Anigo/Deschamps, le match

Tout le monde le sentait venir, il a finalement pointé le bout de son tarin samedi quand on ne l'attendait plus : le match Anigo-Deschamps est lancé. Et il faut choisir son camp.

Modififié
0 6
Tu sais que tu soutiens José Anigo quand …

- Ce qui t’importe, c’est d’avoir quelqu’un du cru à la tête des opérations de ton club.

- Tu constates que Gerets avait Anigo au-dessus de lui, et il s’en est accommodé sans problème.

- Ça t’énerve de voir que certains disent que l’OM n’a pas remporté de vrai trophée entre 1993 et 2010. Putain, la coupe Intertoto gagnée contre La Corogne et la Lazio, c’est pas rien. Et la Gambardella de 2000, on ne doit rien dire non plus ?

- C’est bien beau de parler de la Ligue des Champions, mais il était où Deschamps quand il fallait faire remonter le club avec les jeunes du centre dans les années 80 ?

- Tu préfères les mecs qui parlent avec leur cœur plutôt que ceux qui contrôlent leur communication en permanence.

- La politique de Deschamps, tu la résumes à un nom : Lucho Gonzalez. Ouais c’est bien un an, mais après tu dois payer un salaire de taré pour un mec qui n'avance plus.

- Tu as le droit d’avoir des amis peu fréquentables. Merde, c’était tes amis avant, tu ne vas quand même pas les renier non ?

- Dans la vie, soit on est contre toi, soit on est avec toi.

- La dernière fois que l’OM a atteint une finale de Coupe d’Europe, José Anigo était sur le banc.

- Tu as une pensée émue pour Jean-Louis Campora et Jean-Claude Dassier. Ce salaud, il les a eus.

- Les bons coups de recrutement du club, c’est Anigo : les Valbuena, les Kaboré, c’est venu au à l'OM pour pas un rond.

- Tu ne comprends pas comment un mec qui a demandé les pleins pouvoirs puissent encore dire que c’est la faute des autres quand il perd.

- Si ça fait 10 ans que des mecs veulent te dégager, mais que t’es toujours en poste, c’est que, quelque part, tu es compétent et que tu as saisi comment ça se passait dans le coin.

- A quoi ça a servi de payer aussi cher Fernando Morientes, si ce n’est pour alimenter un circuit de redistribution de fonds qui a l'air un peu scabreux ?

- Comment avoir confiance dans un mec qui a demandé à ce qu’on foute 7 millions d’euros dans Azpilicueta ? Laurent Bonnart aussi savait faire des touches.

- Toutes ses blessures dans l’effectif, ça intervient quand même depuis qu’une certaine personne est en place.

- Tu as très peur de l’après-Deschamps, quand tu vois où végète l'AS Monaco.

- Ca serait quand même bien différent si Pape Diouf était là…

Tu sais que tu soutiens Didier Deschamps quand …

- Ce qui t’importe, c’est d’avoir quelqu’un de compétent à la tête des opérations de ton club.

- Tu constates que l’année où Deschamps revient, le club se remet à gagner des trophées.

- Ça t’énerve de voir que certains disent que l’OM n’a gagné qu’un vrai trophée depuis le retour de la Dèche. Merde, les coupes de la Ligue et les trophées des champions, ça compte aussi.

- Des mecs qui ont sauvé un club français de la faillite, tu peux en trouver un peu partout : à Sedan, à Brest … Des mecs qui ont gagné la Ligue des Champions avec un club de l’Hexagone par contre, il n’y en a pas des masses.

- Pour toi, quand on est responsable de club, on ne doit pas dire « couille » dans une phrase sur deux.

- La politique d’Anigo, tu la résumes à un nom : Ronald Zubar. C’est bien d’avoir des jeunes à revendre, mais le jour où tu l’as remplacé par Souleymane Diawara, tu as vu la différence.

- Tu as le droit d’avoir un agent peu fréquentable. Merde, c’était ton agent avant, tu ne vas quand même pas le renier non ?

- Dans la vie, soit on est contre toi, soit on est avec toi.

- La dernière fois que l’OM a atteint une finale de Coupe d’Europe, Didier Deschamps était sur le banc de l’équipe finaliste de la Ligue des Champions.

- Tu as une pensée émue pour Jean Fernandez et Christophe Bouchet. Ce salaud, il les a eus.

- Les bons coups de recrutement du club, merde, c’est Deschamps : M’Bia, Rémy, ça a peut-être coûté de la thune, mais à la revente, tu vas ramasser.

- Tu ne comprends pas qu'un mec qui a annoncé vouloir quitter le club si Diouf s’en allait soit resté tout en gardant du crédit.

- Si ça fait 10 ans que des mecs veulent dégager un type et qu’il est toujours en poste, c’est bien qu’il a des soutiens étranges dans le coin.

- A quoi ça a servi de payer aussi cher Julien Rodriguez, si ce n’est pour alimenter un circuit de redistribution de fonds qui a l'air un peu scabreux ?

- Comment avoir confiance dans un mec qui essaie à chaque mercato de faire des transferts aussi utiles que ceux d’Akalé, Grandin…

- Tous ces cambriolages dans l’effectif, ça intervient quand même depuis qu’une certaine personne est en place.

- Tu n’as pas spécialement peur de l’après-Anigo, tu te demandes juste si ça arrivera un jour.

- Ça serait quand même bien différent si Pape Diouf était là…

Par Mario Durante
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Julien Rodriguez, Fernando Morientes... match nul.
Bien drôle ce match !
Très très bon, surtout le coup des finales des coupes d'Europe. +1 DD
match nul entre rodriguez et morientes ?

Rodriguez : contrat prolongé en 2007 jusqu'en 2012, n'a plus disputé un match pro avec l'équipe première depuis 2009, n'a pas voulu résilier sa dernière année de contrat malgré une transaction à hauteur de 75% de son salaire de la dernière année

Morientes : une année de contrat, parti sans rien demander

c'est pas exactement la même chose... J'espère que l'actionnaire va profiter de ce clash pour enfin virer Anigo (qui s'était engagé à partir si Diouf partait)
Moi je suis à fond derrière Anigo. Parce que je suis parisien et que bien évidemment je voudrais que le plus incompétent reste, à bas Deschamps!.. ;)
au taquet derrière le gronigo, il me fait trop LOLer avec ses c.ouilles et ses caliméros, plus personne dit ça mec ! et puis bon DD il a besoin de peaufiner un peu son bronzage pastis, je crois (qu'il a fort frais, tout de même). une p'tite pause lui ferait du bien.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Lyon et le modèle lillois
0 6