oui, une demie de C1 c'est briller), et op, Deschamps nous envoie du 4-4-2 (tout à fait justifié et justifiable au vu des joueurs que nous avons). Alors oui, certains disent que c'est un 4-2-3-1, mais on s'en branle, le fait est qu'il ne joue qu'avec 2 milieux, 2 autres excentrés (dont un qui a passé son temps partout sauf de son côté), et 2 attaquants (Griezmann 9 1/2 ?? Question organisation du jeu offensif, on repassera...).

Le pragmatisme de Deschamps, c'est du caca frais moulu. Personnellement, je suis choqué de constater le niveau tactique de cet homme. Je suis pas dans le vestiaire, ni aux entrainements, mais quoi qu'il leur dise, ce qui rejailli sur le terrain, c'est d'une pauvreté abyssale. Et ça fait 5 ans qu'il est là, c'est pas comme Sampaoli qui est arrivé y a 2 jours et qui doit se coltiner le Brésil et qui tente un 3-5-2 tout à fait chelou et trop peu concluant.

Bref, ma claque de DD. Aucune ambition. C'en est presque insultant pour nous, supporters, et même pour les joueurs.
Il est resté dans les années 1990 avec l'analogique !
Sans parler du Real qui a été forcé de passer en 442 avec la blessure de Bale avec la réussite qu'on lui connait
2 réponses à ce commentaire.
sérieusement, quelqu'un espère gagner quelque chose avec ces joueurs? aucune équipe de france n'a été aussi faible tachniquement depuis au moins des décennies. Mais c'est quoi ces joueurs,qui n'ont aucune envies particuliere de se retrouver sur le terrain avec ce maillot. techniquement deschamps compte sur payet pour animer le jeu !!! Payet !!! mais c'est qui ? le mec a fait une bonne saison dans sa carrière un club de milieu de tableau j'allucine ! griezman est encore plus seul qu'à l'atletico et même si mendy est excellent ,il n'a absolument pas la stature d'un joueur international. Pour ceux qui espère une demi en coupe du monde. supportez une autre nation. en vérité deschamps joue la carete groupe avec les mêmes joueurs parce qu'il sait très bien qu'il doit composer avec des joueurs moyen.
Tu as faux sur toute la ligne, Maxime Brigand.

Le problème de l'Equipe de France n'est pas qu'elle ne sait pas souffrir mais plutôt qu'elle ne sait pas NE PAS SOUFFRIR.

Pris dans une culture du résultat peu importe comment très réécrit par la suite ainsi qu'un manque de culture de l'excellence, on veut gagner des matches plutôt que de tout faire pour être le meilleur ou avoir le meilleur niveau possible sans comprendre qu'être le meilleur est le meilleur moyen de s'assurer de gagner.

Comme le sélectionneur est de cette mouvance, il aligne des joueurs moins bons pour sécuriser le résultat ce qui tue toute éventualité que cette équipe arrive au stade qui lui permette d'avoir une marge suffisante pour savoir NE PAS SOUFFRIR dans ce genre de matches.
Ce commentaire a été modifié.
 //  12:03  //  Passionné de la Jamaïque
Note : 2
Il y a 1 An J pour J que Payet nous délivrait avec son bijou contre la Roumanie, en toute fin de match, la roue n'arrête pas de tourner.

J'ai juste la désagréable impression qu'entre ces 2 matchs rien n'a évolué du côté des Bleus, DD aligne ses gars sûrs et le groupe vit bien...
Annabella Niveau : DHR
Nous raisonnons tous au travers du filtre des clubs. En équipe nationale le temps de jeu est minime en rapport, les entrainements ressemblent à des conférences de presse.
Un coach ne peut pas tout changer à chaque gifle reçue sous peine de se renier lui-même
En effet, la très contrainte actuelle dans le football, est que le niveau des grandes équipes nationales est pas mal homogène.

Dans les années 90, des joueurs de classe mondiale, étaient dans toutes les grandes nations footballistiques, et le gagnant était celui qui en avait le plus, voire qui arrivait a en faire un équilibre correct (Italie, Brésil, Argentine, Allemagne...).
A present, a part deux trois joueurs qui sont a des années lumières des autres, on voit que ca ne suffit plus, il faut une cohesion de groupe pour qu'une équipe arrive au bout. L'exemple a ce dernier Euro (en Copa America aussi) du Portugal (CR fut juge transparent), de l'Italie ou meme de l'Islande est frappant. Pas de stars a chaque ligne, mais un groupe soude, homogène, bosseur et avec des automatismes.
Ces automatismes s'apprennent en jouant ensemble. La contrainte en équipe nationale c'est que les joueurs se voient une fois tous les trois mois, c'est plutôt difficile. C'est donc je pense la clé (de) Deschamps pour avoir du succès avec la France.
C'est pragmatique. Faut juste l'accepter, car si dans un an, le groupe est soude, peut être, l'emotion sera au rendez vous.
Annabella Niveau : DHR
Mais je suis d'accord avec vous tous quand vous dites que DD aurait dû rectifier plus vite
MathySmith Niveau : DHR
T'aurais dû déposer un copyright pour l'utilisation de ta référence au Krisprolls^^
4 réponses à ce commentaire.
Toon Eastman Niveau : Ligue 1
Et si au final, au dela de l'équipe qui ne sait pas soufrir, l'EdF ne payait pas tout simplement les 2 années de matchs amicaux pré Euro face a des équipes globalement très peu concernées ?
Parce que l'équipe actuelle, DD nous l'a, dans les grandes lignes, construite durant cette période. Il a construit une équipe de matchs amicaux. Et le fait qu'il reste sur ces même bases commence un peu à m’inquiéter.

Même si je ne pense pas encore qu'on soit dans la situation où il faut paniquer et imaginer une élimination, loin de la, ca serait une bonne idée d’éviter de prendre le chemin habituel des barrages et surtout de ne pas profiter de la relative faiblesse des Pays Bas.
Guy Formici Niveau : Loisir
Les Pays-Bas seront remontés comme des pendules à l'heure d'affronter l'EDF fin aout prochain. Une victoire au Stade de France et les oranges passeront devant nous. Si la Suède continue d'engranger des points, elle s'envolera seule en tête et ce n'est pas la premier place que les français viseront mais une énième place de barragiste avec tous les risques que cela implique. Et voila comment une génération prometteuse (Dembéle, M'Bappé, Kanté n'auront plus que leurs yeux pour pleurer un gâchis mené de main de maitre par Deschamps, le conservateur baigné dans le bocal de formol de George Boulogne (années 60-70 et Aimée jacquet, les apôtres du jeu restrictif à la française à mille lieux des sarabandes de la bande à Hidalgo...Un conseil au staff de l'EDF : Faites passer un scanner à Lioris, sa bourde d'hier me fait vaguement songer à un début d'AVC...
En plus, avec Memphis pour prolonger la série des attaquants de ligue 1 qui marquent contre les Bleus, l'expérience de Robben contre les gamins qu'on a en latéraux et son vice quand il faudra aller provoquer Koscielny et Sneider et Strootman pour allumer de loin (pas vraiment la spécialité de Lloris)....
1 réponse à ce commentaire.
j'ai appris que les joueurs français se sentaient foncièrement et individuellement supérieur aux joueurs suedois !!!! on a trouvé la clé du problème. Les mecs sont persuadés qu'ils ont gagné la coupe du monde en 98. certains n'étaient même pas nés. Deschamps à choisi la bonne méthode ,en essayant de créer un groupe, parce qu'il sait qu'individuellement c'est faible, et d'autant plus faible que les mecs se prennent pour les meilleurs du monde !!!! pour LLOris..... c'est la 7eme cette année !!! là au moins on tient un record du monde !
bref, un match qui va laisser bcp de trace, avec des mecs normaus on pourrait espérer un électro choc, mais là.... intellectuellement Pogba, cissoko kosielni n'ont pas la capacité de reaction normal et des Payet,griezman sont déjà à donf,et il ne reste aucunes marge de progression. dur dur la Russie !!!
Hier à 17:48 Le bilan de la saison est en kiosque ! Hier à 17:23 Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 101 Hier à 16:47 Un petit bijou en MLS 3 Hier à 13:36 Trejo de retour au Rayo 17
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 13:23 Oscar suspendu huit matchs 24 Hier à 11:38 Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 Hier à 10:40 Zlatan vers Los Angeles ? 37 Hier à 10:28 Parme va passer sous pavillon chinois 35 Hier à 09:11 La panenka d'Alessandrini 17
mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 27 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 200 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 47 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 22 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 54 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 26 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 1 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42 lundi 5 juin Quand des caravanes font irruption pendant un match à Angers 12 lundi 5 juin Karim Benzema égale Raymon Kopa, mais... lundi 5 juin La situation diplomatique du Qatar inquiète la FIFA 44 lundi 5 juin Qui est Ederson Moraes, le 2e gardien le plus cher du monde ? lundi 5 juin Quand Nike et CR7 font de la pub pour Adidas 31 lundi 5 juin Boca Juniors file vers le titre 7 lundi 5 juin Gérone monte en Liga 16 dimanche 4 juin Finale Serie B : Carpi accroché par Benevento 8 dimanche 4 juin Mondial 2030 : l'UEFA pousse l'Angleterre à se présenter 11 dimanche 4 juin Suivre SO FOOT sur les réseaux sociaux 1 samedi 3 juin Combien le Real Madrid a dépensé pour gagner la Ligue des champions samedi 3 juin Asensio clôt le débat 3 samedi 3 juin Casemiro et Cristiano mettent le Real en orbite 1 samedi 3 juin Le sublime retourné de Mandžukić pour l'égalisation 5 samedi 3 juin CR7 ouvre le bal 1 samedi 3 juin Le tifo des supporters turinois lors de l'entrée des joueurs 2 samedi 3 juin Les anciens de la Juve à fond derrière les Bianconeri samedi 3 juin Del Piero débarque à Cardiff en roi 2 samedi 3 juin Des ultras parisiens taquinent une hôtesse de l'air 17 samedi 3 juin Buffon pourrait détrôner Maldini ce soir 20
Article suivant
Les notes de la Suède