En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Finale
  3. // Juventus Turin/FC Barcelone

Antonio Conte, à l'ombre

« L'histoire ne retient que les vainqueurs » , répète encore aujourd'hui Carlos Bilardo tous les soirs au fond d'un obscur studio de radio à Buenos Aires. Mais qu'en est-il du mérite d'Antonio Conte si sa Juve, c'est-à-dire celle de Massimiliano Allegri, remporte la Ligue des champions ? En tant que joueur et entraîneur, Conte semble destiné à se retrouver à l'ombre des plus grands succès des siens.

Modififié
22 mai 1996, Stadio Olimpico de Rome. La Juventus de Marcello Lippi, portée par le trident Ravanelli-Vialli-Del Piero, affronte la génération dorée de l'Ajax de Louis van Gaal. Antonio Conte est titulaire au milieu de terrain, aux côtés de Didier Deschamps et Paulo Sousa. Mais l'Italien est forcé de sortir sur blessure avant la mi-temps, à la 44e minute. Le numéro 8 est alors remplacé par Vladimir Jugović. Aujourd'hui encore, au-delà du chef-d'œuvre de Ravanelli, l'image de cette finale reste le sourire inimitable et le tir imparable de ce même Jugović, dernier tireur turinois. Conte, lui, sera champion d'Europe en jogging, sur le banc, blessé. À l'ombre.

Guerrier de l'ombre


Un an plus tard contre Dortmund, le milieu de terrain n'est pas sur la feuille de match de la finale de Munich. En 1998 à Amsterdam, Conte est remplaçant et entre en jeu à la 77e minute, dix minutes après que le but de Mijatović a décidé la victoire du Real. Cinq ans plus tard à Old Trafford, le remplaçant Conte – entré en jeu à la mi-temps – passera cette fois-ci tout près des gros projecteurs en touchant la transversale sur une tête plongeante, bien avant que le destin de la finale ne soit décidé aux tirs au but. Une séance à laquelle il ne participera pas. Conte était un guerrier de l'ombre. Qui sait alors comment Antonio Conte se sentira-t-il ce samedi soir devant la finale berlinoise ? Peut-être comme en 1996, artisan de la victoire sans en être une grande figure, puis absent du moment fatidique. Ou alors peut-être comme en 1997, en absent tout court.

Enfin, peut-être assistera-t-il au dernier match de la saison turinoise comme un tifoso de plus, encore en jogging, agitant son écharpe au stade ou dans son salon, croisant les doigts au moment de chaque prise de balle de Suárez et Messi, et envoyant au diable les numéros fantaisistes de Neymar. Toujours est-il que Conte ne sera pas assis sur le banc à Berlin. Parce que sous ses ordres, la Vieille Dame n'a jamais réussi à s'envoler sur la scène européenne. Après une première saison sans Coupe, sa Juve aura éliminé Chelsea des poules avant d'exploser le Celtic en huitième et de plier en quarts face au futur champion, le Bayern de Heynckes. Pour sa deuxième participation en C1, la Juve de Conte s'inclinera bien plus tôt dans ce qui est resté comme l'une des surprises les plus importantes de ces dernières saisons, perdant sur le fil et sous la neige face à Galatasaray. En Ligue Europa, Conte aura éliminé le Trabzonspor, la Fiorentina et l'OL avant de tomber en demies contre Benfica. Et c'est tout.

Un père à l'ombre


Malgré tout, il se pourrait aussi que Conte se sente comme un père dont la fille aurait choisi de se faire accompagner par son beau-père ou autre au moment de se diriger vers l'autel. La fille est la Juventus, le mari est la Ligue des champions, et le type arrivé après, c'est Allegri. Après la naissance en 2011, après les premiers cris en 2012, après les premiers bobos en 2013 et surtout après l'âge de la maturité. Parce qu'Antonio Conte est bien le père de cette Juventus de l'époque 2011-2015, pour une raison évidente : il l'a fait naître. Lorsque Conte débarque à Turin, la Vieille Dame a une sale tête. Un visage de 7e de Serie A éliminé en poule de la Ligue Europa. Trois ans plus tard, en mai 2014, Fabrizio Ravanelli lâche ces mots de prestige envers l'homme de cette transformation : « Antonio Conte est le meilleur entraîneur de tous les temps. Il est le Messi ou le Ronaldo des techniciens. Ce qu'il a fait pour la Juve, personne dans le monde n'a réussi à le faire. S'il reste longtemps, il peut gagner jusqu'à cinq ou six Scudetti d'affilée. »

La direction turinoise et Antonio Conte auront fait venir Pirlo, Lichtsteiner et Vidal la première saison, puis Pogba et Asamoah, et enfin Llorente et Tévez. Des onze titulaires d'Allegri, seuls Morata et Évra sont des pièces ajoutées, tout comme son joker Pereyra. Conte aura aussi dessiné les insertions des milieux de terrain et affiné les courbes des latéraux plongeant en direction de la surface, appelés discrètement par les beaux ballons de Pirlo. Enfin, il aura surtout fait naître un groupe à la détermination, au caractère, au mental et à la « méchanceté » calqués sur son image. Une patte, une identité et un héritage qu'Allegri a su embrasser onctueusement. « Après trois Scudetti, Allegri a été une valeur ajoutée à la Juve » , explique Lippi à la Gazzetta dello Sport en attendant la finale de « sa » Juve, celle qu'il a emmenée quatre fois aux portes du toit du monde (1996, 1997, 1998, 2003). D'après Marcello, Allegri a deux mérites. Le premier : « Il n'a retiré aucune certitude à l'équipe de Conte. » Le second : « Il a fait grandir tactiquement la Juve, qui peut maintenant jouer sans problème avec deux systèmes. » Et la conséquence : « Cette Juve a réalisé le même processus de croissance que la mienne : d'abord en Italie, puis en Europe, et peut-être qu'un jour, il y aura aussi l'Intercontinentale… »

Chance et mérite


Le mérite n'est pas redistribué de manière logique en football. Et les bâtisseurs des plus grandes équipes n'ont pas toujours eu la reconnaissance qu'ils méritent. Ceux qui bâtissent les clubs, eux, ne l'ont jamais. Comme les hommes qui ont participé à la construction de cette forteresse qu'est devenu le Juventus Stadium. Comme les dirigeants bianconeri qui ont réussi à faire renaître un grand club à partir de la Serie B. Allegri l'a dit : « Conte et la direction entreront dans l'histoire bianconera pour ce qu'ils ont fait. » Mais ce n'est pas suffisant. La part de la chance n'est pas non plus toujours jugée à sa juste valeur. Qui sait si la Juventus de 2013, celle qui était arrivée invaincue en quarts avant de rencontrer l'irrésistible champion munichois, n'aurait pas pu elle aussi battre le Dortmund chavirant de 2015, l'AS Monaco de Jardim et un Real Madrid si désordonné ? Personne, en fait. D'ailleurs, personne ne sait non plus si un peu de neige, une déviation musclée de Drogba et un tir chirurgical de Sneijder en auraient fini avec cette Juve d'Allegri. Mais le football offre toujours des revanches. Un jour, Antonio Conte atterrira peut-être sur le banc d'un presque-champion d'Europe et en fera un champion sous les projecteurs de tout le continent. Peut-être. Mais l'histoire ne dit pas s'il portera alors un jogging.

Par Markus Kaufmann À visiter :

Le site Faute Tactique

Le blog Faute Tactique sur SoFoot.com
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



vendredi 22 septembre EXCLU : 120€ offerts au lieu de 100€ pour miser chez France-Pari !
Hier à 10:40 Le fou sosie de Marek Hamšík 3
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
samedi 23 septembre Wayne Shaw suspendu deux mois pour avoir mangé une tarte 5 samedi 23 septembre Le jeune fils de Donald Trump rejoint DC United 11 samedi 23 septembre Ronaldinho sait toujours y faire 3 samedi 23 septembre Quand les Ultramarines enflamment Bordeaux 1 samedi 23 septembre Le récap de la #SOFOOTLIGUE 2 vendredi 22 septembre Le Shanghai Shenhua accuse SFR Sport d’avoir déformé les propos de Tévez 8 vendredi 22 septembre Rolf Fringer agressé physiquement par Christian Constantin 33 vendredi 22 septembre Le but fou d'Enzo Pérez 13 vendredi 22 septembre Le magnifique loupé en D1 roumaine 2 jeudi 21 septembre L'UEFA crée « la Ligue des nations » 102 jeudi 21 septembre 288€ à gagner avec Barça, Man City & Lyon 2 jeudi 21 septembre 153 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1 mercredi 20 septembre Quand les joueurs de Sankt-Pauli chassent des hooligans 5 mercredi 20 septembre Carlos Tévez chambre les footballeurs chinois 56 mercredi 20 septembre Énervé, il fait mine de se masturber 23 mercredi 20 septembre Čeferin espère plus de soutien politique 14 mercredi 20 septembre L'entraîneur d'Antalyaspor prend la porte 17 mercredi 20 septembre Neuchâtel : trois des quatre gardiens absents, un croupier gardera les cages 11 mercredi 20 septembre OFFRE SPÉCIALE - FIFA 18 à 46,99 € seulement ! mercredi 20 septembre La douceur de Slimani 10 mercredi 20 septembre Quand le sponsor de Burnley insulte ses propres joueurs 6 mercredi 20 septembre Paco Jémez était à Mexico lors du séisme 6 mardi 19 septembre Tianjin Quanjian ne veut plus d'Aubameyang 13 mardi 19 septembre Qui es-tu, UEFA League Nations ? 35 mardi 19 septembre Infantino pense que le fair-play financier est un grand succès 39 mardi 19 septembre Un joueur de Majorque sauvé en plein match 4 mardi 19 septembre Mbappé et Dembélé nommés pour le Golden Boy 2017 11 mardi 19 septembre Rafael Márquez reprend l'entraînement 6 mardi 19 septembre Bony chante à sa gloire lors de son bizutage 2 lundi 18 septembre Un joueur assassiné à l'entraînement 24 lundi 18 septembre 341€ à gagner avec l'AS Roma & le Milan AC lundi 18 septembre Lyon-Duchère : club recherche supporters 19 lundi 18 septembre 139 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 1 lundi 18 septembre Un site de pari annonce un footballeur décédé comme possible coach de Birmingham 4 lundi 18 septembre Mâcon : il sauve son pote avec des ciseaux 21 dimanche 17 septembre Ligue 1 - 6e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Liga - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Premier League - 5e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Serie A - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Bundesliga - 4e journée - Résultas et Classements dimanche 17 septembre Rejoignez SoFoot.com sur Facebook ! dimanche 17 septembre Rejoignez SO FOOT sur Facebook ! dimanche 17 septembre Harry Redknapp remercié par Birmigham City 4 samedi 16 septembre Kurzawa offre son maillot sur le périphérique 18 vendredi 15 septembre 426€ à gagner avec le PSG, Milan AC & Juventus vendredi 15 septembre Un club allemand au tribunal pour défendre ses positions antinazies 25 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! 1 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! jeudi 14 septembre 130 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 4 jeudi 14 septembre Deux championnes du monde rejoignent la campagne de Juan Mata 3 jeudi 14 septembre Club América vient en aide aux victimes du tremblement de terre 2 jeudi 14 septembre Villas-Boas va faire l'objet d'une procédure disciplinaire 14 jeudi 14 septembre Vers une Liga Iberica en 2019 ? 29 jeudi 14 septembre Mondial 2018 : Les premiers billets sont en vente 15 jeudi 14 septembre FIFA : Infantino visé par une nouvelle plainte 9 mercredi 13 septembre Villas-Boas accuse son adversaire de sabotage 13 mercredi 13 septembre Tévez en surpoids 32 mercredi 13 septembre Eibar chambre Leganés 4 mercredi 13 septembre Ribéry énervé d'être remplacé 22 mardi 12 septembre 522€ à gagner avec Manchester City & Naples 1 mardi 12 septembre Barcelone, Chelsea et City dévoilent leur maillot third 36 lundi 11 septembre 255€ à gagner avec le PSG & Manchester United lundi 11 septembre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 11 septembre Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! lundi 11 septembre Gignac et Kolodziejczak au secours des sinistrés mexicains 6 lundi 11 septembre Pourquoi faut-il succomber à l’offre Club VIP RueDesJoueurs 3 lundi 11 septembre Le magnifique coup franc de Veretout 7 dimanche 10 septembre Le but impossible de Diamanti 15 dimanche 10 septembre Huntelaar a de beaux restes 11 vendredi 8 septembre 768€ à gagner avec Lyon, Naples & Torino 1 jeudi 7 septembre Le club de Calais en voie de disparition 28 mercredi 6 septembre Čeferin pour un mercato plus court 7 mercredi 6 septembre LIVE : la conférence de présentation de Mbappé 34 mercredi 6 septembre Quand la télé péruvienne s'enflamme... 23 mardi 5 septembre Serge Aurier rend hommage au PSG 34 mardi 5 septembre Bibiana Steinhaus dans le grand bain dès ce week-end 13 mardi 5 septembre Un ticket Beckham-Ronaldo en MLS ? 15 mardi 5 septembre Dele Alli risque une suspension 32 lundi 4 septembre L'Allemagne déroule, l'Angleterre sur la voie royale 32 dimanche 3 septembre Mbappé titulaire avec les Bleus 20 dimanche 3 septembre Alessandrini régale encore Los Angeles 4 dimanche 3 septembre Quand Isco mystifie Verratti 21 samedi 2 septembre Augustin écarté du groupe France espoirs 22