Anin, Gillot et sa femme

3 0

Le feuilleton Kevin Anin, qui dure depuis le mois d’août à Sochaux, pourrait enfin connaître son épilogue. N’en déplaise à Francis Gillot, qui le connaît bien, mais qui indiquait il y a encore peu que le produit était «  trop cher  » pour Bordeaux.

Mais en marge de la venue d’Obraniak, le coach aquitain a quand même dû évoquer le cas du milieu de terrain doubien (25 ans), qui pourrait être laissé libre par les Lionceaux dès cet hiver.

« Il n’y a rien !, tranchait-il pourtant ferme. Une rumeur envoie Anin à Bordeaux ? Chez moi ? Ouais, je vais envoyer ma femme dans le Nord (où on l’aurait aperçu dernièrement, ndlr) pour héberger Kevin Anin ! Ben, il est peut-être en vacances, hein, ajoutait-il avec humour, avant de conclure tout aussi net. Non, je ne sais pas d’où vous sortez vos infos (aux journalistes), mais de toutes façons, on ne prend que deux joueurs.  » Affaire à suivre, donc.

Peu ponctuel jusque-là, Anin serait capable d’arriver à Bordeaux après la date de clôture du mercato…
LB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
3 0