1. //
  2. // Groupe A
  3. //
  4. // Malmö/Juventus

Antonio Duran et la baby-sitter

Il est, avec Bob Houghton et Roy Hodgson, l'un des trois coachs les plus influents de l'histoire du Malmö FF. Antonio Duran est également à ce jour le premier et le dernier Espagnol à avoir dirigé un club suédois. Retour sur une épopée pleine d'amour.

Modififié
Né à Arbucies, en Catalogne, Antonio Duran émigre aux Canaries, avec sa famille, alors qu'il n'a que 10 ans. C'est sur l'île qu'il tape la balle pour la première fois. Plutôt très bien d'ailleurs. Il a ainsi 18 ans lorsqu'il se fait repérer par un dirigeant du club de Cordoue, alors en vacances du côté de Tenerife. Quelques mois plus tard, Duran retrouve la péninsule et devient titulaire dans le milieu de terrain du club andalou. Ses buts, son abattage physique et son intelligence tactique finissent d'ailleurs par séduire l'Atlético Madrid. Les Colchoneros sont alors entraînés par Helenio Herrera qui deviendra le mentor footballistique de Duran. Aux cotés du futur coach intériste, le Catalan découvre les plaisirs des sessions d'entraînement intenses, le 4-2-4, mais aussi et surtout la concurrence de Larbi Ben Barek et d'Henry Carlsson. Les changements n'existant pas encore à l'époque, Duran joue peu. Trop peu. Pas de quoi le faire déprimer cependant, puisque, malgré leur rivalité, l'Espagnol et le joueur suédois deviennent très vite complices. De cette amitié naîtra d'ailleurs le surnom de Duran : « El traductor » .

3615 Ulla


Au-delà de leur relation linguistique, les deux hommes partagent surtout le même amour de la musique classique, mais aussi le même dégoût du régime franquiste. Voyant que Duran n'a pas de famille à Madrid, Carlsson - qui a débarqué à Madrid avec sa femme, ses trois enfants et Ulla, une nounou de 21 ans - l'invite régulièrement à venir dîner chez lui. Au fil du temps, les visites de l'Espagnol se font de plus en plus nombreuses. De plus en plus longues aussi. Et pour cause : Duran est tombé amoureux de la Mary Poppins suédoise. « Avant de partir en Espagne, des amies à moi m'avait dit : "Tu vas nous ramener un Espagnol, c'est sûr." C'est ce qu'il s'est passé. Je suis tombée éperdument amoureuse d'Antonio au point de faire ma vie avec lui » , raconte aujourd'hui Ulla Duran du haut de ses 85 ans. En 1952, les tourtereaux mettent à l'épreuve leur relation lorsque le joueur signe au Real Oviedo pour deux saisons. Le club asturien est alors en deuxième division et remonte l'année suivante en Liga grâce aux bonnes performances de son capitaine Duran. Titulaire indiscutable et véritable leader d'Oviedo, il choisit pourtant de raccrocher les crampons à 30 ans pour se marier quelques mois plus tard à Stockholm. Plutôt que de rentrer en Espagne, le couple décide de profiter du monde libre et s'installe en Suède. Un exil que Duran ne regrettera pas…


En quelques mois, l'Espagnol parvient à dompter le froid, la neige, la langue suédoise et trouve rapidement un travail dans une imprimerie. En parallèle à cela, Duran occupe également la fonction d'entraîneur/jardinier pour le club amateur d'Östrand. C'est tout sauf un simple loisir. L'Espagnol met en effet en pratique ce qu'il a observé avec Helenio Herrera et ne tarde pas à se faire repérer par le club de Sandvikens, le premier club de l'élite suédoise à faire confiance au talent de manager de Duran. Ce dernier, passe ensuite à Åtvidabergs, avec lequel il luttera jusqu'à la fin pour remporter le titre de champion. Une prouesse qui éveille alors l'intérêt d'Eric Persson, le président de Malmö. Ce dernier hésite pourtant à faire confiance à Duran… à cause de son passeport. Working class hero depuis qu'il a aidé à sauver la vie de plusieurs juifs danois lors de la Seconde Guerre mondiale, Persson est également un membre du Parti social-démocrate suédois des travailleurs dont l'idéologie est une révision du marxisme orthodoxe. Autant dire que la politique de Franco n'emballe pas vraiment celui qui est surnommé « Hövdingen » (le chef). Duran et Persson finiront tout de même par se rencontrer dans un restaurant de Stockholm afin de tirer les choses au clair. Ce soir-là, Duran expliquera à son futur chef qu'il est un fervent opposant à Franco. Les deux hommes finiront surtout par se rapprocher grâce à leur passion commune pour la littérature et Alexandre Dumas en particulier. Deal !

« Le maître du ballon est le maître du jeu »


Lorsqu'il prend les rênes de Malmö en 1964, le club suédois est en pleine déprime sportive. Duran prend conscience qu'il faut une refonte complète des méthodes de travail pour mettre fin à dix ans de disette. Convaincu qu'il est le grand architecte sportif dont le club a besoin, Persson fait même de Duran le premier entraîneur professionnel de l'histoire du football suédois. Il ne le regrettera pas. À l'entraînement, Duran est intraitable avec ses amateurs. Les footings durent des heures et le snaps interdit. Malgré les méthodes stakhanovistes de leur caudillo de coach, les joueurs apprécient néanmoins la nouvelle philosophie de jeu tactique mise en place par l'Espagnol. « C'était un grand travailleur et, même s'il mettait l'accent sur le physique, il nous répétait toujours que le ballon devait être au-dessus du jeu. "Le maître du ballon est le maître du jeu." C'était sa grande phrase » , explique aujourd'hui Roland Andersson, le disciple de Duran. « Il a été le premier à importer le 4-2-4 et on peut dire qu'il a révolutionné le football suédois à lui tout seul, » enfonce même l'ancien sélectionneur suédois, coupable d'avoir également lancé pour la première fois Zlatan Ibrahimović chez les pros lorsque l'actuel Parisien n'était encore qu'un gamin insolent à Malmö.


En huit ans passés à Malmö, Duran gagne 4 titres de champion. « À chaque fois qu'il gagnait un titre, il fêtait ça avec un bon cigare et en écoutant en boucle Besame mucho de Nat King Cole. C'était vraiment un grand monsieur » , sourit l'ancien international suédois moustachu Steffan Tappert. Le plus gros plaisir de la carrière de Duran intervient pourtant en 1966 lorsque Malmö dispute un seizième de finale de Coupe des clubs champions contre l'Atlético Madrid (Malmö sera d'ailleurs le premier adversaire européen des Colchoneros en Coupe d'Europe des clubs champions). Malgré l'élimination, Duran s'aperçoit que le franquisme a encore de belles heures devant lui. Il se rend compte à ce moment-là que sa vie est en Suède. Jusqu'à la fin de ses jours. Lorsqu'il quitte son poste d'entraîneur à Malmö pour rejoindre Djurgårdens, le club n'est plus le même : converti en véritable pépinière du pays, l'Espagnol a assis les bases d'une équipe qui parviendra à se hisser en 1979 jusqu'en finale de C1 contre Nottingham Forest. Duran meurt en 2009 après une deuxième rupture d'anévrisme. Ses restes reposent aujourd'hui à Åkersberga. Loin, très loin de son pays d'enfance, mais proche de sa femme qui lui rend toujours visite aujourd'hui. Proche aussi d'un Malmö qui ne serait sans doute pas en Ligue des champions aujourd'hui si Antonio n'était jamais tombé amoureux d'une jolie baby-sitter suédoise.



Par Ramon Jabugo
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Aucun commentaire sur cet article.
Hier à 12:36 NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars !
Hier à 14:54 Un match arrêté par des jets d'œufs 11
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 10:30 Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 29
mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 164 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4 lundi 24 juillet Reading présente ses maillots en réalité virtuelle lundi 24 juillet Entraînement arrêté à Leipzig après un pétage de plomb de Keïta 53 lundi 24 juillet Le maire de Mont-de-Marsan mange un rat à cause du PSG 26
À lire ensuite
PEA 2015