Antonio Conte, l'homme sans voix

Modififié
0 8
Après avoir pulvérisé le Manchester United de José Mourinho dimanche, Antonio Conte est resté littéralement sans voix.

« C'était difficile pour moi de crier à l'entraînement, mais je récupère peu à peu » , a expliqué le technicien italien, qui s'est excité comme jamais face aux Red Devils, hurlant sur ses hommes le long des 90 minutes.

L'ancien gourou de la Juve est ensuite revenu sur sa présumée altercation avec José Mourinho, qui lui aurait reproché de lui avoir manqué de respect durant la rencontre : «  Dans tous les matchs, je donne de moi-même... J'ai toujours fait comme ça, mon comportement passé en atteste... C'est normal, je suis un homme passionné... Je veux rester proche de mes joueurs, jouer avec eux et aussi souffrir avec eux. Mais je montre toujours du respect pour l'adversaire, l'histoire le démontre. »

Le Mou peut s'énerver, Antonio, lui, reste serein au fond. AC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

SportingClubedePortugal Niveau : District
Un type classe, pas comme le tout Mou
On peut modifier les commentaires maintenenant?
Oui, alors pourquoi tu ne le fais pas?
2 réponses à ce commentaire.
Un coach ultra passionné et qui respire le foot, perso j'adore !
Moi qui détestait Chelski, j'ai de la sympathie pour eux cette année..l'effet Conte sans doute.
Le Mou s'y connaît en matière de manque de respect et de chambrage. (cf. avec l'Inter au Camp Nou où il manque de respect au club entier)
Dirkdiggler Niveau : CFA2
Je commence vraiment à tomber amoureux.

Je suis un peu cette fille qui était avec ce gars, un peu badboy qui me faisait vibrer mais qui petit à petit en faisait trop pour devenir une caricature du lui même. Il a fini par partir avec une fille du nord riche mais moche.

Antonio est passé par là, on apprend à se connaitre, il est beau, il me fait visiter son vignoble toscan dans une calèche, petit à petit nos mains commencent à se toucher. D'ici la fin de saison, s'il continue comme ça, je vais lui donner ma virginité.
ça s'appelle "Io ballo da sola" de Bernardo Bertolucci.
C'est beau ce que tu racontes!
2 réponses à ce commentaire.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 8