1. // Euro 2016
  2. //
  3. // Itw Pedro Kamata

« Antonio Conte me disait de ne pas trop faire l’amour avec ma femme »

Franco-Congolais, Pedro Kamata a eu l’opportunité d’être choisi et dirigé par Antonio Conte quand il a commencé à entraîner. D’abord à Bari, et puis ensuite à Sienne, il raconte ses souvenirs avec un homme intrusif, parfois excessif, mais génétiquement programmé pour gagner.

Modififié
1k 6
Tu l’as eu à Bari, une première fois en tant qu’entraîneur, c’est ça ?
Oui, il est venu en remplacement. Et il avait juste eu une expérience à Arezzo, juste avant Bari. C’était sa première vraie expérience. Bari, c’est quand même un gros club. On était en Serie B à l’époque, mais les structures, la ferveur du public, c’est un peu l’Olympique de Marseille de l’Italie. Un gros club du Sud, avec une ferveur incroyable.

C’est un truc qu’il apprécie, ça ? Les grosses ambiances ? La pression ?
Ah oui, c’est un sanguin, lui. Et puis, c’était courageux, ce qu’il avait fait. Parce que lui, il vient de Lecce. Et la rivalité entre Lecce et Bari, c’est un peu celle qu’on avait en France entre l’OM et le PSG. Deux clubs qui se détestent. Il a pris Bari sans souci, il a gagné le championnat dès sa deuxième saison. Même moins que ça. En fait, il est arrivé en décembre 2007, il a fait les six derniers mois et puis une saison complète où il gagne le championnat.

T’as tout de suite senti la différence avec Conte ?
Moi, je suis arrivé en même temps que lui, mais tu sens que c’est un génie. Quand il a pris Bari, le club n’était pas loin de la relégation. Et ce qu’il a réussi à faire en un an et demi, c’est fou. Je peux vous dire qu’on n’a pas perdu beaucoup de matchs. Quand il est arrivé, il n’a pas changé grand-chose, il a juste maintenu le club. Mais l’année d’après, surtout à l’intersaison, il a fait de nous des gagneurs. Les dirigeants ont créé une équipe pour faire une bonne saison. Lui, dans sa tête, il a fait une équipe pour gagner. Et il avait raison. On a massacré tout le monde et on a gagné le championnat. On avait beaucoup de similitudes avec l’Italie d’aujourd’hui. C’est-à-dire qu’il y avait de bons joueurs, pas de top player, mais une fois sur le terrain, on était des animaux. On courait plus vite, plus longtemps que les autres. On était mieux préparés. Aujourd’hui, il a gardé la même ligne de conduite. Moi à l’époque, il est venu me chercher nulle part. Et quand je vois les joueurs qu’il a en Italie, leur CV, c’est beau d’avoir pris ces mecs-là.

Toi, tu sais pourquoi il t’a choisi ?
Non, faudrait lui demander. Mais bon, j’étais comme un dingue. Quand on m’a appelé pour jouer sous les ordres d'un mec qui a côtoyé Del Piero... C’est une de mes idoles. Et puis, quand on m’a dit que j’allais aussi jouer là où l’OM avait perdu sa finale de 91, j’étais dingue.

« Je me rappelle que quand on gagne le championnat avec Bari, il nous invite en boîte de nuit. Il nous a rincés, des bouteilles de partout. Il nous a bien récompensés. Mais voilà, pendant l’année, c’est pas vraiment la fête. »

C’est quoi sa recette magique ?
C’est un mélange de beaucoup de choses. Déjà, il a toujours un staff très compétent. Il ne laisse jamais rien au hasard. Et puis, il a appris des meilleurs, Lippi, Capello, Ancelotti, ça aide. Lui, on sentait qu’il avait un peu de tout ça. Moi, en quelque sorte, je peux dire que j’ai été entraîné par Lippi, Capello et Ancelotti… Par procuration.

Ça fait quoi d’avoir un hyperactif sur son banc ?
Ça te transcende. On pourrait croire que ça perturbe, mais non. Et puis, pendant le match, ce n’est que la partie visible de l’iceberg. En conférence, en causerie, il était déjà en transe. Le lundi, en début de semaine même, il était déjà en transe. Avec lui, tu ne peux jamais te relâcher. Quand c’est le travail, c’est le travail. Il disait tout le temps : « Il y a un temps pour tout. » Et puis, en fin de saison, à l’inverse, il te laisse tranquille. C’est même lui qui te pousse à être tranquille. Je me rappelle que quand on gagne le championnat avec Bari, il nous invite en boîte de nuit. Il nous a rincés, des bouteilles de partout. Il nous a bien récompensés. Mais voilà, pendant l’année, c’est pas vraiment la fête. C’est fatiguant.


Et comment il vous met en transe ?
C’est des mots. Des attitudes. Et puis, il y a un respect naturel envers lui. Il a été à la Juve, il a joué avec des grands champions, avec Zidane, Deschamps, Del Piero. Il avait l’habitude de dire qu’un champion, il pouvait allumer et éteindre la lumière, qu’il faisait ce qu’il voulait. Mais pas les joueurs normaux. Il estimait que nous, on était des joueurs normaux. Alors il nous demandait d’être toujours à 100%. C’est ce genre de discours qui m’ont marqué. Moi, j’estime que c’est quand je suis arrivé en Italie que je suis devenu un joueur de foot. Quand j’étais en France, j’étais aussi un joueur de foot, j’ai fait mon parcours, Châteauroux, tout ça… Mais quand je suis arrivé en Italie, j’ai compris ce qu’était le football.

« À Bari, son préparateur physique, quand on entrait sur le terrain, il nous passait la bande son du début de Rambo, un moment où t’entends plein de bruits d’hélicoptère, avec des bruits de bombe, tout ça... »

Il a des méthodes particulières aussi, non ?
Ouais, il fait des trucs peu ordinaires. À Bari, son préparateur physique, quand on entrait sur le terrain, il nous passait la bande son du début de Rambo, un moment où t’entends plein de bruits d’hélicoptère, avec des bruits de bombe, tout ça... Et en gros, ça voulait dire : « Aujourd’hui, ça va être la guerre ! » Ça, c’était avant qu’on entre sur le terrain en match. C’est complètement fou. Et il a plein d’autres petits trucs comme ça. Et puis, ses discours ont vraiment quelque chose de motivant. Beaucoup de paroles, beaucoup de vidéos aussi, on connaissait par cœur l’adversaire.


Il pousse des gueulantes parfois ?
On va dire qu’il n’hésite pas à bousculer les choses. Même si t’as fait une bonne semaine à l’entraînement, si t’es pas concentré avant le match, il peut te sortir cinq minutes avant le coup d’envoi. Il s’en fout. Le matin, si t’arrives à la collation, et s’il voit dans tes yeux, qu’aujourd’hui tu ne vas pas rendre une bonne copie, il te sort. Ça ne le dérange pas.

C’est déjà arrivé, ça ?
Oui, plusieurs fois. Il te regarde dans les yeux et il décide.

Il est très attaché au régime aussi, non ?
Ouais, il nous éduque. Il y avait d’autres étrangers dans l’équipe, mais moi je venais de la France, c’était un peu particulier. Et je venais aussi de troisième division, donc il me parlait beaucoup. Quand ma femme venait me rendre visite, il le savait toujours. Et il me donnait toujours des conseils : « Je sais que ta femme est là, mais ne lui fais pas trop l’amour. Bon et si tu fais l’amour, n’utilise que certaines positions, parce que faut pas que tu travailles trop tes quadriceps, tout ça... » Il m’a éduqué sur pleins de choses.

« C’est fou ce qu’il arrive à faire avec ses joueurs. »

C’est un fou, en fait. Il veut gérer tous les détails de la vie des joueurs en gros ?
Exactement. Il te dit que t’auras le temps, après, de faire la fête. Donc, lui c’est son truc. Le foot, c’est toute sa vie.

À Sienne, où tu l’as retrouvé, c’était la même chose ?
Ouais, là-bas, on a encore gagné. C’est fou ce qu’il arrive à faire avec ses joueurs. Bon on est juste remontés, hein. À Sienne, c’était encore un autre défi. On lui avait donné les joueurs qu’il voulait pour remonter et il avait carte blanche. Et moi, je trouve que c’est encore plus dur. T’as beaucoup plus de pression et il ne faut pas se rater. Mais pas pour lui.

Il y a eu une évolution entre le Conte de Bari et le Conte de Sienne ?
Non, pas vraiment. Je pense qu’il a des convictions, des méthodes, une manière dont il aime pratiquer le foot. Et ça, ça n’a pas changé. Même aujourd’hui, j’ai l’impression que c’est le même. Après, il y avait toujours plus de travail, hein. Il avait rajouté des variantes, mais grosso modo, c’était le même.

Les joueurs se plient toujours à son autorité ?
Il y a toujours quelques clashs, mais rien de bien fou. C’est normal. Tous les gens qui l’ont eu seront unanimes, ils te diront que tout ce qu’il a obtenu, il ne l’a pas usurpé. C’est un grand, quoi. Rien à dire.

Il y a eu des gros clashs en particulier ?
Même pas. Parce qu’il protège beaucoup ses joueurs. Il est beaucoup dans le relationnel. Quand il a un problème avec un joueur, il ne l’affiche pas devant tout le monde. Il va parler, crever l’abcès pour reprendre le travail au plus vite. Et il protège vraiment ses joueurs. En Italie, surtout à Bari, la presse est violente avec les joueurs. Comparé à ce qu’on voit en France, où moi je trouve qu’on a l’une des presses les plus douces d’Europe, c’est un autre monde. Les Italiens peuvent être très durs avec leurs joueurs.

« Je ne lui trouve pas de défauts. »

Et dans les vestiaires, ça gueulait au moins quand vous perdiez, non ?
Avec Bari, on jouait contre Ancona en Serie B. On avait fait une première mi-temps parfaite. Et puis, en deuxième mi-temps, on chie dans la colle, on joue mal. On a failli se faire égaliser. Il rentre aux vestiaires, on avait l’impression d’avoir perdu 3-0. Il était fou, hystérique, c’était un truc de fou, quoi. Avec Sienne, pareil. On joue, on gagne 1-0, on prend un but dans les dernières minutes contre je ne sais plus qui. Et en fait, si on gagnait ce match, on montait. On a fait match nul, il est rentré dans le vestiaire, il était en pleurs, triste, dépité. Il nous a répété je ne sais pas combien de fois : « Le foot, c’est la tête. La tête, la tête, la tête, la tête, la tête... Le cœur, les jambes, c’est bien. Mais la tête ! Il faut être intelligent. » Ça m’avait marqué ça. C’est vrai que si t’arrives pas être intelligent, à contrôler un match, t’as beau être le meilleur joueur du monde, ça sera toujours compliqué pour toi. C’est là où il fait la différence. Il sait comment tenir un résultat et rester toujours concentré. Là, on ne jouait rien, ce match nul ne remettait rien en cause, le résultat ne changeait rien, mais voilà, il voulait qu’on soit professionnels. Tout le temps.

Il a des défauts, quand même, Antonio Conte ?
Moi, je ne lui en vois pas. Les deux années pendant lesquels j’ai travaillées avec lui, j’ai pratiquement que des victoires. À Bari, c’est un Dieu. Même à Sienne, où c’est le basket qui règne, il a fait le job et il est respecté.


Il n’est même pas un peu antijeu parfois, comme contre l’Espagne ?
Non, c’est juste qu’il vit le match à fond. Je ne crois pas que c’était calculé. Je ne suis pas étonné quand je le vois faire ça. Il a dû être tellement fatigué par tout ce qu’on disait sur l’Espagne, que l’Italie allait être éliminée, et cetera, qu’il ne devait plus vraiment être lui-même.

Il est comme ça aussi à l’entraînement, en match amical, par exemple ?
Ah oui, il ne rigole pas, lui. Pour lui, ça n’existe pas les matchs amicaux, les entraînements. Il joue pour gagner. Tout le temps, encore une fois.


Propos recueillis par Ugo Bocchi
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

luigidibiagio Niveau : DHR
Un vrai phénomène cet entraîneur, il est vraiment à part
Je m'insurge. Où est la photo d'Antoine Comte en bas de l'article ?!
Note : 2
je suis en train de chercher quel position il a conseiller, ca doit etre la levrette pour les quadriceps..
Niente Massimo Niveau : Loisir
Enfin la grande reconnaissance pour Conte
"Et en fait, si on gagnait ce match, on montait. On a fait match nul", "Là, on ne jouait rien, ce match nul ne remettait rien en cause, le résultat ne changeait rien".

Je suis perdu.
Hier à 10:42 203€ à gagner avec Athletic Bilbao & Malmö FF Hier à 09:32 Nouveau : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier !
il y a 1 heure Grosse baston en Uruguay Hier à 19:25 L'arbitrage vidéo adopté pour la Coupe du monde 2018 34
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 17:14 Bolivie : Le but splendide d'un gardien 3 Hier à 15:03 Le festival d'un joueur colombien 6 Hier à 12:31 Mourinho ne retiendra pas De Gea 32 Hier à 12:19 Monaco sur Mboula (Barça) 37
Hier à 10:41 Bruno retourne à la case prison 7 Hier à 09:18 Un PSG-OM à 13h ? 22 mardi 25 avril Les idées farfelues de la LFP 48 mardi 25 avril Amazon, Facebook et Netflix bientôt sur les droits TV ? 25 lundi 24 avril Golazo au Pérou 3 lundi 24 avril Didier Zokora en Indonésie 5 lundi 24 avril MPG : les tops et les flops de la 34e journée lundi 24 avril Un supporter du Real exulte sur le but de Messi 32 lundi 24 avril Un joueur de D1 turque se suicide 12 dimanche 23 avril James égalise et Messi abat le Real 4 dimanche 23 avril Rakitić donne l'avantage au Barça dimanche 23 avril Casemiro débloque le Clásico, Messi répond dimanche 23 avril But injustement annulé pour City 11 dimanche 23 avril Glissade et reprise de volée en D4 anglaise 2 dimanche 23 avril Joli retourné en Belgique 3 dimanche 23 avril Faut-il regarder le Clasico ? dimanche 23 avril Anelka préfère Poutou à Domenech 65 samedi 22 avril 224€ à gagner avec Juve, OL-Monaco & Toulouse-Nice samedi 22 avril Toby Alderweireld sur les tablettes de l'Inter 7 samedi 22 avril Fraude à Pôle Emploi pour Abenzoar ? 14 samedi 22 avril Cristiano Jr marche dans les pas du père 14 samedi 22 avril La sale soirée de David Stockdale avec Brighton 6 vendredi 21 avril Schweinsteiger profite de son anonymat aux USA 13 vendredi 21 avril La Serie A adopte l'arbitrage vidéo pour la prochaine saison 92 vendredi 21 avril La galoche murale de Messi et Ronaldo 14 vendredi 21 avril Blatter veut faire revenir Platini 19 vendredi 21 avril Fin de saison pour Zlatan 42 jeudi 20 avril Des maillots de MLS en plastique recyclé 10 jeudi 20 avril Talisca redonne l'avantage au Beşiktaş jeudi 20 avril L'égalisation d'Alexandre Lacazette jeudi 20 avril Bruno Fernandes pourrait retourner en prison 5 jeudi 20 avril La Ligue 1 Conforama ! 108 jeudi 20 avril 358€ à gagner avec Naples & Manchester City jeudi 20 avril Les clubs de Premier League dans le rouge 12 jeudi 20 avril L'arbitrage vidéo pour les barrages de L1 ? 28 mercredi 19 avril Germain clôt les débats 4 mercredi 19 avril Reus réduit le score mercredi 19 avril Falcao double la mise mercredi 19 avril Le but d'entrée de Mbappé 2 mercredi 19 avril Quand la police espagnole charge le parcage du Bayern 42 mercredi 19 avril Un supporter de Brighton repeint sa maison 14 mercredi 19 avril Le steward complètement anémique de Tottenham 33 mercredi 19 avril L'ovation de Bernabéu à Xabi Alonso 15 mardi 18 avril Prono Monaco Dortmund : 5€ offerts sans dépôt, jusqu'à 735€ sur l'affiche de LDC ! 1 mardi 18 avril Un mec à poil sur le selfie de Cuenca 35 mardi 18 avril Énorme boulette d'un gardien en D2 hollandaise 4 mardi 18 avril Le supporter argentin jeté d'une tribune est décédé 43 mardi 18 avril Indonésie : soucis administratifs pour Essien 7 mardi 18 avril Redknapp nouveau coach de Birmingham 13 mardi 18 avril Brighton fête la montée dans un train 5 mardi 18 avril Paulinho dément un départ de Chine 11 lundi 17 avril Jeté d'une tribune, un supporter argentin est en état de mort cérébrale 43 lundi 17 avril Brighton débarque en Premier League ! 18 lundi 17 avril Zola démissionne de Birmingham City 7 lundi 17 avril Des rats jetés sur le terrain, à Brøndby 15 lundi 17 avril Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 33e journée 4 lundi 17 avril INÉDIT : 5€ offerts sans aucun dépôt chez Unibet + 100€ de paris gratuits 8 dimanche 16 avril Un golazo prodigieux inscrit dans le championnat péruvien 7 dimanche 16 avril Tévez, Disneyland et les fans du Shanghai Shenhua 6 dimanche 16 avril Super Pippo fait remonter Venise en Serie B 9 samedi 15 avril Sirigu repousse deux penaltys 6 samedi 15 avril Curt Onalfo : « Alessandrini est un joueur de classe mondiale » 31 samedi 15 avril Tottenham met la pression sur Chelsea 9 samedi 15 avril Tim Howard suspendu après avoir insulté un supporter 6 samedi 15 avril Momo Sissoko en Indonésie 4 samedi 15 avril Le magnifique but de David Villa 5 samedi 15 avril Allemagne : Un joueur blessé à l'entraînement par ses propres fans samedi 15 avril Le patron d'Adidas plaide pour une délocalisation de la finale de la Coupe d'Allemagne 11 vendredi 14 avril La fête à Laval, les trompettes au Gazélec 2 vendredi 14 avril Suspendu à vie pour avoir pincé les fesses de l'arbitre 18 vendredi 14 avril Marc Bartra revient sur son calvaire 18 vendredi 14 avril Diarra vers l'Indonésie ? 13 vendredi 14 avril Orange prêt à aider Canal + pour les droits TV ? 12 vendredi 14 avril En Irak, hommage après l'attaque de Dortmund 24 jeudi 13 avril 214€ à gagner avec Juventus, Real Madrid & Tottenham jeudi 13 avril Morel donne l'avantage à l'OL ! 5 jeudi 13 avril L'égalisation de Tolisso jeudi 13 avril L'ouverture du score de Ryan Babel 1 jeudi 13 avril Paulinho expulsé de Chine pour avoir posé avec une pornstar ? 53 jeudi 13 avril À Nice, les joueurs remplacent les candidats à la présidentielle 22 jeudi 13 avril Lucas Alcaraz à la tête des Fennecs 15 jeudi 13 avril Wandrille Lefèvre suspendu pour avoir posé avec une arme 3 jeudi 13 avril Didier Drogba signe en D2 américaine 37 mercredi 12 avril Les deux buts de CR7 7 mercredi 12 avril Le coup de boule surpuissant de Vidal 2 mercredi 12 avril Le doublé pour Mbappé 2 mercredi 12 avril Le BvB réduit le score mercredi 12 avril Le csc du 2-0 1 mercredi 12 avril Mbappé ouvre le score 1 mercredi 12 avril Le tifo du Borussia 2 mercredi 12 avril Falcao et l'intérêt de la Chine 3 mercredi 12 avril Mesures de sécurité renforcées pour la finale à Cardiff mercredi 12 avril L'Eurovision loue 7 000 sièges du Karpaty Lviv 2 mercredi 12 avril Tableau noir fou en D1 roumaine 20 mercredi 12 avril Gignac, 379 minutes plus tard 6 mercredi 12 avril But de fou en D2 américaine 4 mercredi 12 avril Ils gagnent à l'Euro Millions et investissent dans leur club 6 mercredi 12 avril Pronostic Borussia Dortmund Monaco : 10€ offerts sans dépôt et jusqu'à 550€ à gagner ! mardi 11 avril Le doublé de Dybala d'entrée 4 mardi 11 avril Oscar rate deux pénos dans le même match 14 mardi 11 avril Un raté de classe mondiale en Pologne 3 mardi 11 avril Un arbitre frappé après avoir sifflé un penalty 14 lundi 10 avril EXCLU : 10€ offerts sans dépôt pour parier chez Winamax lundi 10 avril Knockaert meilleur joueur de Championship 12 lundi 10 avril La sacrée bourde d'un gardien au Mexique 6 lundi 10 avril MPG: Tops et Flops de la 32e journée 4 lundi 10 avril Golazo astral en Macédoine 4 dimanche 9 avril Le caramel de Suso 6 dimanche 9 avril City mettra le paquet sur Bonucci 19 dimanche 9 avril Louche de caviar aux États-Unis 7 samedi 8 avril La vidéo testée en Australie 2 samedi 8 avril Marta file à Orlando 5 samedi 8 avril Explosion des revenus des agents en Angleterre 1 samedi 8 avril Le bijou de Dele Alli 2 samedi 8 avril La FIFA a perdu près de 350 millions en 2016 8 samedi 8 avril 3 buts en 5 matchs pour Alessandrini 9 samedi 8 avril Super Mario s'amuse avec les portiques de sécurité 4 vendredi 7 avril Le salaire raboté d'Infantino 11 vendredi 7 avril Deulofeu va revenir au Barça ? 24 vendredi 7 avril Transplantation rénale pour Andy Cole 10 vendredi 7 avril Le but acrobatique de Sport Recife 2 vendredi 7 avril Aux Pays-Bas, un père donne le biberon en tribunes 12 vendredi 7 avril Un but chanceux en première division hollandaise 3 vendredi 7 avril Le match du Shakhtar annulé à cause de l'état du terrain 7 vendredi 7 avril Au Brésil, des prix à la place des numéros de maillots 7 jeudi 6 avril 327€ à gagner avec Bordeaux & Atalanta 3 jeudi 6 avril L'agent de Griezmann annonce cinq clubs intéressés, le PSG n'en fait pas partie 38 jeudi 6 avril Lingard prend son pactole chez les Red Devils 20 jeudi 6 avril Un supporter de Lens porte plainte contre Joseph-Monrose 39 jeudi 6 avril Virgin va rembourser les supporters visiteurs 6 jeudi 6 avril La petite révolution du congrès d'Helsinki 6 jeudi 6 avril Un club écossais à la rescousse du sport féminin 2 jeudi 6 avril Les Tigres de Gignac en finale de la Ligue des champions 10 mercredi 5 avril Higuaín s'en prend à De Laurentiis 5 mercredi 5 avril Le bonbon de Suárez 4 mercredi 5 avril D1 écossaise : le raté monumental de Miles Storey 10
Article suivant
Le péril jaune
1k 6