Angleterre-USA : l'analyse d'un journaliste

Modififié
0 0
L'équipe américaine n'est pas forcément un cadeau. Son parcours lors de la dernière Coupe des Confédérations l'atteste.

Dans la presse anglaise, l'adversaire ricain est pris au sérieux par Albion. Une exception dans ce paysage : la chronique d'un journaliste nommé Simon Johnson dans le London Evening Standard.


Et ça balance : « Les USA n'ont absolument aucun joueur de ce qu'on appelle talent. La plupart de vos joueurs exercent leur métier dans des médiocres clubs d'Europe ou de Major League Soccer, qui devrait plutôt s'appeler la Minor League Soccer. Beckham jouera en Afrique du Sud le rôle du “cheerleader” en raison de sa blessure au tendon d'Achille pour fournir aux joueurs anglais quelques tuyaux sur la manière de jouer contre les USA » .

Et de finir son œuvre, avec l'inévitable carte Rooney : « Comment les États-Unis peuvent-ils espérer stopper Wayne Rooney ? Il a marqué 34 buts pour Manchester cette saison contre les meilleurs clubs. Il a brillé dans la campagne de qualifications aussi » .

Enfin un qui se mouille.

RB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 0