Anelka : "Pas d'amitié dans le foot"

12 29
Actuellement en pré-saison en Espagne avec son nouveau club du Shangai Shenhua, Nicolas Anelka a profité du documentaire de Canal Plus où il partage l'affiche avec Omar Sy et Jamel Debbouze, deux autres Trappistes, pour revenir sur son départ de Chelsea.

"J'avais tout l'équipement des professionnels, mais ils m'ont mis dans un autre vestiaire qu'eux. Un jour, vous pouvez marquer des buts et faire tout ce que tu peux pour ton club, mais le jour où vous partez, il n'y a pas de pitié".

Prié par le club d'aller rapidement voir ailleurs cet hiver, comme le néo-Parisien Alex, Anelka garde un souvenir amer de sa fin de contrat houleuse avec les Blues.

"Lorsque vous décidez de partir, il n'y a pas de tristesse, parce qu'il n'y a pas d'amitié dans le foot. C'est triste à dire, mais c'est la vérité. C'est un sport collectif, mais également très individuel".

L'ancien banni des Bleus avoue qu'il "aurait pu avoir une meilleure carrière". "Mais je sais que j'ai réussi, et je suis fier de ce que j'ai accompli", confie Anelka.

S'il n'avait pas raté son tir au but en 2008 contre Manchester United, c'est vrai que son parcours aurait de la gueule.
AS
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Moi je trouve que sont parcours a sacrement de la gueule... Partout ou il a joué il a mis des buts... Et c est ça son job, mettre des buts ou les faire marquer a ses coéquipiers... Même a Madrid ou la presse la bouffé en 9 mois et ou il était critiqué comme pas possible (et comme quasi partout) il a eu un rendement acceptable... 1 champions league cette année la, ça a de la gueule non?!?
T es une machine Nico GRANDE!!!!!
Ya pire comme parcours quand meme !

Grand joueur ce Nico !
DTC-DMC même combat Niveau : CFA
pas faux ce que tu dis Lulu...

et puis on comprend mieux certains de ses commentaires quand c'est vraiment lui qui parle! ;-)
Ca n'a quand même pas été une foudre de guerre au Real...
Bah non parce que proportionnellement à son talent, il a fait une carrière service minimum...
DTC-DMC même combat Niveau : CFA
le mec a quand même gagné la PL et la FA Cup plusieurs fois (Arsenal & Chelsea), a joué dans d'autres clubs mythiques comme Liverpool ou City + Bolton...
il a gagné l'Euro en 2000 + la CL avec le Real (avec 2 buts décisifs en demi-finales contre le Bayern svp! surtout qu'il n'était pas en odeur de sainteté du côté de Madrid comme le rappelait Lulu...) + une finale de CL avec Chelsea...
loin d'être dégueu tout ça if you ask me...
sans oublier qu'il a eu le temps de jouer au PSG (2 fois), en Turquie et en Chine... ça frôle le génie tout ça moi j'dis! ;-)
et il a même fini par jouer une WC!!! et a peut-être même eu le temps de traiter Ray-strange de fils de pute*!
j'en connais plus d'un qui se serait contenté d'une carrière aussi "dégueu"...
filoubifrance Niveau : CFA2
ah non là par contre, je ne peux pas être en accord avec les commentaires de certains. Prenons sa carrière point par point.

Il part de Paris alors qu'il a à peine 17 ans comme de nombreux jeunes de son âge et de son talent qui freinent leur progression.

A Arsenal, il a la chance de tomber sur un coach comme Wenger qui, après une 1ère saison d'adaptation, le fait devenir un des meilleurs attaquants de la Premier League, avec 17 pions marqués.

Mais là, vu qu'il ne s'est toujours pas acheté un cerveau, Anelka laisse tomber les Gunners pour rallier le Real Madrid pour 220 M de briques de l'époque. Il se croit alors LE meilleur et se brouille avec tous les cadres de l'équipe, Raul en tête. Résultat des courses: 2 pauvres buts en Liga et 2 autres en LdC contre le Bayern qui adoucient un peu son bilan espagnol. Le Real gagne au Stade de France face à Valence, mais Anelka s'y est déjà grillé.

Retour à la case de départ (déjà là c'est louche), direction le PSG pour encore 220 MF, où Bergeroo essaie de fonder une équipe des banlieues. En un an et demi, il marque 10 buts en D1, et est prêté à Lievrpool où Houillier ne veut pas le garder, tellement il est mauvais.

Trois saisons au Man City qui joue alors le mi-tableau redonne un peu le blason à sa carrière: en même temps dans un championnat anglais où les défenses sont toute pourries, il marque pas mal de buts dans une équipe qui joue pour lui.

Ensuite 2 saisons à Fenerbahce où il joue ailier droit, car moins bon que l'attaquant central en place.

2 nouvelles saisons à Bolton, très moyennes. Et enfin Chelsea où il fait une bonne saison (19 buts) en 4 ans.

Avec les bleus il gagne l'Euro 2000 où il marque aucun but.

Son parcours est loin d'être ouf. Il a même de la chance de se retrouver dans des bonnes équipes au bon moment. Mais c'est certainement pas grâce à lui qu'elles gagnent.

Je ne parle pas non plus de ses nombreuses frasques avec les entraineurs et coéquipiers.

Je pense qu'il devrait tout recommencer à 0 depuis ses débuts à Arsenal.

CQFD


@filoubifrance. Eh ben... pour qu un footballeur n aies pas une carrière degueu il faut qu il fasse quoi? Qu il gagne minimum un ballon d or?
The Word Wizard Niveau : District
Je suis d'acc avec floubifrance et Gael,
certes sa carrière n'est pas dégueu, mais si l'on considère son talent, le sentiment de gâchis est réel.

Il n'aura jamais été le meilleur joueur d'une grande équipe (parce que city, fenerbahce ou shangai...)
Filoubifrance a bien résumé sa carrière.

En effet il y a pire mais ça restera un talent gâché.
Il aurait certainement du rester plus longtemps à Arsenal, à l'image d'un Henry.

Dans le foot le talent ne suffit pas pour faire une carrière hors normes. Un minimum de jugeote s'impose également...

D'aucun disent qu'il a été "mal conseillé", c'est possible, je n'en sais rien.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
12 29