Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Real Madrid champion

Antić : « La régularité du Real est remarquable »

Ancien entraîneur du Real Madrid, Radomir Antić analyse les raisons du trente-troisième couronnement de la Casa Blanca en Liga. Ou comment les hommes de Zinédine Zidane sont montés en puissance au fil de la saison.

Modififié
Voilà le Real Madrid sacré champion d’Espagne 2016-2017. Quelles ont été les grandes forces du Real cette saison ?
La force majeure, elle vient de son banc de touche. Comme toutes les équipes, la saison a été très longue pour les organismes. Mais quand on compare à ses adversaires, le Real avait ce net avantage de posséder un banc de très grande qualité. Le club a connu plus de 55 blessures durant la saison, et ces obstacles ne sont pas parvenus à perturber plus que cela sa dynamique. Il faut, là aussi, saluer le travail du staff technique, dans les choix des titulaires et la rotation d’effectif. Le calendrier est toujours plus chargé saison après saison, et le club parvient tout de même à rester le meilleur sans perdre des points contre des adversaires. Cette régularité est remarquable.

Tout au long de la saison, le Real s’est caractérisé par sa faculté à arracher des points dans les dernières minutes de match. Au Barça, à domicile contre La Corogne, Las Palmas ou le Betis Séville, à Gijón ou dernièrement face à Valence... Est-ce que c’est ce facteur qui a permis au Real de devenir champion ?
Je crois que le Real est devenu un club avec une énorme faculté mentale. Il ne s’avoue jamais vaincu, et il ne pense jamais avoir gagné un match avant le coup de sifflet final. Indirectement, le Real transmet aussi un sentiment de supériorité à son adversaire, qui peut flancher dans les dernières minutes contre une équipe qui va lutter jusqu’au bout pour gagner. Enfin, le Real Madrid était sans cesse sous la pression du Barça cette saison, et le Real devait garder cette dynamique sur le long terme pour prouver qu’il était plus fort que son grand rival.


Progressivement, des cadres comme Bale ou Pepe ont laissé leur place dans le onze à des joueurs plus jeunes comme Isco ou Varane. Ce Real est-il encore plus fort que celui de la saison passée ?
Oui, sans aucun doute. C’est vraiment cette possibilité d’interchanger les joueurs au niveau des postes sans perdre en qualité de jeu qui rend ce Real meilleur. Tu vois le banc de touche, c’est Morata, James, Asensio, Isco, Vasquez, Kovačić, Nacho, Varane... Tous ces joueurs sont des titulaires en puissance dans n’importe quel autre club européen. Donc oui, je considère le Real comme meilleur.

« Quand l’équipe avait besoin d’un joueur pour lui montrer la voie du succès, Ronaldo était là. S’il vient à remporter la finale de la Ligue des champions, il sera proche du Ballon d’or. »

Si on devait retenir un seul match de saison de Liga, lequel doit-on considérer comme un avantage définitif pris par le Real sur le Barça dans ce titre de champion ?
La concurrence entre le Barça et le Real était présente jusqu’à la dernière journée. En cela, je dirais que le match contre Vigo était vraiment celui qui a fait basculer le championnat. C’était un match avec de la pression, car si le Real l’emportait, il pouvait ensuite se contenter d’un simple match nul à Málaga pour être sacré. Ensuite, le Real a joué beaucoup de match à l’extérieur avec cette supposée équipe B, et ils sont toujours sortis avec une victoire.

Cristiano Ronaldo a dépassé la barre des 400 buts avec le Real Madrid. Combien de temps penses-tu le voir encore à très haut niveau ?
Cette saison, cela était compliqué pour lui au départ, du fait de cette blessure en finale de l’Euro. Mais dans cette fin d’exercice, ces buts marqués ont vraiment pesé pour donner ce plus à l’équipe. Quand l’équipe avait besoin d’un joueur pour lui montrer la voie du succès, il était là. S’il vient à remporter la finale de la Ligue des champions, il sera proche du Ballon d’or. Tant au niveau de son club que de la sélection, son année est bonne. Et puis cela faisait cinq ans que le Real Madrid n’avait pas gagné la Liga... Cela peut peser au moment de faire les comptes.

Excepté sa défaite contre le Barça, le Real Madrid apparaît aujourd’hui comme une machine à gagner... Quand est-ce que cette spirale positive amenée par Zinédine Zidane va-t-elle s’arrêter ?
Nous avons vu le Real capable de changer de système au moment où Bale s’est blessé. Le schéma est passé d’un 4-3-3 à un 4-4-2 avec Isco derrière Cristiano Ronaldo et Benzema. Et l’équipe s’est aussi très bien comportée avec des victoires importantes. En finale de la Ligue des champions, il y aura cette Juve à jouer et ce sera très difficile de produire du jeu. C’est impossible de dire ce qu’il va se passer...

Le Real s’intéresse beaucoup à Théo Hernández pour la saison prochaine... Quels sont les recrutements à effectuer pour continuer d’améliorer cette équipe ?
Il y aura des changements à venir, mais il est trop tôt pour en parler. C’est un très grand club, donc il y aura forcément de nouveaux joueurs pour la saison prochaine. Mais il faut attendre cette finale de C1 pour savoir dans quel état d’esprit le Real attaquera la saison prochaine.



Propos recueillis par Antoine Donnarieix
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


il y a 4 heures 350€ offerts EN CASH pour parier sans risque sur la Coupe du monde
Hier à 08:24 Bonus Coupe du monde : 1900€ offerts pour parier sur le Mondial 3 il y a 2 heures Un supporter mexicain fait sa demande en mariage après la victoire 7
Partenaires
Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Tsugi
Podcast Football Recall Épisode 27 : Neymar boit la tasse, l'Allemagne KO et Thauvin à terre Hier à 21:23 Zuber égalise d'un coup de crâne pour la Suisse 2 Hier à 20:20 Le sublime but de Coutinho face à la Suisse 2 Hier à 17:45 Lozano climatise l'Allemagne 5 Hier à 17:15 Maradona, le cigare et les yeux tirés 54 Hier à 14:58 La liesse des supporters mexicains à Moscou 2 Hier à 13:48 Un fan égyptien en fauteuil porté dans une fan zone 4 Hier à 11:10 Sept personnes blessées par un taxi à Moscou 15 Hier à 10:33 Le clapping solide des Islandais avant le match face à l'Argentine 10 Podcast Football Recall Épisode 26 : Les Bleus au ralenti, l'Allemagne démarre et un gardien au festival de Cannes samedi 16 juin Le CSC malheureux d'Etebo 1 samedi 16 juin Poulsen ouvre le score pour le Danemark 3 samedi 16 juin Le penalty de Cueva qui s'envole 9 samedi 16 juin Messi rate son penalty ! 18 samedi 16 juin Van Marwijk : « On méritait le nul » 17