Anelka pas fan du mondial

Modififié
0 3
Nicolas Anelka n'a pas autant tremblé que Jimmy Briand à l'annonce de la présélection de Raymond Domenech.

L'attaquant de Chelsea est un cadre de l'équipe de France. Un joueur qui possède 64 sélections en bleu, sans avoir disputé la moindre coupe du monde. Un petit exploit.

Prié par Jacquet de prendre l'hélicoptère en 1998, écarté en 2002 par Lemerre suite à de mauvaises performances, ignoré par Domenech en 2006, Anelka est enfin sélectionné par Raymond pour participer à la plus belle des compétitions.

Sa réaction ? « Le mondial n'a jamais été un objectif dans ma carrière, explique Nico au Parisien. C'est bien, car c'est une compétition que je n'ai jamais disputé et je vais la jouer avec plaisir. C'est tout (...). Je ne suis pas dans ce délire d'impatience. Il y a des matches qui vont être difficiles car c'est le plus haut niveau. Bien sûr, ce sera différent si on la gagne, mais il n'y a rien de spécial » .

On dit que tout footballeur rêve de disputer au moins une coupe du monde dans sa carrière. Nico, lui, s'en fout, il est juste heureux de disputer des matches de foot. Tant qu'il nous reproduit ses performances avec les Blues, nous, on valide.

RP
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Je n'ai jamais aimé ce joueur en Equipe de France. Autant à Chelsea il joue bien, autant en EdF il marche sur le terrain, et joue où ça lui chante. Ajoutez à ça des interviews révélatrices de son caractère, et on devine pourquoi il n'a jamais été selectionné pour une Coupe du Monde. Autant prendre un joueur qui aura la gnac sur le terrain!
Non moi je valide pas. Je veux pas qu'un mec qui n'en a rien à secouer et ne réalise pas l'honneur de représenter son pays dans la compétition la plus suivie au monde après les J.O joue avec les Bleus.

Ce mec est talentueux, mais reste un trouffion arrogant et individualiste sans aucune valeur.

Qu'il dégage.
Nicolas "zéro million" Anelka a encore frappé. On pourrait croire à de la provocation taquine pour faire chier les journalistes qui sont tous d'ontologiques suceurs de bites ("nous, on valide"...).
Mais non, c'est du premier degré crasseux.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Govou rêve d'Angleterre
0 3