Anigo défend Amalfitano

Modififié
2 34
Auteur de deux vilains gestes sur Blaise Matuidi contre le PSG dimanche (2-2), Morgan Amalfitano doit passer devant la Commission de discipline. Le Marseillais ne risque pas de couper à une suspension. En attendant, il est défendu par son directeur sportif José Anigo. Selon le dirigeant olympien, on s'acharne inutilement sur le joueur, à commencer par le candidat à la présidence de la FFF, Christophe Bouchet.

« Je pense que l’affaire Amalfitano, si on peut parler d’affaire, prend trop d’ampleur et la déclaration de Christophe Bouchet ce matin n’avait pas lieu d’être. Si certains veulent faire campagne pour une élection présidentielle, ils ne doivent pas se servir de Morgan. Ce fut l’un des clasicos les plus tranquilles de ces dernières années, que ce soit sur le terrain et en tribunes et il est dommage qu’il soit réduit à cet incident. Morgan va passer devant la Commission de discipline mais nous avons des images pour montrer qu’il y a eu des propos d’avant-match comme ceux de Jallet et des gestes qui méritent aussi d’être sanctionnés. »

Bah du coup, peut-on dire que le Clasico était tranquille ?

AP



Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Note : 20
Ca fait deux nigauds si mes calculs sont justes...
Qu'a dit Jallet?
Dommage mon gros, pour une fois j'étais d'accord avec toi, jusqu'à ce que tu dérailles avec cette dernière phrase, qui signifie grosso merdo "lui a été teubé, du coup bah on a le droit de l'être aussi, non?". Une anigade, en quelque sorte.
Manitas de la Bitas Niveau : CFA2
Une maniere de preparer le terrain pour les futurs tacles a la gorge de Barton
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
2 34