Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Lyon-Angers (0-2)

Angers gâche la der de l’OL à Gerland

Dans les tribunes de Gerland, c’était la fête ce samedi pour le dernier match de championnat de l’OL dans ce stade qui a connu tant de joies. Malheureusement, sur la pelouse, les Gones n’étaient pas à la hauteur, encaissant une nouvelle défaite, 2-0, face à Angers. C’est ce qu’on appelle des adieux ratés.

Modififié

Olympique lyonnais 0-2 Angers SCO

Buts : Ndoye (17e, 81e)

Tout de rouge et bleu vêtu, Gerland a sorti ses plus beaux habits pour accueillir, une dernière fois, l’OL en championnat. Sur la pelouse, des dizaines d’anciennes gloires du club sont là, le nouveau maillot du club sur les épaules. Les bras en l’air, tous reprennent en cœur le célèbre « Ahou » des supporters lyonnais. Les yeux humidifiés par l’émotion, Juninho immortalise la scène avec son téléphone portable. Cette fin d’après-midi a tout pour être parfaite du côté de Lyon. Malheureusement, sur la pelouse, les joueurs ne se sont pas montrés à la hauteur. Maladroits, absents, sans envie ni folie, les hommes d’Hubert Fournier se sont presque logiquement fait corriger par Angers, 2-0. Et si tous les adieux sont douloureux en général, ceux-là seront encore plus durs à digérer.

N’Doye gâche la fête…


Après de belles festivités, il faut laisser la place au football. Un domaine où l’OL a du mal en ce moment. Pourtant, le début de match des Lyonnais est plutôt intéressant à l’image de cette belle tête de Lacazette que Butelle parvient à détourner au prix d’un bel arrêt réflexe. Mais comme souvent cette saison, très vite, les Gones se mettent à bafouiller leur football, laissant le champ libre à des Angevins sûrs de leur force après leur bon résultat face au PSG en début de semaine. Et alors que les supporters du virage nord partagent quelques chants avec Govou, Anderson et Juni montés en tribunes pour vivre le match, N’Doye vient gâcher la fête en reprenant victorieusement de la tête un coup franc de Mangani. Et si les tribunes continuent à s’amuser au gré des chants et des drapeaux agités, sur la pelouse, les hommes d’Hubert Fournier sont définitivement perdus. N’Doye parvient une nouvelle fois, et sans difficulté, à fausser compagnie à Koné, mais sa tête n’est cette fois pas cadrée. La frappe de Gilles Sunu, quelques minutes tard, l’est belle et bien, en revanche, et il faut une superbe intervention de Lopes pour ne pas voir le score s’alourdir. Gerland le sent, ces adieux commencent à avoir un goût amer.

… par deux fois


Après avoir foiré leur dernier match européen à Gerland face à La Gantoise, les Lyonnais le savent, le faux pas est interdit en cette fin d’après-midi, pour la dernière en championnat dans ce lieu si particulier pour eux. Sans doute que le discours de Fournier à la pause a tourné autour de ça. En tout cas, c’est avec un visage beaucoup plus entreprenant que les Gones reviennent sur la pelouse. Mathieu Valbuena est d’ailleurs tout proche de redonner le sourire à tout un stade, mais sa frappe sans contrôle vient s’écraser sur la transversale de Ludovic Butelle. Les Rhodaniens continuent de pousser et c’est au tour de Lacazette de se mettre en évidence, mais sa frappe du gauche vient flirter avec le montant angevin. L’OL est beaucoup mieux dans ce second acte, mais si les occasions sont là, les buts, eux, sont aux abonnés absents, encore une fois. De son côté, le SCO parvient à conserver sa légère avance en résistant bien en défense tout en exploitant au maximum les opportunités qui s’offrent à eux. Le corner tiré par Ketkeophomphone en fait partie et N’Doye ne se fait pas prier pour s’offrir un doublé sur un nouveau coup de casque. Cette fois, ça y est, Angers vient de définitivement gâcher la fête. Gerland peut siffler, les Lyonnais n'avaient même pas apporté un cadeau d’adieu.


Par Gaspard Manet
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 15:57 Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 20
Partenaires
Olive & Tom Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE