Antonetti : « On part de loin »

Modififié
0 7
Non, Frederic Antonetti n'est pas un sauveur.

L'entraîneur, venu avec ses idées pour remplacer Hervé Renard, a simplement permis à Lille de retrouver la sérénité. Mais le technicien français ne s'enflamme pas et a bien conscience que les derniers résultats positifs du club ne sont pas uniquement liés à sa gestion : «  Je ne suis pas arrivé dans un désert non plus, il y avait une solidité défensive, a-t-il assuré sur RMC. Il est prématuré de fixer des objectifs, on reçoit Nice qui est cinquième, qui a fait une bonne première partie de saison. (…) Il ne faut pas oublier qu’il y a trois journées, on était relégables. On part de loin. »

Trop de modestie, Fredo. FC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Bodmer is Magic Niveau : District
Antonetti apporte de la sérénité au vestiaire et ça se ressent sur le terrain. Et quand je vois les deux joueurs que le LOSC a signé hier, bon bah c'est pas vraiment le même profil que les joueurs appréciés par Renard...
Franchement, en regardant en arrière, je sais pas quoi penser du travail de Renard: a t-il payé un manque de réussite (retour de karma de son parcours en Afrique)? Est-il fait pour être entraîneur a défaut de sélectionneur? Est ce un escroc avec quelques coups de chance ? Bref, Si Antenotti peut ramener un peu de soleil de corse dans le jeu grisâtre du Losc, je prends ( dédicace à Evelyne Dheliat )
Pour le moment Fredo fait le boulot. Et plutôt pas mal, l'équipe retrouve petit à petit une animation offensive correcte.

La défense tient (mais ça c'était déjà le cas avant).

Il faut juste étoffer le groupe avec des joueurs d'expériences (Amalfitano, par exemple) et le LOSC va vite remonter.
@Tutucool

Avec le recul, je pense que Renard est bel et bien en grande partie responsable des mauvais résultats, ce qui fait de lui un petit escroc tout de même.
J'étaye :
- un recrutement absolument dégueulasse (Guillaume, Tallo, Guirassy pour ne citer qu'eux) sur lequel il a eu son mot à dire. Il ne sert à rien de rappeler à quel point il était ridicule d'empiler les 9 alors qu'on manquait cruellement d'un 8 au profil créateur (parce que la magic pair Balmont-Mavuba en a gavé plus d'un) ;
- des tâtonnements tactiques (433 ? 442 ? 352 ?) qui n'ont apporté aucune assurance sur le plan offensive et ont même remis en cause la stabilité défensive apportée par Gigi ;
- une communication désastreuse : parfois déprimante (alors que les joueurs avaient besoin de confiance), parfois juste débile (cf sa sortie "je peux entraîner l'OM" juste avant le match contre... L'OM ou bien sa toute dernière conf de presse où il avouait ne pas trouver la solution) ;
- d'après ce que j'ai entendu ici et là, un joyeux bordel à l'entraînement : des joueurs mal cadrés, pas sanctionnés pour leur retard ou leur jem'enfoutisme ; bref un mec qui voulait plus être pote avec les joueurs (suffit de constater la tristesse de certains gars à l'annonce de son licenciement) qu'être leur coach ;
- tout cela confirmé par Michel 'Picsou' Seydoux, qui est loin d'être le genre de gars à virer son coach en cours de saison et qui n'a pas hésité à le faire pour Hervé, le traitant notamment de "bon à rien" lors de leur dernier entretien (encore une fois, sources tendancieuses, mais quand même, le vieux en a eu ras le bol de l'homme aux dents blanches).

Du coup le constat est quand même sévère : ce mec est bon en sélection car il sait galvaniser un groupe sur une courte période. Mais sur le long terme, avec tous les impératifs d'un club (tactique, discipline, recrutement...), il ne tient pas la route.

La différence avec Antonetti (cf le premier com : rien que les idées de recrutement sont meilleures) est flagrante - et pourtant j'étais dubitatif après sa nomination.
PS : déso pour le pavé, ça faisait longtemps que j'avais pas écrit ici - et encore moins sur le losc !
Les recrutements vont quand même complètement dans le bon sens.

Comme le disait Antonetti, la solidité défensive était déjà là, l'équipe manquait de potentiel offensif avant tout. Amalfitano plus le retour de Rony Lopes en prêt ça devrait permettre une animation cohérente devant.

Bon, pour l'avant centre, ça reste hyper léger, mais tout ça devrait finir sans trop de problèmes dans le ventre mou, loin des menaces de relégation.
Dani de Melo Niveau : CFA
Carlo Antonetti.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 7