Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Antonio Valencia et son « willy »

Modififié
Il y a quelque temps déjà, Antonio Valencia s'était « amourachée » via Twitter d'une étudiante le félicitant de son titre de champion de Premier League.

Les tabloïds anglais viennent de sortir une nouvelle embarrassante pour l'Équatorien mancunien à un seul crochet. Katy Laham, esthéticienne de son état, sans doute pas mécontente de faire un beau billet sur le coup, raconte dans les colonnes d'un Sun tout ouïe le harcèlement par textos de Valencia. Et l'Équatorien est plutôt du genre direct, avec une technique en deux temps : « La première fois qu'il m'a envoyé un message, il m'a dit "Hay amor". Il disait que j'étais belle et que je devais lui envoyer des photos de moi » commence Katy Laham. Puis Antonio décide de passer à la vitesse supérieure, toujours selon les dires de cette esthéticienne : « C'est devenu clair à un moment donné, qu'il voulait des photos de mes parties intimes. Et lui avait pris l'habitude de m'envoyer "Hay amor", suivi d'une photo de son "willy" (le sexe masculin, en argot mignon anglais, ndlr). » Après de multiples relances de ce goût et malgré la promesse de lui payer l'avion et l'hôtel à Manchester, cette chère Katy, encore intriguée, découvre surtout que « willy » était déjà engagé avec une dame, avec qui Antonio a eu un enfant.

Et Kate, qui se dit « scandalisé » , a donc préféré tout déballer. Et de finir par préciser : « Tous ses messages étaient en espagnol parce qu'en dépit du fait qu'il vive en Angleterre depuis huit ans, son anglais est nul. »



AR
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Podcast Football Recall Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE
Podcast Football Recall Épisode 48: Mbappé, merci ; Lloris, oups ; Deschamps, président : émission exceptionnelle de Football Recall Hier à 09:02 La danse de la deuxième étoile !! (via Facebook SO FOOT) Hier à 00:10 La drôle de liste d'invités de la finale 37 dimanche 15 juillet Modrić meilleur joueur du tournoi, Mbappé meilleur jeune 68