Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options

Anigo, le PSG et Alessandrini

Modififié
Profitez-en, José Anigo ne risque pas de s’exprimer avant un moment. Dans l’œil du cyclone à la suite de la divulgation d’écoutes assez compromettantes pour lui, le directeur sportif marseillais avait accordé juste avant une interview fleuve à So Foot (en kiosques ce mercredi).

Entre deux parades et quelques ripostes sur les questions qui gênent, Anigo revendique son rôle de dénicheur de talent (Valbuena, Mandanda… Kaboré). « Demandez à Pape si Anigo, il n’a pas du talent pour aller dénicher des joueurs. C’est pas en restant dans un bureau qu’on les déniche, c’est en allant sur le terrain. »

Anigo essaye aussi de se dédouaner sur le transfert de Gignac qui intéresse la justice. « Moi, j’avais bossé sur le dossier Gameiro, et quand le dossier Gameiro n’a pas été validé par l’entraîneur de l’époque, qui était Didier Deschamps, ils sont passés à Gignac. Donc, je ne m’en suis pas occupé, assure-t-il. Ni des discussions avec le joueur, ni des discussions avec l’agent, ni du contrat. Quand vous travaillez sur un dossier et qu’on vous le met de côté, ben, vous n’êtes pas très content… Donc le dossier de Gignac, non, je n’étais pas dessus. » Imparable ou presque.

Plus fort encore, le Marseillais estime que l’OM n’a pas raté Romain Alessandrini (pourtant passé par le club chez les jeunes). Non, c’est le PSG qui a loupé le coche. « On ne considère pas qu’on l’a raté, car le rater, ç’aurait été ne pas le voir. Et on l’avait vu… Ce qui m’étonne, en revanche, c’est qu’un club qui a de l’argent comme le PSG ne se positionne pas sur ce joueur. Qui a un avenir important. »


S’il a un seul regret à formuler, il s’agit peut-être de l’éducation de son fils, Adrien, accusé d’avoir commis plusieurs braquages en 2007. « Il y a eu une absence et cette absence, vous la payez cher. »

La suite est à lire dans le numéro 104 de So Foot. APe
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 10 heures 470€ offerts EN CASH pour parier sans risque sur la Coupe du monde 2018
Partenaires
Podcast Football Recall Olive & Tom Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE
Podcast Football Recall Épisode 32 : La France gagne 11-0, le miracle suisse et notre interview de Thomas Meunier Podcast Football Recall Épisode 31: La France fait le boulot, le naufrage argentin et les votes WTF suisses