Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 44 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Juventus Turin

Antonio Conte et l’eau bénite

Modififié
Quand les enjeux sont importants, on a toujours envie d’un petit coup de pouce venu du ciel.

Ce weekend, la Juve se déplaçait sur la pelouse du Chievo Verone qui a déjà battu le Napoli cette saison. Très en forme, la Vieille Dame espérait une victoire pour poursuivre sa renaissance. A la mi-temps, le score est toujours de 0-0 entre les deux équipes.

Antonio Conte, l’entraîneur des Bianconeri espère un petit coup de pouce du destin. Il sort une bouteille d’eau bénite et prie sur le bord de la pelouse. Ce n’est pas le premier manager italien a usé de l’eau bénite. En 2002, Giovanni Trapattoni portait toujours sur lui un flacon d’eau sainte lors de la Coupe du Monde avec la Squadra. On connaît la suite et l’élimination par la Corée du Sud en 8èmes de finale. Pour Conte, la suite est moins malheureuse. Le score restera nul et vierge entre les deux équipes.

La preuve que Dieu n’en a rien à foutre du football.


CG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 5 heures La Premier League aux couleurs de l'arc-en-ciel 16

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur