Anigo en pleurs dans Stade 2

Modififié
6 14
À quelques heures du choc de la 18e journée de Ligue 1 entre Lyon et l'OM à Gerland, l'émission Stade 2 a diffusé un sujet sur José Anigo. Interviewé notamment sur le fait de savoir s'il avait pensé à son fils Adrien, assassiné en septembre dernier lors d'un règlement de comptes, mercredi pour son retour sur le banc marseillais face au Borussia Dortmund, le coach intérimaire a commencé à parler de « petite étoile là-haut » avant de craquer, ne pouvant plus retenir ses larmes et demandant à ce que l'interview soit coupée.

Un peu auparavant, le finaliste de la Coupe de l'UEFA 2004 évoquait la disparition de cet enfant : « Tu vis avec un manque. C’est un désastre. Tout ce que tu as construit - là, je parle de maison, de foot, d’argent - ça devient dérisoire, ça n’existe plus. »

Également interrogé sur les raisons qui l'ont amené à reprendre en main l'équipe, l'ancien défenseur professionnel n'y a pas été par quatre chemins : « On a ce qu’on mérite. (...) Parmi tous les joueurs que vous voyez avec les maillots blancs, il n'y a pas de stars. Simplement de bons joueurs. La seule star, c’est l’Olympique de Marseille. C'est le discours que je leur ai tenu le premier jour. »

Des speechs de vestiaire dont le directeur sportif se passerait bien : « J’espère qu’après l'intersaison, on aura trouvé un entraîneur. Mon vrai métier, c’est directeur sportif, mais si d’ici là, on n'a trouvé personne, je le ferai, car je leur dois bien ça. » MM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

JaphetN'Doram Niveau : CFA
Sur la forme, relisez-vous : "J’espère que d’après l'intersaison on aura trouvé un entraîneur.

Sur le fond : il n'y a rien de moins de vrai qu'il n'y a pas de stars à l'OM. Une des rares fois où j'suis d'accord avec Kojak
Bon, bah, il me fait de la peine quand même.

Puis il a l'air de le kiffer, son OM.
Message posté par JaphetN'Doram
Sur la forme, relisez-vous : "J’espère que d’après l'intersaison on aura trouvé un entraîneur.

Sur le fond : il n'y a rien de moins de vrai qu'il n'y a pas de stars à l'OM. Une des rares fois où j'suis d'accord avec Kojak


je n'ai rien compris
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Pas de vainqueur à Norwich
6 14