Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Anigo demande 30 000 euros

Modififié
Le directeur sportif de l'Olympique de Marseille, José Anigo, réclame 30 000 euros de dommages et intérêts à VSD. L'hebdomadaire avait consacré une double page à Anigo le 3 novembre dernier avec pour titre : « Le parrain se rebiffe  » .

Cet article n'a pas fait marrer le directeur sportif qui poursuivait pour injure, hier, devant le tribunal correctionnel, le directeur de la publication et le journaliste auteur de l'article. Dans les colonnes de VSD, l'article évoquait principalement la baston (sans les mains) entre Deschamps, l'entraîneur, et Anigo, le directeur sportif, mais aussi l'implication du fils de ce dernier, Adrien, « ex-taulard  » mis en cause dans des braquages de bijouterie, et ses supposés liens avec Fernand Deruda (père de Thomas qui a joué en Ligue 1 sous les ordres de José Anigo), présenté comme fiché au grand banditisme.


Le tribunal rendra sa décision le 3 juillet.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Le Kiosque SO PRESS

Hier à 11:34 Football Leaks : une enquête de la FIFA sur les transferts troubles entre Aspire et Eupen 16
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 08:01 Venez regarder un match chez So Foot ! 6