Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Coupe du monde 2018

Appels à boycotter le Mondial russe

Modififié
Le conflit entre Russes et Ukrainiens continue de faire couler beaucoup d'encre.

Mercredi, des politiques allemands ont appelé à retirer l'organisation du Mondial 2018 à la Russie après l'accusation envers les séparatistes pro-russes d'avoir tiré au missile et provoqué le crash de l'avion malaisien en Ukraine. Pour Marieluise Beck, chargée de la politique étrangère chez les Verts, Vladimir Poutine traîne beaucoup trop de casseroles derrière lui pour qu'il soit « un hôte digne de ce nom » : « Confier l'organisation du Mondial à la Russie était déjà contestable avant la crise en Ukraine, parce que le Kremlin ne cesse de limiter les droits des citoyens. »

Michael Fuchs, vice-président du groupe conservateur à l'Assemblée, a par ailleurs assuré dans le journal économique Handelsblatt que d'autres pays comme la France, l'Allemagne ou l'Italie, pourraient « sans problème » prendre la place de la Russie et organiser la Coupe du monde 2018, les trois pays ayant « suffisamment de stades » pour accueillir les différents matchs de la compétition. Des déclarations nuancées par celles du porte-parole adjoint du gouvernement, Georg Streiter, qui a réagi mercredi matin : « C'est dans quatre ans et je pense que nous avons des problèmes plus urgents. »

De son côté, la FIFA a rappelé, par la voix de l'un de ses responsables allemands Theo Zwanziger, que c'était à elle seule de décider ou non d'un changement d'hôte pour la Coupe du monde 2018 : « Des contrats ont été signés. Et le boycott, dans le sport, a rarement arrangé quoi que ce soit. »


VvdW
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Olive & Tom