Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Antonetti règle ses comptes

Modififié
Licencié du LOSC le 22 novembre dernier, un an jour pour jour après sa nomination, Frédéric Antonetti a encore du mal à digérer cette fin de collaboration plutôt brutale. Dans une interview accordée au Canal Football Club, le technicien s'est livré à ce sujet : « C'est la première fois que je vivais un limogeage et c'est violent. C'est très violent. On met beaucoup de temps à s'en remettre. Mais je savais que ça allait être une saison difficile dès le mois de juillet. D'ailleurs, je ne voulais pas continuer à ce moment-là parce que je sentais que ça allait être compliqué de continuer sur la dynamique qu'on avait créée. C'était un choix du cœur, donc je ne regrette pas, mais j'ai été un peu le dindon de la farce. »


Et visiblement, dans le Nord, celui qui est retourné vivre chez lui, en Corse, n'a pas gardé que des amis. À commencer par un certain Rio Mavuba : « Moi, je suis arrivé, je lui ai dit que je voulais retrouver le Rio Mavuba de 2014, et que je pouvais contribuer à l'aider. Simplement, Rio, sous ses allures de gentil garçon, je pense que le football n'est plus son centre d'intérêt numéro un. Sur la feuille des retards, c'est lui qui était numéro un. Donc niveau exemplarité, il avait beaucoup de choses à faire... Il aime beaucoup la vie parisienne, ce n'est pas un secret, et avec moi, ce n'est pas compatible. Avec moi, il faut aimer le foot. »


Des propos qui n'ont pas tardé à faire réagir le principal concerné qui s'est fendu d'un tweet plutôt laconique en guise de réponse : « J'étais tenté de répondre, mais on ne tire pas sur l'ambulance. »



Vivement les retrouvailles. GM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Podcast Football Recall Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi
jeudi 19 juillet Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 25
À lire ensuite
Sidibé hospitalisé