1. //
  2. // 35e journée

Angers et le Gaz' y sont presque, Tours et le VAFC ne respirent pas

En s'imposant face à Orléans, Angers a fait un pas de plus vers l'élite, et colle ainsi au GFC Ajaccio tristement nul et vierge ce soir. De l'autre côté du périph, Valenciennes, Tours, Orléans et l'ACA semblent décidés à ne pas vouloir se sortir de la tempête.

Modififié
2 8

Sochaux 2-3 Niort

Buts : Habran (4e et 14e) pour Sochaux / Sans (31e), Koné (43e) et Roye (68e) pour Niort

Si Niort ne joue officiellement plus rien, les Sochaliens pouvaient toujours croire au miracle et ainsi rattraper les six points qui les séparent du podium. Et ça débute bien, puisque Romain Habran convertit sa première occase', profitant d'un positionnement très « Apoula Edelesque  » du gardien niortais. Le FSCM ne laisse aucun répit aux Chamois, et Habran s'offre un doublé, après une apathie totale de la défense adverse. Histoire d'éviter les discriminations, le gardien sochalien décide lui aussi de se trouer et relance de la sorte les espoirs de Niort (2-1). Des espoirs qui se réaliseront dix minutes plus tard, avec la tête de Koné qui remet les deux formations à égalité. Les Chamois, décidément surprenants, trouvent les ressources pour renverser la vapeur, et Jimmy Roye, d'une frappe sèche, donne l'avantage à son équipe. Le score en restera là. La saison sochalienne se finit donc ce soir.

Auxerre 0-0 Gazélec Ajaccio


Après trois rencontres sans succès, l'AJA avait enterré les espoirs d'une montée. Les Corses, eux, veulent écrire leur histoire et signer une nouvelle montée consécutive. Pas suffisant pour proposer un spectacle digne de ce nom, où seules quelques fulgurances techniques et collectives du Gaz' permettent aux commentateurs de ne pas taper une sieste. Un bon gros 0-0 comme la Ligue 2 aime en donner. Les Bourguignons avaient logiquement la tête au Stade de France, néanmoins le GFC, toujours deuxième, ne réalise pas forcément une opération intéressante, en demeurant à portée de tir de Dijon, quatrième.

Angers 2-1 Orléans

Buts : Camara (2e) et Mangani (75e) pour le SCO / Maah (19e) pour Orléans

Choc des extrêmes au stade Jean-Bouin, entre des locaux décidés à garder leur place sur le podium et des Orléanais aux portes de la descente. Les 11 000 spectateurs se chauffent à peine la voix qu'Abdoul Camara profite d'une jolie offrande venue du couloir droit pour inscrire son sixième but de la saison. Désormais trop faciles, trop peu concentrés, les Angevins se font surprendre à la 20e par un débordement de Glombard, servant habilement le grand Maah, qui n'a plus qu'à se déplier pour égaliser. Orléans évolue sans le moindre complexe, mais le SCO reprend sa domination au fil de la rencontre. Des efforts qui seront récompensés d'une délicieuse manière, avec ce coup franc parfaitement tiré par la patte gauche de Mangani (2-1, 75e). Avec cette victoire, Angers colle au peloton de tête, pendant qu'Orléans flirte dangereusement avec la zone rouge.

Arles-Avignon 2-0 Créteil

Buts : Gigot (36e) et Blanc (45e) pour Arles-Avignon

Alors que Créteil est assuré de finir tranquillement en seconde partie de tableau, Arles semble être d'ores et déjà condamné, mais ne souhaite pas finir bonnet d'âne de cet exercice. Du coup, les hommes de Victor Zvunka mettent (du moins essayent de mettre) du rythme. Un effort payant peu avant la mi-temps et la tête rageuse de Samuel Gigot. Maxime Blanc fera même le break pour les siens peu avant la pause. Pas grand-chose à se mettre sous la dent en seconde mi-temps, durant laquelle les joueurs du Parc des Sports veulent conserver leur avance.

Nancy 2-0 AC Ajaccio

Buts : Hadji (45e+2) et Coulibaly (69e) pour Nancy

Marcel-Picot et son synthétique recevaient l'AC Ajaccio pour une autre rencontre opposant une écurie visant la montée à un club luttant pour son maintien. Une rencontre où le premier frisson intervient juste avant la pause. Après une passe en retrait captée par le gardien corse, l'arbitre accorde un coup franc indirect aux Nancéiens, aux abords de la ligne des six mètres. Youssouf Hadji, l'immortel, ne tremble pas et inscrit son 13e but de la saison. Pablo Correa oblige, l'ASNL n'évolue plus que sur contres. Une tactique fatalement payante à la 69e, où Coulibaly fusille Johan Cavalli à bout portant après une rapide remontée collective. Nancy se donne les moyens d'y croire jusqu'au bout. Pour Ajaccio, il faudra en revanche se battre pour ne pas atterrir en National.

Châteauroux 3-0 Valenciennes

Buts : Kamara (37e et 80e) et Plessis (61e) pour Châteauroux

Si les Castelroussins n'y croient déjà plus, le VAFC se doit de ne rien lâcher, dans une lutte où une seule des quatre équipes qui se tenaient en trois points ne descendra pas. Poussé par un kop valenciennois qui a fait le déplacement, les Nordistes dominent le début de rencontre, mais se font planter dans le dos par Kamara en fin de première période. Réaliste à défaut d'être joueur, Châteauroux double la mise à l'heure de jeu par Damien Plessis, sur un corner bien botté. Pis, l'addition sera plus salée après le lob astucieux de Kamara. Le doublé pour lui. La Berrichonne ne s'impose que pour la sixième fois cette saison, sans doute en vain. Elle oblige en revanche les Valenciennois à la réaction s'ils espèrent être de la partie en Ligue 2 en août prochain.

Laval 1-1 Le Havre

Buts : Guirassy (90+2) pour Laval / Le Bihan (83e) pour Le Havre

Entre une équipe qui empile les nuls et des Havrais qui ne croient plus réellement à la montée, rien ne présageait une rencontre de fous. Pour autant, un seul homme peut faire pencher la balance, d'un côté ou de l'autre. Fort heureusement pour le HAC, Mickaël Le Bihan est un attaquant en forme. En inscrivant son 17e but de la saison, le buteur maison croyait octroyer un dernier espoir de Ligue 1 aux Havrais. C'était avant l'égalisation tardive de Guirassy, qui donne le 20e match nul lavallois de l'exercice 2014-15. Record ?

Tours 0-1 Clermont

But : Dugimont (82e) pour Clermont

En cas de résultat positif, Clermont pouvait officieusement desserrer les fesses et enfin respirer alors que les Tourangeaux ne pouvaient perdre, au risque de voir les équipes dans le rétroviseur du maintien se rapprocher ou même les doubler. Entre deux équipes récemment en forme, l'enjeu prend le pas sur le jeu, et il faut attendre le dénouement pour voir un bouleversement de l'intrigue générale. Les Clermontois sont sains et saufs. En revanche, la lutte continue pour Tours.

⇒ Résultats et classement de L2

Par Eddy « Abou » Serres
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Note : 2
Angers c'est pas le Club qui remporte le bal des Cocus en terminant toujours entre la 4ème et 6ème place depuis 2-3ans alors que durant la saison ils étaient sur le podium assez fréquemment?
C'est quoi ce concours du club qui a un stade flambant neuf et qui se vautre peu de temps aprés? Va, Le Mans, Grenoble... Nice et Lille qui régressent... Gare à vous les Lyonnais!

Bon je sais que c'est agaçant en général, mais là je valide avec Valenciennes!
snocxuatrom83 Niveau : Loisir
C'est ca c'est le specialiste mais bon y vont surement y arriver cette annee
Y a bien que 2 descentes + nimes non?

Ils sont quasi maintenu Tours et VA, je vois pas trop le souci.

Apres éviter la 18e place ça peut être une sécurité et un été pépère si nimes utilise tous les recours possibles, mais ils ont plutôt l'air bien dans la merde les crocos
Un match nul cet aprem', et on est champions! Quelle saison bordel!
angers, ce serait bien qu'ils y arrivent, ne serait-ce parce que c'est pas très loin de paris.
pierre ménès 2.0 Niveau : Ligue 1
Pour angers c'est loin d'être fait, dijon n'a que 3 points de retard avec un match en moins
Message posté par popeye
angers, ce serait bien qu'ils y arrivent, ne serait-ce parce que c'est pas très loin de paris.


Pardon ? C'est pas non plus tout près dans ce cas
Nan Angers ça serait cool pour la rivalité avec Nantes et les bretons, et parce que c'est une ville bien cool
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Gignac réveille enfin l'OM
2 8