Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. // Coupe de Suisse
  2. // Quart de finale
  3. // Lausanne/FC Sion

Appelez-le coach Gattuso

Ce soir, Gennaro Gattuso fait ses grands débuts en tant qu’entraîneur-joueur du FC Sion. Au programme : un quart de finale de Coupe de Suisse contre Lausanne. Il est déjà le cinquième entraîneur du FC Sion cette saison.

Modififié
Gennaro Gattuso ne sait pas encore dans quelle galère il vient de s’embarquer. Après six mois passés au FC Sion en tant que joueur, l’ancien grogneur du milieu de terrain du Milan AC devient entraîneur-joueur. Rien que ça. Sauf qu’à Sion, la vie d’entraîneur n’a rien d’un long fleuve tranquille. Depuis le début de la saison, trois coaches se sont déjà assis sur le banc du club suisse, et ont tous connus le même sort : un licenciement en bonne et due forme. Après Sébastien Fournier (juin-septembre), Michel Decastel (septembre-octobre) et Pierre-André Schürmann (octobre-décembre), c’est l’Espagnol Victor Muñoz qui a été viré ce week-end, à la suite d’un sévère revers face au FC Thoune, 4-0. L’ancien joueur du FC Barcelone n’aura donc tenu qu’un mois et demi sur le banc. Des records de licenciement qui ne sont pas sans rappeler ceux de Maurizio Zamparini, président de Palerme, en Italie. De fait, le patron du FC Sion, Christian Constantin, est un difficile. Las de choisir un entraîneur et de le virer au bout de quelques semaines, il a donc décidé de filer les rênes de l’équipe à Gattuso. « Face à l’évident manque d’implication de la part de l’équipe, nous avons décidé de mettre les joueurs face à leurs responsabilité. Pour cela, à partir d’aujourd’hui et jusqu’à nouvel ordre, les joueurs devront s’autogérer. Les dirigeants remettent la responsabilité hiérarchique au capitaine Gennaro Gattuso  » peut-on lire sur le communiqué publié par le club. Un joli traquenard.

Deux casquettes, deux possibilités

Pourtant, à y regarder le classement, la saison du FC Sion n’a rien de scandaleux. L’an passé, suite à la pénalisation de 35 points, l’équipe avait dû disputer les barrages pour ne pas descendre, et avait finalement assuré son maintien en première division. Renforcée par l’arrivée de Gattuso au mercato, Sion a bien débuté la saison, s’adjugeant même la première place du classement lors des premières semaines. Après un petit coup de mou en septembre, le club avait repris sa marche jusqu’à la fin de l’année 2012. Mais depuis la reprise des hostilités, en février, tout semble plus compliqué. Sion a reçu deux raclées à l’extérieur, et s’est imposé de justesse à domicile contre Saint-Gall. Trois points sur neuf possibles : voilà ce qui a poussé l’exigeant président Constantin à virer Victor Muñoz, qui quitte donc le FC Sion en le laissant à la quatrième place du classement, à neuf points du leader, le Grasshopper.

Et Gattuso dans tout ça ? L’ancien joueur du Milan AC a disputé 20 des 21 matches de championnat, pour un total de 1483 minutes jouées, avec même un club à la clef, même s’il a été inscrit lors d’une défaite face au FC Bâle (4-1). Déjà promu capitaine de l’équipe, Christian Constantin voit en l’ancien champion du Monde 2006 un candidat parfait au poste d’entraîneur. Enfin, entraîneur-joueur, pour être plus précis. Car au moins jusqu’à la fin de la saison, Gattuso pourra continuer d’enfiler son short et ses crampons quand bon lui semblera. Un peu à la manière d’un Gianluca Vialli en son temps à Chelsea, ou, plus récemment, Roberto Carlos à l’Anzhi Makhachkala. Pour Gattuso, deux possibilités : soit la fin de saison se passe bien, et il décide à la fin de la saison de raccrocher les crampons pour se consacrer à une carrière d’entraîneur, soit il reste jusqu’en juin, et se tire ensuite terminer sa carrière ailleurs, aux États-Unis, ou même en Australie, où Del Piero l’accueillerait à bras ouverts.

Et deux objectifs


En tout cas, pour Gattuso, la tâche ne va pas être aisée. Son aventure en tant que joueur-manager débute ce soir, avec un quart de finale de Coupe de Suisse sur la pelouse de Lausanne. Et autant dire qu’il a la pression, vu les récentes déclarations du président du club, notamment après la lourde défaite face à Thoune. « Si les joueurs veulent jouer aux cartes ou manger une fondue, qu’ils se débrouillent. Il leur appartient de faire le boulot sur le terrain. Les excuses comme "celui-ci aurait dû jouer" ou "on n’aurait pas dû faire ça" sont terminées » a-t-il assuré. En outre, Gattuso aura deux objectifs à accomplir pour cette fin de saison : se qualifier pour le tour préliminaire de la prochaine Ligue des Champions (encore neuf journées à disputer) et remporter la Coupe de Suisse, compétition préférée du club (12 Coupes remportées dans son histoire, la dernière en 2011).

Pas de quoi impressionner le bon Ringhio, qui en a vu d’autres, et qui prend la chose avec calme et philosophie. « Je n’ai jamais caché le fait de vouloir entraîner. Néanmoins, je suis encore joueur, et cela rend donc les choses un peu différentes. On peut considérer ça comme une autogestion du vestiaire, avec l’objectif de responsabiliser l’équipe. La situation n’est pas du tout dramatique, nous sommes quatrièmes, à un point de Saint-Gall. Le premier chantier, c’est d’encaisser moins de buts, nous devons absolument être plus attentifs en phase défensive » a-t-il déclaré dans une interview à La Repubblica. De bonnes résolutions, de bonnes bases, pour un nouveau Gattuso. Un Gattuso qui ouvre une nouvelle page de sa carrière, avec des yeux (presque) flambant neufs. Un mec que l’on retrouvera sur le banc du Milan AC dans cinq ans, en duo avec Pippo Inzaghi. Nostalgie.

Par Eric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



jeudi 21 juin 350€ offerts EN CASH pour parier sans risque sur la Coupe du monde
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Podcast Football Recall
Podcast Football Recall Épisode 9: La France fait le boulot, le naufrage argentin et les votes WTF suisses jeudi 21 juin Pourquoi c’est largement mieux de regarder un match AuBureau plutôt qu’au bureau ? 1 jeudi 21 juin Des bourses d'échanges Panini près de Nantes 8 jeudi 21 juin Où trouver le guide SO FOOT du Mondial 2018 ? jeudi 21 juin Suivez la Coupe du monde sur un bateau à Paris ! 10 jeudi 21 juin Des fans colombiens cachent de la vodka dans des jumelles 9 jeudi 21 juin La chanson de N'Golo Kanté (via Facebook SO FOOT) Podcast Football Recall Épisode 30: France-Pérou, terrain glissant, la fougue iranienne et le métro de Moscou