En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 12 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 11e journée
  3. // Angers/Niort

Angers, cette fois, c'est la bonne ?

Leader du classement de Ligue 2 avec 19 points en dix journées, le Angers SCO est devenu un candidat officiel à la montée en L1. Attention tout de même, ça se bouscule derrière. Et en terre angevine, on ne veut pas reproduire la même fin de saison que l’année dernière.

Modififié
C'est désormais un classique. À chaque début de saison, Angers est annoncé comme un favori pour la montée. La raison ? La stabilité de l'équipe angevine en Ligue 2. Passé du National à la L2 à l'issue de la saison 2006/2007, le club d'Angers s'est progressivement fait un nom grâce à de belles performances. Loin de disposer d’un des plus gros budgets de seconde division, le SCO s’est pourtant positionné comme l’un des favoris à la montée cet été suite à une très bonne saison dernière où il s'est classé au cinquième rang. Et ce, malgré le départ de son attaquant vedette Claudiu Keserü à Bastia. Après une bonne série de matchs amicaux où il a notamment battu Rennes ou Nantes et une intersaison plutôt agitée avec de nombreux mouvements (8 arrivées pour 13 départs), Angers a réalisé un mois d'août quasi-parfait avec 13 points sur 15 possibles.

La suite a été un peu plus compliquée avec seulement 6 points sur les cinq rencontres suivantes, mais n'a pas empêché l'équipe de squatter la première place du classement depuis la sixième journée de championnat. 19 points dans la besace, meilleure équipe hors de ses bases et troisième meilleure attaque de L2 malgré les craintes suscitées par le départ de Keserü. Pour le remplacer, Angers s'est notamment fait prêter Mohamed Yattara par l'Olympique lyonnais et a fait venir Jérémy Blayac de Tours. Si Yattara et Blayac ont respectivement planté six buts à eux deux (4 pour le Lyonnais arrivé à la toute fin du mercato et 2 pour l'ancien Tourangeau), le meilleur remplaçant du néo-Bastiais s'appelle pour l'instant Khaled Ayari, transféré au mercato d'hiver dernier en provenance de l'Espérance sportive de Tunis, avec cinq réalisations en 10 rencontres (dont sept en tant que titulaire). « Ça ne me surprend pas de voir Angers en tête du championnat. C'est une belle équipe qui travaille dans la continuité. Ils méritent largement leur première place » , expliquait Benjamin Nivet avant de rencontrer le SCO avec l'ESTAC le 24 septembre dernier pour le compte de la huitième journée.

Oui mais...

Attention tout de même à l'excès de confiance. Car si l'attaque angevine se débrouille plutôt bien, cela reste un peu limite derrière. Neuvième défense de Ligue 2 avec 13 buts encaissés, la bonne formule n'a pas encore été trouvée par l'entraîneur Stéphane Moulin et le coach sait que ce domaine-là est à faire progresser. Des errements défensifs plutôt dangereux sachant que 8 équipes (Angers, Metz, Lens, Troyes, Clermont, Tours, Caen et Dijon) se tiennent en trois points. Il y a tout juste un an, Angers était premier de L2 à égalité avec l'AS Monaco (le futur champion) et avec exactement le même nombre de points (19) qu’actuellement. Plusieurs mois plus tard, le club angevin s'essoufflait et terminait à 8 points du FC Nantes, troisième du championnat et dernière équipe à accéder à l'élite.


Le coach du SCO - au club depuis 2011 après avoir entraîné l'équipe réserve pendant plusieurs années et ancien de la maison – a bien retenu la leçon. Il tient à stopper les rêves de Ligue 1 de ses supporters. « On est là pour essayer de faire la meilleure saison possible, confiait-il déjà en août sur le site internet de L’Équipe. Mais on n’a jamais dit qu’on jouait la montée. Ce sont les autres qui le disent pour nous. Ils ont le droit. Nous nous sommes fixés sur un objectif de progression, d’évolution de jeu, de clubs. Après, si des écuries qui semblent mieux armées que nous ne jouent pas leur rôle, peut-être que nous pourrons envisager quelque chose. Mais aujourd’hui, on n’est pas du tout dans l’idée de jouer la montée. Ce n'est pas l’objectif du début de saison. » Une humilité de façade liée à la peur de se planter une septième année d'affilée ?

Par Antoine Aubry
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 1 heure L'entraînement extrême des gardiens du Dock Sud 8
il y a 3 heures Le gouvernement italien veut intégrer les migrants par le foot 24 il y a 5 heures Tévez : « En Chine, j'étais en vacances » 46 Hier à 18:30 La Fondation Lionel Messi pas très utile selon les Football Leaks 40
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
dimanche 14 janvier Le low-kick fou de Tony Chapron 59