Anton Ferdinand, l’autre Beckenbauer

0 0

Damien Perquis n’est plus seul.

Au centre d’une grosse tourmente médiatique depuis qu’il a accusé John Terry de propos racistes, Anton Ferdinand, défenseur central de QPR et frère de, n’en demeure pas moins un bon joueur de football. Footballeur de qualité, Ferdinand, qui a connu les sélections de jeunes en Angleterre, espère discrètement intégrer le groupe anglais qui se rendra en Ukraine et en Pologne pour y disputer l’Euro.

Selon son entraîneur, Neil Warnock, qui s’est longuement confié au Guardian, cet objectif est réalisable, depuis que son protégé a arrêté de se prendre pour Franz Beckenbauer : « Il peut encore être meilleur, et je pense qu’il a le potentiel pour représenter l’Angleterre au plus haut niveau. Aujourd’hui, il pense à bien défendre et non à se prendre pour Franz Beckenbauer. C’est exactement ce que j’attends de mon défenseur central. C’est un bon gars, un leader » .

Benoît Pedretti s’exporte.

SB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
L’Inter attend le mercato
0 0