En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 10 Résultats Classements Options

Angleterre : Roy Hodgson mise sur la jeunesse

Seulement trois trentenaires, beaucoup de jeunes, deux joueurs du club champion seulement et pas de David Beckham. Ainsi peut-on résumer la liste des 23 de Roy Hodgson pour la Coupe du monde au Brésil. Une sélection pas si sale, mais qui aura quand même du mal face à l’Uruguay et l’Italie. Et ce même si le vieux Roy le dit : « Oui, cette équipe peut gagner la Coupe du monde. » Soit.

Modififié

Les gardiens :


Joe Hart (Manchester City), Ben Foster (West Bromwich Albion), Fraser Forster (Celtic)

Oui, c’est toujours la bonne blague, les gardiens anglais. Une surprise s’est cela dit glissée dans le choix de Roy Hodgson. Alors que tout le monde attendait le dégarni de Norwich John Ruddy, c’est Ben Foster de West Brom' qui récupère un billet à la dernière minute. Le portier du 17e plutôt que celui du 18e, donc. Comme si Didier Deschamps devait choisir entre Yohann Pelé et Bertrand Laquait. En plus de Joe Hart, l’inamovible meilleur gardien du Royaume depuis David Seaman, Hodgson a choisi Fraser Forster, gardien du Celtic Glasgow. Déjà plus élégant.

La défense :


Leighton Baines (Everton), Gary Cahill (Chelsea), Phil Jagielka (Everton), Glen Johnson (Liverpool), Phil Jones (Manchester United), Luke Shaw (Southampton), Chris Smalling (Manchester United)

Première surprise, seulement sept joueurs sont retenus à ce niveau. Sous-coté cette saison, Glen Johnson sera le seul latéral droit de métier présent. Chris Smalling, Phil Jones et leur polyvalence viennent supplanter l’ex-hype Kyle Walker (blessé), et le beau gosse de la Mersey Jon Flanagan. À gauche, Ashley Cole annonçait hier soir sur Twitter sa retraite internationale. Le nouveau barbu sera remplacé par le Mods Leighton Baines, et par le jeune Luke Shaw, élu meilleur latéral gauche de Premier League et probable futur joueur de Manchester United. Sexy. La défense type est l’une des rares certitudes de Roy Hodgson, à moins que l’excellent Gary Cahill ne soit vite fatigué de compenser les errements du lourdaud Phil Jagielka.

Le milieu de terrain :


Ross Barkley (Everton), Steven Gerrard (Liverpool), Jordan Henderson (Liverpool), Adam Lallana (Southampton), Frank Lampard (Chelsea), James Milner (Manchester City), Alex Oxlade-Chamberlain (Arsenal), Raheem Sterling (Liverpool), Jack Wilshere (Arsenal).

Le 20 juin, Frank Lampard fêtera ses 36 ans. Un âge avancé qui commence à se voir, surtout depuis que le neveu d’Harry Redknapp s’est fait déposer comme un gamin à l’école par Javier Pastore. Un choix qui laisse sur leurs canapés des garçons comme Tom Cleverley qui, qu'on le veuille ou non, sera là dans quatre ans, et plus dur, Michael Carrick, déjà moins lent et grabataire que le numéro 8 des Blues. Lampard ne devrait cependant venir que pour «  apporter son expérience » , comme dit Mickaël Landreau, son poste étant blindé.

Cinq joueurs de Liverpool sont présents dans cette liste, la bonne idée serait probablement de tenter de tous les aligner. Histoire que cette Angleterre ressemble, pour une fois, à une équipe qui sait jouer ensemble. Hodgson partirait avec Gerrard dans son rôle de sentinelle à la Pirlo, Henderson et Lallana – probable futur Red - plus haut et le feu follet Raheem Sterling dans l’axe. Dans le cas d’un milieu à cinq, Rooney pourrait jouer en 10, avec Sterling sur un côté et de l’autre Oxlade-Chamberlain, ou Milner. Selon si vous voulez défendre ou attaquer. Vibrer ou bailler. Le poste de relayeur d’Henderson pourrait aussi échoir à Wilshere, et celui de détonateur au jeune Ross Barkley.

L'attaque :


Rickie Lambert (Southampton), Wayne Rooney (Manchester United), Daniel Sturridge (Liverpool), Daniel Welbeck (Manchester United)

Quand tous ses attaquants évoluent dans le même championnat, ce n’est finalement pas si compliqué de faire un choix : on prend les meilleurs buteurs. Daniel Sturridge et ses 22 pions, Wayne Rooney et ses 17 cartouches. Derrière, la logique aurait voulu que Jay Rodriguez (15 buts) pointe son nez. Sauf qu'il est blessé. C’est donc son compère de Southampton, Ricky Lambert (12 réalisations) qui partira au Brésil. Un choix logique, quand on sait que l’Angleterre aime toujours avoir un solide pivot en cas d’envie de kick and rush. Dans ce rôle de « tough guy » , Ricky vient supplanter Andy Carroll, puni pour sa queue de cheval et son niveau de jeu. Jermain Defoe est lui sanctionné pour jouer au Canada, logique. Danny Welbeck, habitué de la sélection, fait figure de quatrième attaquant et sera dégainé en fin de match, quand plus personne n’y croit.



Par Thomas Andrei
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



PODCAST - Football Recall Épisode 2: Neymar, Kebab et Arabie Saoudite 2 il y a 4 heures Deux joueurs de Boca Juniors accusés d'agression 10
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 12:00 90 Minutes, la meilleure BD de foot du moment ! 16 Hier à 11:15 Un club de D7 allemande propose de recruter Bastian Schweinsteiger 6 mardi 16 janvier L2 : Les résultats de la 21e journée 4
À lire ensuite
Mevlüt Erding ding dong !