Anigo, le PSG et Alessandrini

Modififié
0 39
Profitez-en, José Anigo ne risque pas de s’exprimer avant un moment. Dans l’œil du cyclone à la suite de la divulgation d’écoutes assez compromettantes pour lui, le directeur sportif marseillais avait accordé juste avant une interview fleuve à So Foot (en kiosques ce mercredi).

Entre deux parades et quelques ripostes sur les questions qui gênent, Anigo revendique son rôle de dénicheur de talent (Valbuena, Mandanda… Kaboré). « Demandez à Pape si Anigo, il n’a pas du talent pour aller dénicher des joueurs. C’est pas en restant dans un bureau qu’on les déniche, c’est en allant sur le terrain. »

Anigo essaye aussi de se dédouaner sur le transfert de Gignac qui intéresse la justice. « Moi, j’avais bossé sur le dossier Gameiro, et quand le dossier Gameiro n’a pas été validé par l’entraîneur de l’époque, qui était Didier Deschamps, ils sont passés à Gignac. Donc, je ne m’en suis pas occupé, assure-t-il. Ni des discussions avec le joueur, ni des discussions avec l’agent, ni du contrat. Quand vous travaillez sur un dossier et qu’on vous le met de côté, ben, vous n’êtes pas très content… Donc le dossier de Gignac, non, je n’étais pas dessus. » Imparable ou presque.

Plus fort encore, le Marseillais estime que l’OM n’a pas raté Romain Alessandrini (pourtant passé par le club chez les jeunes). Non, c’est le PSG qui a loupé le coche. « On ne considère pas qu’on l’a raté, car le rater, ç’aurait été ne pas le voir. Et on l’avait vu… Ce qui m’étonne, en revanche, c’est qu’un club qui a de l’argent comme le PSG ne se positionne pas sur ce joueur. Qui a un avenir important. »

S’il a un seul regret à formuler, il s’agit peut-être de l’éducation de son fils, Adrien, accusé d’avoir commis plusieurs braquages en 2007. « Il y a eu une absence et cette absence, vous la payez cher. »

La suite est à lire dans le numéro 104 de So Foot. APe
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

FCB Stern des Südens Niveau : Ligue 2
Je suis sûr que le numero 104 de Sofoot est super (comme toujours, ou presque). Mais ce n'est pas en mettant un article sur les dires d'Anigo qui me fera l'acheter ^^

Bref, passons aux choses sérieuses: Anigo, désolé mais je ne te crois pas!
laurentlp Niveau : CFA
Note : 6
Le pauvre Anigo, il a des cheveux à se faire !
Occupe toi de tes affaires avant d'aller t'occuper de celles des autres!
Et la théorie de l'agent forcé ? Elle est expliquée ?
Myros el matador Niveau : CFA
Moi Anigo je ne fais jamais d'erreur, moi Anigo je ne me trompe jamais, moi Anigo j'aurais pu faire venir Messi et Ronaldo à L'OM... Moi Anigo je ne beigne dans aucune magouille, moi Anigo je suis l'exemple de la sagesse et de la vertu....

ALLEZ CASSE TOI PUTAIIIIIIIINNNNN*

J'en peux plus de ce type!
Guardinho Niveau : CFA2
"Anigo se livre".

Première vanne foireuse qui m'a inéivitablement traversé l'esprit :"à la police?"

Bon, ça, c'est fait...

Sinon, un Bigmac pour Gignac, ça claque un peu plus qu'un ptit wrap pour Gameiro. Pas de regrets à avoir niveau transferts, donc.

Sinon, incroyable cet acharnement à tout ramener au PSG. Je n'ai pas d'argument, hop, un petit numéro de claquettes et je recentre la discussion sur Paris. Mais POURQUOI ?
"Ce qui m’étonne, en revanche, c’est qu’un club qui a de l’argent comme le PSG ne se positionne pas sur ce joueur. Qui a un avenir important."
=> Bah non justement, maintenant que le PSG a plein d'argent, ils en ont plus grand chose à battre des hypothétiques jeunes pousses prometteuses du foot français. Autant acheter cher des types 10 fois meilleurs. Ou pas meilleurs, peu importe de toute façon vu qu'ils ont plein de thune. Ca t'embête hein, José ?
J'espère pour lui qu'il aura un bon avocat parce que là niveau argumentation, il frotte le sol. J'avoue avoir un petit faible pour la pirouette, si violente qu'elle te briserait la colonne d'un chat, sur le PSG et Alessandrini.
Anigo t'es pas futé on le sait, t'es narcissique on le sait, mais s'il te plait personne ne t'aime vraiment personne même pas les marseillais alors pour nous tous TA GUEULE*
"Anigo se livre...", "livrez-nous Anigo" plutôt !
Il y a à peine plus d'un mois il déclarait : "Je ne connais pas Christophe d’Amico ou le réseau corse que vous me citez. Dans le cadre de mon travail de directeur sportif, j’ai affaire à de nombreux agents de joueurs, il n’en fait pas partie. Pour la venue d’André-Pierre Gignac, j’ai uniquement discuté avec le représentant du joueur"
C'est ce qui s'appelle s'enfoncer.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 39