Anin : « J'ai tout ce qu'il faut, je ne marche pas, c'est tout »

Modififié
14 10
Le 3 juin 2013, la vie de Kévin Anin bascule. Ce soir-là, le joueur de l'OGC Nice est victime d'un violent accident sur l'autoroute A28, en Seine-Maritime.

Natif du Havre, l'homme de 29 ans a perdu l'usage de ses jambes suite à ce drame. «  Il y a de nouvelles sensations que je ne connais pas, mais je ne souffre pas. Ou alors je vis avec. C'est bien, cela veut dire que mon corps n'est pas mort. (...) Ce n'est pas de la souffrance, c'est de la gêne » , pose Kévin Anin dans un entretien à L'Équipe.

« Tu crois avoir tout vécu, le plus dur. Les croisés, par exemple, je pensais que c'était la blessure la plus grave pour un footballeur. Puis avec ma paralysie, je pensais avoir tout eu, alors que non, poursuit celui qui est passé par le HAC et Sochaux. J'ai compris que j'ai eu de la chance, car j'ai encore mes bras. Avant de voir ce que tu n'as pas, regarde ce que tu as. J'ai appris ça. »

Avant son accident, Kévin Anin songeait à arrêter sa carrière, en proie à la dépression et dégoûté par « un monde de putes » . Aujourd'hui, il se sent mieux : « J'ai tout ce qu'il faut, je ne marche pas, c'est tout. C'est bizarre, mais par rapport à avant, je respire. Si j'avais aujourd'hui mes jambes, si je jouais encore au foot, peut-être serais-je devenu fou ! »

Sacré destin. FL
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Patatordu06 Niveau : CFA2
a ouais quand même ,je savais pas qu'il était paralysé ..... c'est chaud
un mec derrière son PC Niveau : Ligue 2
Note : 3
Je n'étais pas du tout au courant qu'il était paraplégique, je pensais qu'il était en rééducation et qu'il pourrait se retrouver dans un petit club près de chez lui quand il serait sur pieds...
dans le dernier article de juillet dernier, à aucun moment on parle du fait qu'il ne pourrai plus marcher

ça m'a foutu un choc, courage Kevin
lilisushi Niveau : DHR
A priori s'il sent ses jambes comme il semble le dire, il peut espérer remarcher un jour... C'est fou de se rendre compte qu'il semble aller mieux aujourd'hui que pendant sa carrière, ça aurait pû être tout le contraire, entre colère et regrets de ne pas avoir mieux réussi quand il le pouvait. Les tréfonds de l'âme et ses mystères... Courage Kevin
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
14 10