Coupe de Suisse - Quart de finale - Lausanne/FC Sion

Par Eric Maggiori

Appelez-le coach Gattuso

Ce soir, Gennaro Gattuso fait ses grands débuts en tant qu’entraîneur-joueur du FC Sion. Au programme : un quart de finale de Coupe de Suisse contre Lausanne. Il est déjà le cinquième entraîneur du FC Sion cette saison.

Note
3 votes
3 votes pour une note moyenne de 3.33/5
Cliquez sur une étoile pour donner la note

Rino Gattuso en rouge et blanc, ça fait bizarre
Rino Gattuso en rouge et blanc, ça fait bizarre
Gennaro Gattuso ne sait pas encore dans quelle galère il vient de s’embarquer. Après six mois passés au FC Sion en tant que joueur, l’ancien grogneur du milieu de terrain du Milan AC devient entraîneur-joueur. Rien que ça. Sauf qu’à Sion, la vie d’entraîneur n’a rien d’un long fleuve tranquille. Depuis le début de la saison, trois coaches se sont déjà assis sur le banc du club suisse, et ont tous connus le même sort : un licenciement en bonne et due forme. Après Sébastien Fournier (juin-septembre), Michel Decastel (septembre-octobre) et Pierre-André Schürmann (octobre-décembre), c’est l’Espagnol Victor Muñoz qui a été viré ce week-end, à la suite d’un sévère revers face au FC Thoune, 4-0. L’ancien joueur du FC Barcelone n’aura donc tenu qu’un mois et demi sur le banc. Des records de licenciement qui ne sont pas sans rappeler ceux de Maurizio Zamparini, président de Palerme, en Italie. De fait, le patron du FC Sion, Christian Constantin, est un difficile. Las de choisir un entraîneur et de le virer au bout de quelques semaines, il a donc décidé de filer les rênes de l’équipe à Gattuso. « Face à l’évident manque d’implication de la part de l’équipe, nous avons décidé de mettre les joueurs face à leurs responsabilité. Pour cela, à partir d’aujourd’hui et jusqu’à nouvel ordre, les joueurs devront s’autogérer. Les dirigeants remettent la responsabilité hiérarchique au capitaine Gennaro Gattuso » peut-on lire sur le communiqué publié par le club. Un joli traquenard.

Deux casquettes, deux possibilités

Pourtant, à y regarder le classement, la saison du FC Sion n’a rien de scandaleux. L’an passé, suite à la pénalisation de 35 points, l’équipe avait dû disputer les barrages pour ne pas descendre, et avait finalement assuré son maintien en première division. Renforcée par l’arrivée de Gattuso au mercato, Sion a bien débuté la saison, s’adjugeant même la première place du classement lors des premières semaines. Après un petit coup de mou en septembre, le club avait repris sa marche jusqu’à la fin de l’année 2012. Mais depuis la reprise des hostilités, en février, tout semble plus compliqué. Sion a reçu deux raclées à l’extérieur, et s’est imposé de justesse à domicile contre Saint-Gall. Trois points sur neuf possibles : voilà ce qui a poussé l’exigeant président Constantin à virer Victor Muñoz, qui quitte donc le FC Sion en le laissant à la quatrième place du classement, à neuf points du leader, le Grasshopper.

Et Gattuso dans tout ça ? L’ancien joueur du Milan AC a disputé 20 des 21 matches de championnat, pour un total de 1483 minutes jouées, avec même un club à la clef, même s’il a été inscrit lors d’une défaite face au FC Bâle (4-1). Déjà promu capitaine de l’équipe, Christian Constantin voit en l’ancien champion du Monde 2006 un candidat parfait au poste d’entraîneur. Enfin, entraîneur-joueur, pour être plus précis. Car au moins jusqu’à la fin de la saison, Gattuso pourra continuer d’enfiler son short et ses crampons quand bon lui semblera. Un peu à la manière d’un Gianluca Vialli en son temps à Chelsea, ou, plus récemment, Roberto Carlos à l’Anzhi Makhachkala. Pour Gattuso, deux possibilités : soit la fin de saison se passe bien, et il décide à la fin de la saison de raccrocher les crampons pour se consacrer à une carrière d’entraîneur, soit il reste jusqu’en juin, et se tire ensuite terminer sa carrière ailleurs, aux États-Unis, ou même en Australie, où Del Piero l’accueillerait à bras ouverts.

Et deux objectifs

En tout cas, pour Gattuso, la tâche ne va pas être aisée. Son aventure en tant que joueur-manager débute ce soir, avec un quart de finale de Coupe de Suisse sur la pelouse de Lausanne. Et autant dire qu’il a la pression, vu les récentes déclarations du président du club, notamment après la lourde défaite face à Thoune. « Si les joueurs veulent jouer aux cartes ou manger une fondue, qu’ils se débrouillent. Il leur appartient de faire le boulot sur le terrain. Les excuses comme "celui-ci aurait dû jouer" ou "on n’aurait pas dû faire ça" sont terminées » a-t-il assuré. En outre, Gattuso aura deux objectifs à accomplir pour cette fin de saison : se qualifier pour le tour préliminaire de la prochaine Ligue des champions (encore neuf journées à disputer) et remporter la Coupe de Suisse, compétition préférée du club (12 Coupes remportées dans son histoire, la dernière en 2011).

Pas de quoi impressionner le bon Ringhio, qui en a vu d’autres, et qui prend la chose avec calme et philosophie. « Je n’ai jamais caché le fait de vouloir entraîner. Néanmoins, je suis encore joueur, et cela rend donc les choses un peu différentes. On peut considérer ça comme une autogestion du vestiaire, avec l’objectif de responsabiliser l’équipe. La situation n’est pas du tout dramatique, nous sommes quatrièmes, à un point de Saint-Gall. Le premier chantier, c’est d’encaisser moins de buts, nous devons absolument être plus attentifs en phase défensive » a-t-il déclaré dans une interview à La Repubblica. De bonnes résolutions, de bonnes bases, pour un nouveau Gattuso. Un Gattuso qui ouvre une nouvelle page de sa carrière, avec des yeux (presque) flambant neufs. Un mec que l’on retrouvera sur le banc du Milan AC dans cinq ans, en duo avec Pippo Inzaghi. Nostalgie.

Parier sur les matchs de Chelsea FC

 





Votre compte sur SOFOOT.com

18 réactions ;
Poster un commentaire

  • Message posté par RobinVandeurDePersil le 27/02/2013 à 12:07
      Note : 2 

    "avec même un club à la clef, même s’il a été inscrit lors d’une défaite"

    Aïe mes yeux...(p'tit clin d'oeil à Gattuso)

  • Message posté par Gareth Bale le 27/02/2013 à 12:07
      Note : - 1 

    WOW, sur la page d'accueil pendant 1/2 seconde avec le logo rouge j'ai cru que l'article concernait José Saez ! Je m'excuse Rino ...

  • Message posté par Ke20 le 27/02/2013 à 12:08
      

    5eme entraîneur en moins d'une saison , c'est pas mal tout de même. Bon ratio!!


    Chapeau bas président

    et bonne chance Janvier

  • Message posté par nononoway le 27/02/2013 à 12:08
      Note : - 1 

    C'est quand tu joues contre des équipes qui s'appelle "Thoune" que tu te dis que ta carrière est sur la fin

  • Message posté par Skidi le 27/02/2013 à 13:02
      Note : 1 

    Qu'est ce que je l'aime ce gars ! L'homme-grinta par excellence, capable à lui seul de transcender tous ses coéquipiers & les 80 000 spectateurs qui vont avec.

    Je suis sûr qu'il reviendra un jour ou l'autre au Milan AC, je l'espère en tant qu'entraineur (& que José vienne lui foutre un doigt dans l’œil s'il est un homme).

  • Message posté par Farkas le 27/02/2013 à 13:23
      Note : 2 

    Juste deux précisions par rapport à l’article de Monsieur Maggiori :

    La première est concernant le futur rôle de l’ancien milanais, il ne sera, très certainement, pas entraîneur-joueur comme vous le supposez ; mais plus probablement capitaine, toujours, avec un rôle plus étendu, comme par exemple la responsabilité des entraînements.
    Cependant celui qui choisira ou non qui est titulaire, qui doit être remplacé, par qui et quand ; sera comme ça a toujours été au FC Sion, le président, Monsieur Constantin. Il suffit de voir son attitude lorsque son équipe perd, il quitte les loges pour se retrouver à côté, voir sur, le banc de touche.
    Donc Gennaro ne sera au mieux que le second homme de paille. Je dis second car le premier est pour le moment Monsieur Munoz pour sa licence UEFA Pro. Cela pourrait changer rapidement car par le biais de son avocat, ce dernier a fait savoir qu’il refusait ce rôle et demandait à être pleinement réintégré dans ses fonctions comme le prévoit son contrat… à suivre, mais je pense qu’il va rapidement prendre la porte.

    La seconde est sur le nombre de match qu’il reste à jouer, non pas 9 comme le dis votre article mais 15, ce qui change un petit peu la donne en matière de temps à disposition. Le championnat suisse se déroulant en 4 tours avec 10 équipes, cela fait un total de 36 matchs et là dernière journée fut la 21ème.

  • Message posté par Stoichkov le 27/02/2013 à 13:24
      Note : 1 

    FC Thoune...

  • Message posté par elnendordino le 27/02/2013 à 13:25
      

    et le dernier esperons

  • Message posté par Papa Ours le 27/02/2013 à 13:27
      Note : - 1 

    En 2011, Constantin en était à 26 entraîneurs en 12 ans de présidence. Déjà là, bonjour le ratio.

    2012, c'est 7 entraîneurs.

    2013, ça démarre déjà fort.

    Petite précision, M. Maggiori: Sion, c'est 12 victoires en Coupe et zéro défaite en finale.

    Y a plus qu'à attendre de voir si le Tapie des Alpes osera virer un mec comme Gattuso... Vivement le prochain épisode.

  • Message posté par FCB Stern des Südens le 27/02/2013 à 13:34
      Note : 2 

    Gattuso, un de ses footballers qui devrait toujours avoir un « Mr. » avant son nom !

  • Message posté par Stan Key Lubric le 27/02/2013 à 13:42
      Note : 3  /

    Les entraîneurs pullulent au FC Sion comme les morpions au SC Fion...

    Non?

  • Message posté par helllone le 27/02/2013 à 14:15
      

    Ouais comme dit précédemment, il est pas entraîneur-joueur mais c'est les joueurs qui doivent s'autogérer. Mais comme il est capitaine et vu son passé (je pense que ça joue), il a forcément un rôle plus important que les autres.
    Reste à voir s'il est capable de remballer son président :D !

  • Message posté par yoan1606 le 27/02/2013 à 15:28
      

    Message posté par Ke20
    5eme entraîneur en moins d'une saison , c'est pas mal tout de même. Bon ratio!!


    Chapeau bas président

    et bonne chance Janvier


    Gennaro ne veut pas dire Janvier, tu dois sûrement confondre avec Gennaio ;)

  • Message posté par Ke20 le 27/02/2013 à 16:53
      

    Ah oui désolé :(

    Au temps pour moi

  • Message posté par milanello44 le 27/02/2013 à 16:56
      

    J'ai peur pour les joueurs dans le vestiaire. FORZA GATTUSO

  • Message posté par Verratti le 27/02/2013 à 19:37
      

    en voila un taulier

  • Message posté par Marek Hamsik le 27/02/2013 à 21:36
      Note : 1 

    "Si les joueurs veulent manger une fondue". Très Très Suisse comme phrase !

  • Message posté par Farkas le 27/02/2013 à 21:51
      Note : 1 

    Pour faire vraiment dans le local, cela aurait du être une raclette ;)


18 réactions :
Poster un commentaire