Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Anigo : « On était plus dans l'affectif avec les joueurs »

Modififié
Passé recruteur pour l'OM dans toute la région du Maghreb, José Anigo retrouve un semblant de sérénité dans une carrière trop souvent agitée par les excès inhérents à son club de toujours.

Dans les colonnes de L'Équipe, il fait le tour de l'actualité olympienne et estime que cet OM-là peut accrocher quelque chose : « Je trouve Paris moins conquérant que l'an dernier. La force de l'un est passée chez l'autre. Je sais aussi que si l'OM est toujours bien placé en mars, il y a cette capacité à Marseille pour lancer le sprint, grâce à l'ambiance autour du club. » Interrogé aussi sur la réussite de Marcelo Bielsa avec un effectif pourtant quasiment inchangé par rapport à la saison dernière, Anigo croit en tenir l'explication : « Je sais maintenant que plus tu leur rentres dedans, plus ils te donnent. Le côté affectif, cette manière de coacher, je ne l'emploierai plus jamais. Les résultats actuels, c'est le travail de Bielsa, certes, mais c'est aussi parce que les joueurs font des choses aujourd'hui qu'ils acceptaient moins l'an dernier. Nous, avec Élie, on était dans le fonctionnement des entraîneurs français, plus dans l'affectif. »

Cela ne devait être qu'une question d'affection, oui...

AS
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Olive & Tom Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi
Podcast Football Recall Épisode 48: Mbappé, merci ; Lloris, oups ; Deschamps, président : émission exceptionnelle de Football Recall Hier à 09:02 La danse de la deuxième étoile !! (via Facebook SO FOOT) Hier à 00:10 La drôle de liste d'invités de la finale 37 dimanche 15 juillet Modrić meilleur joueur du tournoi, Mbappé meilleur jeune 68 Podcast Football Recall Épisode 47 : Mbappé va rouler sur les Croates, des enfants racontent le Mondial et la revanche belge dimanche 15 juillet Rooney inspire DC United 3