Angleterre, l'idylle italienne

Claudio Ranieri, Antonio Conte, Francesco Guidolin, Walter Mazzarri... L'Italie est la nation qui sera la plus représentée parmi les entraîneurs de Premier League cette saison. L'Angleterre aime les « Mister » et les techniciens italiens n'hésitent plus à quitter la Botte pour le pays du kick and rush. Retour sur un coup de foudre réciproque.


Modififié
15 septembre 2015. L'Etihad Stadium est étonnamment silencieux. La Juventus, pourtant jusqu'ici moribonde en Serie A, vient de mettre à terre Manchester City, alors solide leader de Premier League (2-1). Un succès en terre britannique analysé en fin de match par Patrice Évra, qui a pu goûter aux joies des joutes anglaises et italiennes : « Les équipes italiennes sont mieux préparées tactiquement et cela fait la différence en Ligue des champions... La Premier League, c'est le championnat le plus intéressant à regarder, mais c'est limité tactiquement. » Quelques mois plus tard, coup de tonnerre en Angleterre : Leicester remporte le titre de champion au nez et à la barbe du quatuor composé d'Arsenal, Chelsea et des deux Manchester, qui trustaient le trophée depuis 1995. L'artisan de ce miracle, Claudio Ranieri, est un pur produit du football italien. Francesco Guidolin (Swansea), Walter Mazzarri (Watford) et Antonio Conte (Chelsea) l'ont rejoint pour entraîner en Premier League cette année. Le Championship, la seconde division anglaise, n'est pas en reste, puisque Roberto Di Matteo et Walter Zenga, tous deux nommés pendant l'été, seront à la tête d'Aston Villa et Wolverhampton pour la saison à venir. Un exode de nombreuses pointures du football italien trop massif pour ressembler à une simple coïncidence. Le respect de l’Angleterre pour le « Mister » ne constitue pourtant pas une nouveauté – Gianfranco Zola avait notamment dirigé West Ham de 2008 à 2010, et Chelsea a connu trois entraîneurs italiens dans les années 2000 : Gianluca Vialli, Claudio Ranieri et Carlo Ancelotti –, mais il semble avoir pris une nouvelle dimension depuis le début de la décennie grâce aux résultats probants que les techniciens originaires de la Botte ont continué à obtenir au fil des années.

« Faiseurs de miracles »


En 2012, Roberto Di Matteo prenait la tête d'un Chelsea en souffrance, quasi éliminé de la Ligue des champions, (défaite 3-1 à Naples en huitièmes de finale aller), pour emmener finalement les Blues sur le toit de l'Europe. Francesco Guidolin, arrivé en janvier 2016 aux commandes d'un Swansea moribond (18e de Premier League), ramenait, lui, les Swans à une honnête douzième place en fin de saison. Le triomphe historique de Ranieri avec Leicester apportait enfin une nouvelle pierre à l'édifice que les entraîneurs italiens ont bâti en Premier League. Des succès inattendus qui leur ont valu des surnoms flatteurs de la part des médias anglais. Après sa victoire en C1 avec les Blues, Di Matteo était régulièrement qualifié de « miracle maker » . Même chose pour Ranieri, qui a aussi popularisé son surnom de « tinkerman » , bricoleur fantastique capable de mener une équipe moyenne à la consécration nationale. En Angleterre, on tente logiquement de comprendre les raisons du succès des managers venus de la Botte. Sondé par Goal sur la venue d'Antonio Conte à Chelsea, l'ex-Blue Frank Lebœuf disait tout le bien qu'il pensait de l'ancien entraîneur de la Juve et, plus globalement, des entraîneurs italiens : « Le football italien a changé. Oui, les coachs italiens sont connus pour leur maîtrise tactique et défensive, mais ils ont désormais des entraîneurs comme Conte qui sont aussi très portés vers l'aspect offensif du jeu. »

« Les Britanniques sont conscients de leurs lacunes tactiques »


Les joueurs qui évoluent en Angleterre et qui ont également joué en Italie ne semblent, eux, pas surpris de la popularité croissante des « Mister » de l'autre coté de la Manche. Thierry Audel joue depuis 2015 à Notts County en Football League Two, l'équivalent de la quatrième division anglaise, et a aussi évolué plusieurs saisons en Italie à Triestina, Pise ou encore Saint-Marin. « Les Anglais sont très ouverts à la nouveauté et au changement, le recours à des coachs italiens n'est pas du tout controversé ici, explique-il. Les Britanniques sont conscients des lacunes tactiques de leur football et savent que les managers italiens, qui maîtrisent parfaitement cet aspect-là, peuvent les aider à combler ce manque. De leur côté, les Italiens qui viennent en Angleterre savent qu'ils vont apporter avec eux une vraie plus-value sur le plan tactique. » Mais personne mieux que Gianluca Vialli n'a su sans doute théoriser l'apport des entraîneurs italiens au football britannique. Dans son livre The Italian Job (2007), l'ancien coach des Blues revenait notamment sur les qualités associées aux entraîneurs italiens, que recherchent de plus en plus de clubs de Premier League : « L'Italie a une bien plus grande diversité tactique. Quand un entraîneur change de formation là-bas, il est perçu comme quelqu'un qui cherche des solutions. En Angleterre, on le voit plus comme un petit bricoleur sans envergure. Plus globalement, en Italie, le coaching est vu comme une profession à part entière qui requiert de longues études et une période d'apprentissage. En Angleterre, beaucoup voient la capacité à entraîner comme quelque chose d'inné. »

Exil doré


Quant aux raisons qui poussent désormais les entraîneurs italiens à quitter la mère patrie pour l’Angleterre, elles sont nombreuses et ne se limitent pas aux salaires confortables offerts par les clubs de Premier League. Les moyens dont bénéficient les managers de Premier League sont bien supérieurs à ceux dont disposent les entraîneurs en Serie A. Antonio Conte avait notamment quitté la Juventus Turin en 2014 car il jugeait insuffisants les moyens alors mobilisés par sa direction pour que la Vieille Dame puisse exister au plus haut niveau européen : « J'ai des doute sur les possibilités d'améliorer encore cette équipe. Si vous me demandez si, aujourd'hui, il est possible de gagner la Ligue des champions avec la Juventus, je dis non » , avait-il déclaré à la Gazzetta dello Sport avant de démissionner de son poste deux mois plus tard. Le championnat anglais offre aussi plus de tranquillité, de stabilité et de temps pour travailler aux entraîneurs que cette Serie A qui cultive le culte du résultat immédiat. « En Italie, il est normal qu'un coach puisse penser que chaque match peut éventuellement être son dernier. La pression y est beaucoup plus importante qu'en Angleterre, que ce soit de la part des fans, de la direction ou de la presse » , confiait ainsi Carlo Ancelotti au Telegraph en 2009. Un avis partagé par Luciano Spalletti, qui déclarait en 2012 au quotidien La Repubblica : « En Italie, il y a trop de pression et on y vire énormément d'entraîneurs. »

La même année, on dénombrait pas moins de dix-sept changements d’entraîneur en Serie A en cours de saison. Un chiffre record, qui avait également été atteint lors de la saison 2009-2010. Pour Gianluca Vialli, l'exigence tactique du football italien est le produit d'un système qui ne tolère pas l'échec, qui engendre ainsi ses propres défauts et effets pervers : « En Italie, ce n'est pas la fierté qui nous pousse à travailler plus dur ou à rester concentré : c'est la peur de perdre et de la critique. Cette terreur se ressent même avant le match. C'est un environnement étouffant. En Angleterre, avant un match, tout le monde est tranquille. Les Anglais savent qu'après avoir tout donné pendant le match, il n'y a plus rien à redire. » De quoi inciter certains techniciens italiens à découvrir un football moins calculateur et plus tourné vers l'offensive. Tout en y apportant leur savoir-faire technique. « Les Italiens jouent avec leur tête, tandis que les Anglais jouent avec leur cœur » , résume Vialli. Des attributs dont les entraîneurs italiens officiant en Angleterre semblent capables de faire une synthèse remarquablement efficace. « Italians do it better. »



Par Adrien Candau
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article

Un article très intéressant comme on les aime !
vendredi 18 août 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1
Hier à 19:18 Le bonbon de Malcom 11 Hier à 18:18 Le lob fou de Fekir 26
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 13:53 Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 10 Hier à 11:59 Les ultras allemands répondent à la DFB 13 Hier à 10:07 Trezeguet bouscule Beşiktaş 22
vendredi 18 août Nantes, la mascotte et le plagiat 26 vendredi 18 août Brian Fernández arrive à Metz 9 jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 14 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30