Anigo : « On était plus dans l'affectif avec les joueurs »

Modififié
0 14
Passé recruteur pour l'OM dans toute la région du Maghreb, José Anigo retrouve un semblant de sérénité dans une carrière trop souvent agitée par les excès inhérents à son club de toujours.

Dans les colonnes de L'Équipe, il fait le tour de l'actualité olympienne et estime que cet OM-là peut accrocher quelque chose : « Je trouve Paris moins conquérant que l'an dernier. La force de l'un est passée chez l'autre. Je sais aussi que si l'OM est toujours bien placé en mars, il y a cette capacité à Marseille pour lancer le sprint, grâce à l'ambiance autour du club. » Interrogé aussi sur la réussite de Marcelo Bielsa avec un effectif pourtant quasiment inchangé par rapport à la saison dernière, Anigo croit en tenir l'explication : « Je sais maintenant que plus tu leur rentres dedans, plus ils te donnent. Le côté affectif, cette manière de coacher, je ne l'emploierai plus jamais. Les résultats actuels, c'est le travail de Bielsa, certes, mais c'est aussi parce que les joueurs font des choses aujourd'hui qu'ils acceptaient moins l'an dernier. Nous, avec Élie, on était dans le fonctionnement des entraîneurs français, plus dans l'affectif. »

Cela ne devait être qu'une question d'affection, oui...
AS
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

ThisIsAnfield Niveau : Ligue 2
Note : 7
"Le côté affectif, cette manière de coacher, je ne l'emploierai plus jamais."

Ah parce qu'il compte coacher encore ? Mais qui te voudra comme coach mon petit José ?
Faut qu'il arrête sans déconner.
"on était dans le fonctionnement des entraîneurs français"

En plus de l'affectif, tu as oublié l'incompétence, le copinage, l'égaux surdimensionnée et "champion du monde" comme principaux défauts des coachix.

Et si tu rajoutes l'imposture et la malhonnêteté, tu as définition complète José.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 14