1. // Euro 2016
  2. //
  3. // Itw Pedro Kamata

« Antonio Conte me disait de ne pas trop faire l’amour avec ma femme »

Franco-Congolais, Pedro Kamata a eu l’opportunité d’être choisi et dirigé par Antonio Conte quand il a commencé à entraîner. D’abord à Bari, et puis ensuite à Sienne, il raconte ses souvenirs avec un homme intrusif, parfois excessif, mais génétiquement programmé pour gagner.

Modififié
Tu l’as eu à Bari, une première fois en tant qu’entraîneur, c’est ça ?
Oui, il est venu en remplacement. Et il avait juste eu une expérience à Arezzo, juste avant Bari. C’était sa première vraie expérience. Bari, c’est quand même un gros club. On était en Serie B à l’époque, mais les structures, la ferveur du public, c’est un peu l’Olympique de Marseille de l’Italie. Un gros club du Sud, avec une ferveur incroyable.

C’est un truc qu’il apprécie, ça ? Les grosses ambiances ? La pression ?
Ah oui, c’est un sanguin, lui. Et puis, c’était courageux, ce qu’il avait fait. Parce que lui, il vient de Lecce. Et la rivalité entre Lecce et Bari, c’est un peu celle qu’on avait en France entre l’OM et le PSG. Deux clubs qui se détestent. Il a pris Bari sans souci, il a gagné le championnat dès sa deuxième saison. Même moins que ça. En fait, il est arrivé en décembre 2007, il a fait les six derniers mois et puis une saison complète où il gagne le championnat.

T’as tout de suite senti la différence avec Conte ?
Moi, je suis arrivé en même temps que lui, mais tu sens que c’est un génie. Quand il a pris Bari, le club n’était pas loin de la relégation. Et ce qu’il a réussi à faire en un an et demi, c’est fou. Je peux vous dire qu’on n’a pas perdu beaucoup de matchs. Quand il est arrivé, il n’a pas changé grand-chose, il a juste maintenu le club. Mais l’année d’après, surtout à l’intersaison, il a fait de nous des gagneurs. Les dirigeants ont créé une équipe pour faire une bonne saison. Lui, dans sa tête, il a fait une équipe pour gagner. Et il avait raison. On a massacré tout le monde et on a gagné le championnat. On avait beaucoup de similitudes avec l’Italie d’aujourd’hui. C’est-à-dire qu’il y avait de bons joueurs, pas de top player, mais une fois sur le terrain, on était des animaux. On courait plus vite, plus longtemps que les autres. On était mieux préparés. Aujourd’hui, il a gardé la même ligne de conduite. Moi à l’époque, il est venu me chercher nulle part. Et quand je vois les joueurs qu’il a en Italie, leur CV, c’est beau d’avoir pris ces mecs-là.

Toi, tu sais pourquoi il t’a choisi ?
Non, faudrait lui demander. Mais bon, j’étais comme un dingue. Quand on m’a appelé pour jouer sous les ordres d'un mec qui a côtoyé Del Piero... C’est une de mes idoles. Et puis, quand on m’a dit que j’allais aussi jouer là où l’OM avait perdu sa finale de 91, j’étais dingue.

« Je me rappelle que quand on gagne le championnat avec Bari, il nous invite en boîte de nuit. Il nous a rincés, des bouteilles de partout. Il nous a bien récompensés. Mais voilà, pendant l’année, c’est pas vraiment la fête. »

C’est quoi sa recette magique ?
C’est un mélange de beaucoup de choses. Déjà, il a toujours un staff très compétent. Il ne laisse jamais rien au hasard. Et puis, il a appris des meilleurs, Lippi, Capello, Ancelotti, ça aide. Lui, on sentait qu’il avait un peu de tout ça. Moi, en quelque sorte, je peux dire que j’ai été entraîné par Lippi, Capello et Ancelotti… Par procuration.

Ça fait quoi d’avoir un hyperactif sur son banc ?
Ça te transcende. On pourrait croire que ça perturbe, mais non. Et puis, pendant le match, ce n’est que la partie visible de l’iceberg. En conférence, en causerie, il était déjà en transe. Le lundi, en début de semaine même, il était déjà en transe. Avec lui, tu ne peux jamais te relâcher. Quand c’est le travail, c’est le travail. Il disait tout le temps : « Il y a un temps pour tout. » Et puis, en fin de saison, à l’inverse, il te laisse tranquille. C’est même lui qui te pousse à être tranquille. Je me rappelle que quand on gagne le championnat avec Bari, il nous invite en boîte de nuit. Il nous a rincés, des bouteilles de partout. Il nous a bien récompensés. Mais voilà, pendant l’année, c’est pas vraiment la fête. C’est fatiguant.


Et comment il vous met en transe ?
C’est des mots. Des attitudes. Et puis, il y a un respect naturel envers lui. Il a été à la Juve, il a joué avec des grands champions, avec Zidane, Deschamps, Del Piero. Il avait l’habitude de dire qu’un champion, il pouvait allumer et éteindre la lumière, qu’il faisait ce qu’il voulait. Mais pas les joueurs normaux. Il estimait que nous, on était des joueurs normaux. Alors il nous demandait d’être toujours à 100%. C’est ce genre de discours qui m’ont marqué. Moi, j’estime que c’est quand je suis arrivé en Italie que je suis devenu un joueur de foot. Quand j’étais en France, j’étais aussi un joueur de foot, j’ai fait mon parcours, Châteauroux, tout ça… Mais quand je suis arrivé en Italie, j’ai compris ce qu’était le football.

« À Bari, son préparateur physique, quand on entrait sur le terrain, il nous passait la bande son du début de Rambo, un moment où t’entends plein de bruits d’hélicoptère, avec des bruits de bombe, tout ça... »

Il a des méthodes particulières aussi, non ?
Ouais, il fait des trucs peu ordinaires. À Bari, son préparateur physique, quand on entrait sur le terrain, il nous passait la bande son du début de Rambo, un moment où t’entends plein de bruits d’hélicoptère, avec des bruits de bombe, tout ça... Et en gros, ça voulait dire : « Aujourd’hui, ça va être la guerre ! » Ça, c’était avant qu’on entre sur le terrain en match. C’est complètement fou. Et il a plein d’autres petits trucs comme ça. Et puis, ses discours ont vraiment quelque chose de motivant. Beaucoup de paroles, beaucoup de vidéos aussi, on connaissait par cœur l’adversaire.


Il pousse des gueulantes parfois ?
On va dire qu’il n’hésite pas à bousculer les choses. Même si t’as fait une bonne semaine à l’entraînement, si t’es pas concentré avant le match, il peut te sortir cinq minutes avant le coup d’envoi. Il s’en fout. Le matin, si t’arrives à la collation, et s’il voit dans tes yeux, qu’aujourd’hui tu ne vas pas rendre une bonne copie, il te sort. Ça ne le dérange pas.

C’est déjà arrivé, ça ?
Oui, plusieurs fois. Il te regarde dans les yeux et il décide.

Il est très attaché au régime aussi, non ?
Ouais, il nous éduque. Il y avait d’autres étrangers dans l’équipe, mais moi je venais de la France, c’était un peu particulier. Et je venais aussi de troisième division, donc il me parlait beaucoup. Quand ma femme venait me rendre visite, il le savait toujours. Et il me donnait toujours des conseils : « Je sais que ta femme est là, mais ne lui fais pas trop l’amour. Bon et si tu fais l’amour, n’utilise que certaines positions, parce que faut pas que tu travailles trop tes quadriceps, tout ça... » Il m’a éduqué sur pleins de choses.

« C’est fou ce qu’il arrive à faire avec ses joueurs. »

C’est un fou, en fait. Il veut gérer tous les détails de la vie des joueurs en gros ?
Exactement. Il te dit que t’auras le temps, après, de faire la fête. Donc, lui c’est son truc. Le foot, c’est toute sa vie.

À Sienne, où tu l’as retrouvé, c’était la même chose ?
Ouais, là-bas, on a encore gagné. C’est fou ce qu’il arrive à faire avec ses joueurs. Bon on est juste remontés, hein. À Sienne, c’était encore un autre défi. On lui avait donné les joueurs qu’il voulait pour remonter et il avait carte blanche. Et moi, je trouve que c’est encore plus dur. T’as beaucoup plus de pression et il ne faut pas se rater. Mais pas pour lui.

Il y a eu une évolution entre le Conte de Bari et le Conte de Sienne ?
Non, pas vraiment. Je pense qu’il a des convictions, des méthodes, une manière dont il aime pratiquer le foot. Et ça, ça n’a pas changé. Même aujourd’hui, j’ai l’impression que c’est le même. Après, il y avait toujours plus de travail, hein. Il avait rajouté des variantes, mais grosso modo, c’était le même.

Les joueurs se plient toujours à son autorité ?
Il y a toujours quelques clashs, mais rien de bien fou. C’est normal. Tous les gens qui l’ont eu seront unanimes, ils te diront que tout ce qu’il a obtenu, il ne l’a pas usurpé. C’est un grand, quoi. Rien à dire.

Il y a eu des gros clashs en particulier ?
Même pas. Parce qu’il protège beaucoup ses joueurs. Il est beaucoup dans le relationnel. Quand il a un problème avec un joueur, il ne l’affiche pas devant tout le monde. Il va parler, crever l’abcès pour reprendre le travail au plus vite. Et il protège vraiment ses joueurs. En Italie, surtout à Bari, la presse est violente avec les joueurs. Comparé à ce qu’on voit en France, où moi je trouve qu’on a l’une des presses les plus douces d’Europe, c’est un autre monde. Les Italiens peuvent être très durs avec leurs joueurs.

« Je ne lui trouve pas de défauts. »

Et dans les vestiaires, ça gueulait au moins quand vous perdiez, non ?
Avec Bari, on jouait contre Ancona en Serie B. On avait fait une première mi-temps parfaite. Et puis, en deuxième mi-temps, on chie dans la colle, on joue mal. On a failli se faire égaliser. Il rentre aux vestiaires, on avait l’impression d’avoir perdu 3-0. Il était fou, hystérique, c’était un truc de fou, quoi. Avec Sienne, pareil. On joue, on gagne 1-0, on prend un but dans les dernières minutes contre je ne sais plus qui. Et en fait, si on gagnait ce match, on montait. On a fait match nul, il est rentré dans le vestiaire, il était en pleurs, triste, dépité. Il nous a répété je ne sais pas combien de fois : « Le foot, c’est la tête. La tête, la tête, la tête, la tête, la tête... Le cœur, les jambes, c’est bien. Mais la tête ! Il faut être intelligent. » Ça m’avait marqué ça. C’est vrai que si t’arrives pas être intelligent, à contrôler un match, t’as beau être le meilleur joueur du monde, ça sera toujours compliqué pour toi. C’est là où il fait la différence. Il sait comment tenir un résultat et rester toujours concentré. Là, on ne jouait rien, ce match nul ne remettait rien en cause, le résultat ne changeait rien, mais voilà, il voulait qu’on soit professionnels. Tout le temps.

Il a des défauts, quand même, Antonio Conte ?
Moi, je ne lui en vois pas. Les deux années pendant lesquels j’ai travaillées avec lui, j’ai pratiquement que des victoires. À Bari, c’est un Dieu. Même à Sienne, où c’est le basket qui règne, il a fait le job et il est respecté.


Il n’est même pas un peu antijeu parfois, comme contre l’Espagne ?
Non, c’est juste qu’il vit le match à fond. Je ne crois pas que c’était calculé. Je ne suis pas étonné quand je le vois faire ça. Il a dû être tellement fatigué par tout ce qu’on disait sur l’Espagne, que l’Italie allait être éliminée, et cetera, qu’il ne devait plus vraiment être lui-même.

Il est comme ça aussi à l’entraînement, en match amical, par exemple ?
Ah oui, il ne rigole pas, lui. Pour lui, ça n’existe pas les matchs amicaux, les entraînements. Il joue pour gagner. Tout le temps, encore une fois.


Propos recueillis par Ugo Bocchi
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

luigidibiagio Niveau : DHR
Un vrai phénomène cet entraîneur, il est vraiment à part
Je m'insurge. Où est la photo d'Antoine Comte en bas de l'article ?!
Note : 2
je suis en train de chercher quel position il a conseiller, ca doit etre la levrette pour les quadriceps..
Niente Massimo Niveau : Loisir
Enfin la grande reconnaissance pour Conte
"Et en fait, si on gagnait ce match, on montait. On a fait match nul", "Là, on ne jouait rien, ce match nul ne remettait rien en cause, le résultat ne changeait rien".

Je suis perdu.
jeudi 25 mai 255€ à gagner avec Dortmund, Benfica & Celtic Glasgow Hier à 21:28 Totti dit adieu à l'Olimpico 18
Hier à 11:21 Pour Diego Costa, ce sera l'Atlético ou rien 17
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
samedi 27 mai Le Milan met la pression sur Donnarumma 47 samedi 27 mai Griezmann dément les « rumeurs » de départ 29 vendredi 26 mai Tévez dézingue le football chinois 44 vendredi 26 mai Bernardo Silva signe à City 35 vendredi 26 mai Un gardien simule l'évanouissement pour éviter un carton 5 vendredi 26 mai Di María vers l'Inter ? 60 vendredi 26 mai Zabaleta à West Ham, c'est officiel 10 vendredi 26 mai Restrictions sur les transferts en Chine 24 vendredi 26 mai Denayer impliqué dans une bagarre à Bruxelles 10 vendredi 26 mai Comment Griezmann se transforme en David Beckham vendredi 26 mai Gignac sauve à nouveau les siens 7 vendredi 26 mai Gomis à Galatasaray ? 27 jeudi 25 mai Waris égalise, Nivet arrache la victoire jeudi 25 mai Darbion ouvre le score pour l'ESTAC jeudi 25 mai Sagna, Clichy, Caballero, Navas : City dégraisse son effectif 22 jeudi 25 mai L'OM piste Alexandre Song 25 jeudi 25 mai Le monde du sport soutient les victimes de Manchester jeudi 25 mai Les frères Pogba font la fête 26 jeudi 25 mai Jordy Gaspar à Monaco 20 jeudi 25 mai Paul Pogba a-t-il réussi sa saison ? jeudi 25 mai Week-end FDJ : 129 Millions à l'Euro Millions + 10 Millions au LOTO ! jeudi 25 mai Hazard, mécanicien d'un jour 4 mercredi 24 mai Mkhitaryan pour le 2-0 mercredi 24 mai Ouverture du score chanceuse pour Pogba 3 mercredi 24 mai Correa maintenu sur le banc de Nancy 9 mercredi 24 mai 23 000 euros d'amende pour Depay 4 mercredi 24 mai Un joueur de la Corée du Sud U20 chambre Maradona 19 mercredi 24 mai Pronostic Ajax Man U : jusqu'à 510€ à gagner sur la finale de C3 mardi 23 mai Le but d'Orléans annulé par arbitrage vidéo 37 mardi 23 mai SFR Sport va changer de nom 19 mardi 23 mai Zidane fait mieux que Mourinho, Ancelotti et Ferguson mardi 23 mai Diego López définitivement à l'Espanyol 10 mardi 23 mai Le Real officialise un accord avec Vinícius Júnior 36 mardi 23 mai Michel Der Zakarian débarque à Montpellier 26 mardi 23 mai Le fils de Klinsmann rate un dribble et encaisse un but 3 mardi 23 mai Ruben Aguilar à Montpellier 4 mardi 23 mai El Loco Bielsa est de retour en L1 ! mardi 23 mai CDM U20 : Le CSC de 50 mètres d'un joueur anglais 7 mardi 23 mai Marc Bartra poste un message à la suite de l'attentat 10 mardi 23 mai Griezmann confirme ses envies de départ 54 mardi 23 mai Patrice Carteron passe de Riyad à Phoenix 10 mardi 23 mai Vidal veut Sánchez au Bayern 36 mardi 23 mai CR7 Junior sur les traces de son père lundi 22 mai Option d'achat levée pour Cuadrado 17 lundi 22 mai Ils ont quitté le football en 2017 lundi 22 mai Portsmouth racheté par l'ancien PDG de Walt Disney 7 lundi 22 mai Un supporter de Benfica chambre Porto avec un drone 5 lundi 22 mai 116 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 2 lundi 22 mai Anderlecht confirme pour Tielemans à Monaco 34 lundi 22 mai Aubameyang aurait choisi Paris 85 lundi 22 mai Prolongations : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! samedi 20 mai Rodelin sauve le Stade Malherbe 6 samedi 20 mai Le cadeau d'adieu de Lacazette au Parc OL 33 samedi 20 mai Les compos de la dernière journée samedi 20 mai Bartra craque sous le coup de l'émotion 12 samedi 20 mai Benoît Cheyrou sauve Toronto 4 vendredi 19 mai Amavi intéresse Naples et l'Atlético 19 vendredi 19 mai Un échange Bakayoko-Batshuayi dans les tuyaux 46 vendredi 19 mai L'OM cible Zouma et Gameiro 38 jeudi 18 mai Le Hellas Vérone rejoint la SPAL en Serie A 30 jeudi 18 mai L'Espérance sportive de Tunis sacrée championne 4 jeudi 18 mai Un stade qatari déjà prêt pour le Mondial 2022 40 jeudi 18 mai 348€ à gagner avec PSG & Lyon 2 jeudi 18 mai 107 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1 jeudi 18 mai Modeste intéressé par la Chine 26 jeudi 18 mai Reynet en pole pour Montpellier 24 mercredi 17 mai Mendy et son Jardim d'amour 4 mercredi 17 mai Mbappé ouvre le score en beauté 14 mercredi 17 mai L'arbitrage vidéo pour le Mondial U20 3 mercredi 17 mai Le propriétaire de Leicester rachète un club de D2 belge 11 mercredi 17 mai Nacho pourra jouer face à Vigo 6 mercredi 17 mai Un cubain envoie une minasse hors du stade 11 mardi 16 mai Un ancien président du FC Rouen assassiné 23 mardi 16 mai Luzenac dédommagé de... 15 000 euros 22 mardi 16 mai Aubameyang vers la Chine ? 81 mardi 16 mai St-Pauli offre des bières pour son maintien 21 lundi 15 mai SO FOOT CLUB - Paulo Dybala 2 lundi 15 mai Un accord Favre-Dortmund ? 52 lundi 15 mai Évra fête son anniversaire sur du Brown 27 lundi 15 mai Baptiste Giabiconi au capital du FC Martigues ? 5 lundi 15 mai La Premier League noue un partenariat avec une asso LGBT 4 lundi 15 mai Un Colombien s'enroule dans un tapis pour célébrer son but 9 lundi 15 mai Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 37e journée 2 lundi 15 mai River s'impose dans le Super Clásico 10 dimanche 14 mai Le but de renard de Nacho 15 dimanche 14 mai Les larmes de bonheur de Marquinhos 32 dimanche 14 mai Les Girondins vont porter leur nouveau maillot domicile contre l'OM 14 dimanche 14 mai Le GF38 accède au National 15 dimanche 14 mai Pepe finalement à l'Inter ? 48 dimanche 14 mai Un nouveau doublé pour Gignac 5 samedi 13 mai La SPAL est de retour en Serie A 11 samedi 13 mai Le coup franc soyeux d'Alaba 7 samedi 13 mai Ricardo Rodríguez a trouvé un accord avec le Milan 36 vendredi 12 mai Les 50 joueurs qui ont écrit l'histoire de l'OL vendredi 12 mai Tielemans se serait engagé avec l'ASM 34 jeudi 11 mai 623€ à gagner avec Tottenham, Nice & Villarreal jeudi 11 mai L'OL triple la mise 2 jeudi 11 mai Dolberg douche les espoirs de l'OL 1 jeudi 11 mai Huntelaar va quitter Schalke 12 jeudi 11 mai Une bicyclette folle pendant le derby de Bagdad 2 jeudi 11 mai Polémique à la commission d'éthique de la FIFA 12 jeudi 11 mai Canal + minimise la perte de la Ligue des champions 71 jeudi 11 mai Le Gamba Osaka sanctionné à cause d'un drapeau SS 62 jeudi 11 mai Gignac ne s'arrête plus de marquer 7 jeudi 11 mai La Ligue des champions sur SFR Sport à partir de 2018 114 mercredi 10 mai Plus de vingt blessés en marge d'Atlético-Real 5 mercredi 10 mai Isco réduit le score 1 mercredi 10 mai Antoine Griezmann pour le 2-0 ! mercredi 10 mai Saúl Ñíguez ouvre le score mercredi 10 mai Claudio Ranieri n'ira pas en Chine 11 mercredi 10 mai Une murale hommage à Cruyff inaugurée à Amsterdam 13 mercredi 10 mai Benatia pas tenté par Marseille 43 mercredi 10 mai Pronostic Atlético Real : jusqu'à 500€ à gagner sur l'affiche de C1 ! 1 mercredi 10 mai 328€ à gagner avec Lyon & ManU-Celta mercredi 10 mai Nice sur le coup pour le Valenciennois Tameze 5 mardi 9 mai Dani Alves clôt les débats 6 mardi 9 mai Mandžukić ouvre le score mardi 9 mai Pepe bientôt au PSG ? 64 mardi 9 mai Un joueur israélien arrêté par la police au stade 20 mardi 9 mai L'impressionnante collection de maillots de Messi 41 mardi 9 mai Balotelli discute avec Las Palmas 37 mardi 9 mai Aulas danse pour ses féminines 19 lundi 8 mai Theo Hernández : direction le Real Madrid 25
Article suivant
Le péril jaune