Angleterre : la quenelle refait surface

Modififié
0 27
À la manière de Jacques Mesrine, Nicolas Anelka est devenu l'ennemi public numéro un en Angleterre.

Auteur du geste qui a fait polémique pendant plusieurs mois, le Français a vivement rejeté les accusations faites contre sa personne. S'attirant les foudres de l'actionnaire principal de West Bromwich Albion, le joueur a finalement décidé de quitter le club, histoire de mettre fin au carnage médiatique. Cependant, des stigmates de l'affaire sont encore présents, comme en témoigne le récent communiqué de la FA.

En effet, l'instance britannique a affirmé hier que Yannick Sagbo, l'attaquant ivoirien de Hull City, et Benoît Assou-Ekotto, le défenseur camerounais de Tottenham prêté aux Queens Park Rangers, ont jusqu'au 8 avril prochain pour répondre de leurs actes suite à une quenelle aperçue sur les réseaux sociaux.

Également auteurs d'une posture désormais considérée comme antisémite, Samir Nasri et Mamadou Sakho s'en sortent avec un simple rappel à l'ordre.

AD
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

non svp pas ça.
Lisandro Le Pez Niveau : CFA
Logique !
Anelka gratuit, Tottenham est sur le coup.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 27