Antic persiste et signe

0 0
Première de son groupe de qualification devant les Français, la Serbie est sortie très rapidement de ce Mondial sud-africain.

La sélection de Stankovic est apparue apathique dans ses matches, se contentant de défendre avant d'attaquer. Les aigles blancs sont donc rentrés chez eux sous les sifflets des supporters. La presse du pays n'a pas manqué de critiquer le sélectionneur Radomir Antic. Mais le Serbe refuse de démissionner et ne manque pas de parler de 2012. « En signant un accord avec la fédération (serbe), j'ai accepté une obligation et je n'entend pas y renoncer. Je pense que nous avons fait bonne impression, indique Antic en conférence de presse. Nous avons battu l'Allemagne et tout donné pour gagner notre troisième match (...). J'estime que ce sont là des arguments suffisants » .

Tiens, on dirait du Raymond Domenech version 2008.

RP
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Jabulani fait débat
0 0