1. //
  2. //
  3. // Antonio Conte

Antonio Conte sur le banc des accusés

Modififié
4 12
Du banc d'entraîneur à celui d'accusé, il n'y a qu'un pas à faire pour Antonio Conte.

Le sélectionneur de la Squadra Azzurra, la sélection nationale italienne, devrait être renvoyé dans les prochaines heures devant le tribunal pour « fraude sportive » , selon le Corriere dello Sport. Le technicien italien, ancien international (20 sélections) et ex-milieu de la Juventus (1992-2004) est soupçonné d'avoir été le complice de matchs arrangés lorsqu'il était entraîneur du club de Sienne lors de la saison 2010-2011. Ces accusations ont déjà valu à l'ancien entraîneur de la Juventus Turin d'être condamné par la Fédération à dix mois de suspension, une peine finalement réduite en appel à quatre mois.

En cas de démission, L'Équipe croit savoir que Carlo Ancelotti raccourcirait son année sabbatique pour reprendre la suite d'Antonio.
SM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

El-jefecito Niveau : CFA
Le passé finit toujours par vous rattraper.
Accusation qui ne repose sur rien de concret, des "oui-dire" qu'il n'aurait pas pu, vu sa position, ne pas être au courant que certaines magouilles se tramaient dans les coulisses du club.
Une casserole que l'on a attaché à conte depuis longtemps et dont il n'arrive pas à se défaire car, faute de preuves véritables l'incriminant, on l'oblige, continuellement, lui, à fournir des preuves de son innocence...
Barry Allen Niveau : CFA2
"L'équipe croit savoir"

C'est donc plus que probablement faux.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
4 12