Anelka d'école

Depuis deux matchs, Nico joue dix avec Chelsea. Comme si Ancelotti avait une idée derrière la tête, et un palmarès à garnir...

Modififié
0 43
« Va te faire enculer toi et ton système de merde !!! » , ça, c'est le moment (et les propos) exact(s) où la Coupe du Monde se termine pour la France. Ou quand Nicolas Anelka n'en peut plus de Raymond Domenech, de son système et de son rôle d'attaquant de pointe. Aujourd'hui, Nico joue meneur de jeu à Chelsea. Entre-temps, un certain Fernando Torres a signé chez les Blues ; arrivée permettant une association avec Drogba qu'il serait difficile de refuser. Alors leur entraîneur, Carlo Ancelotti, a pensé à replacer Anelka dans un rôle de trequartista, en italien, sur la feuille de match. D'abord, lors d'une victoire 4-2 contre Sunderland, derrière Kalou et Drogba. « Et ça a très bien marché » constate Christophe Lollichon, « avec un Nico exceptionnel dans les deux sens, offensif et à la perte de balle » . Alors l'expérience a été renouvelée, contre Liverpool, pour un résultat cette fois moins heureux. « On a vu deux blocs qui n'arrivaient pas à se rejoindre » continue l'entraîneur des gardiens des Blues, « avec un Nico qui a passé beaucoup de temps sur la largeur à la perte de balle, ça use quand même » .

La liberté

Si défensivement, des réglages sont encore à faire, c'est avant tout pour son apport offensif que Nicolas Anelka est maintenant meneur de jeu. « C'est son poste préféré, confie Lollichon. Avec Torres et Drogba devant lui, en position de neuf et demi, c'est le troisième attaquant chargé de brouiller les cartes et d'alimenter. Nico, sur un côté, c'est intéressant mais il a tellement envie de dézoner que c'en est perturbant. Là, il a la liberté. Les deux de devant attirent les défenseurs, et ensuite, avec la technique et la lecture de jeu qu'il a... » « C'est un poste qui lui convient parfaitement, et puis bon, c'est là où il a envie de jouer » confirme Alain Cayzac. « Après, je ne sais pas s'il est mieux avec un seul attaquant devant lui ou avec deux, mais dans tous les cas, c'est de plus en plus un meneur. Et de toute façon, s'il joue en pointe seul devant, il recule. C'est un joueur libre, parfois un peu trop pour certains, mais c'est un altruiste, qui aime la passe, un joueur collectif qui aime bien jouer pour les autres. J'avais vu jouer Chelsea contre Aston Villa, 3-3, et ça manquait vraiment de meneur de l'équivalent d'un Nasri à Arsenal. Alors, faire jouer Nico dix, oui, bien sûr, mais c'est quand même assez gonflé. Parce qu'une fois que t'as trois mecs devant, c'est compliqué de jouer avec deux mecs sur les couloirs... » Et l'ancien président du PSG, à croire qu'il y est habitué, de soulever un problème.

Contre Liverpool, Lampard était milieu gauche, Essien milieu droit, et en effet, le jeu sur les flancs ne fut pas vraiment le point fort de Chelsea. Comme l'a bien constaté un autre ancien du PSG, Luis Fernandez : « Si tu mets Nico en dix, t'as plus trop le choix, c'est un milieu à trois. Mais après, Lampard, tu le mets où ? Essien, tu le mets où ? Parce que faut équilibrer sur les côtés ! Et qu'on me dise pas que Lampard et Essien sont les meilleurs pour ça... » Les deux ont ainsi tendance à revenir dans l'axe, l'ex-Lyonnais pour mieux faire parler son volume de jeu et sa puissance, l'Anglais, lui, pour frapper dès qu'il aperçoit les cages. Alors, comment faire ? La solution est d'impliquer au maximum les arrières latéraux. Simple en théorie, mais plus compliqué en pratique. « Il faut des super latéraux » confirme Christophe Lollichon. C'est d'ailleurs pour cette raison qu'Ancelotti avait vite laissé tomber le 4312, premier schéma mis en place à son arrivée à Londres. A droite, entre Ivanovic, Paolo Ferreira ou Belletti, il n'avait pas forcément de joueur capable d'évoluer dans le registre adéquat. Car il faut des cannes, et la mentalité qui avec. Aujourd'hui, le retour de Boswinga permet de revenir à ce schéma (ou sa déclinaison en 4321, l'illustre arbre de Noël) que Carlo affectionne tant.

Un système qui a fait ses preuves

Si Ancelotti tient tant à impliquer offensivement ses latéraux, c'est parce qu'il ne sait que trop bien que c'est la clé du foot moderne. Quelles que soient les organisations choisies par les coachs (et sauf grosse bévue de l'un deux), on se retrouve quasiment toujours dans la même configuration : les arrières latéraux sont les seuls joueurs qui disposent d'un peu de temps balle au pied. D'où tout l'intérêt d'avoir les meilleurs. Mais comme le remarque Christophe Lollichon, « c'est ce qu'il y a de plus difficile à trouver sur le marché. Un latéral qui a à la fois des qualités offensives, défensives et la capacité à renouveler les efforts » .
Mais ça peut faire toute la différence, comme on le voit avec Alvès à Barcelone, ou Maicon à l'Inter (ou comme on ne le voit pas assez avec Sagna et Abidal en EDF). Avoir un latéral compétent permet à l'ailier devant lui de rentrer dans l'axe, de devenir de fait un attaquant, ce qui augmente donc les possibilités de façon souvent décisive ; l'idée étant toujours de créer une situation de supériorité numérique et d'obliger la défense adverse à choisir son poison. Aujourd'hui, les équipes les plus performantes sont celles qui ont à leur disposition deux éléments : un latéral létal et un milieu défensif capable de venir s'intercaler au milieu de sa charnière pour défendre à trois et créer ainsi une base de lancement à même de diriger le jeu dès la première relance. L'exemple parfait se trouvant, une fois de plus, en Catalogne, avec Busquets. Sur attaque placée, il permet à Alvès et Abidal (dont la comparaison des performances en club et en sélection est sans doute la meilleure illustration de l'efficacité de ce système) de monter autant qu'ils le désirent, donc à Pedro et Villa de pouvoir venir œuvrer dans l'axe. Là, tout se déclenche et la défense adverse est vite mise sous pression.

« C'est ce que j'appelle la conjugaison des courses, détaille Lollichon. Quand tout devient tellement difficile à jouer pour l'adversaire, avec des permutations intelligentes des joueurs, du mouvement, des solutions de passes, de frappes. En plus, à ce moment-là, le problème de la largeur est compensé par un bloc qui joue haut de manière à favoriser le repositionnement d'un bloc qui déclenche le pressing » . Soit la synthèse du modus operandi barcelonais. Mais il ne faut pas oublier non plus que Christophe Lollichon a passé douze ans à Nantes, sous le giron de Suaudeau ou Denoueix, le genre de collaboration qui marque un homme de football. Issu d'une autre grande école, celle de Sacchi, Ancelotti est donc en train de mettre en place une formule qui a plus que fait ses preuves. L'ex-entraineur du Milan a d'ailleurs gagné lui-même deux Ligues des Champions avec son Milan. Le travail est encore long, mais l'idée est là et le processus en train de se dérouler sous nos yeux. « Le vrai problème maintenant va être de gérer tout ça, tempère Luis Fernandez. Parce que rien que devant entre Drogba, Torres*, Kalou, Anelka, ça fait déjà quatre. Et puis après, il y a encore Ramires, Malouda... » (les deux n'ont effectivement pas été titularisés lors des deux matchs où Anelka a joué meneur) « Enfin bon, en tant qu'entraîneur, j'aimerais bien avoir un casse-tête avec des joueurs comme ça... » rigole Luis. Christophe Lollichon, lui non plus, n'est pas inquiet. « Entre le Championnat, la Cup, la Coupe d'Europe, il y a beaucoup de matchs à disputer » . Et si la greffe prend, Anelka pourrait mener le jeu des Blues jusqu'au 28 mai, le jour de la finale de la Champion's League, à Londres..

Fulham/Chelsea, 21h

* A noter que Fernando Torres est qualifié pour la LDC, étant donné qu'il n'a disputé "que" l'Europa League avec Liverpool.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Qu'est-ce qu'il en sait lollichon, ce sont les gardiens qu'il entraîne ! Nico, la grande classe après 3 cdm ratées il honore celle à laquelle il participe. Pourquoi lui en 10 et pas Malouda, bien meilleur !? D'autant qu'Anelka ne fait pas briller ses attaquants, il profite plutôt des espaces créés, un genre de Youri quoi. Ca durera pas longtemps car avec 2 pointes devant et un crevard en 10 les problèmes ne tarderont pas à se présenter. Contre Livpool c'était très faible.
Anelka "l'équivalent d'un Nasri à Arsenal" ? Sérieusement ?

Pour être meneur de jeu il faut la conduite et la protection de balle qui font que tu peux accélérer ou temporiser, la vision de jeu et la qualité de passe qui te permettent de trouver tes attaquants dans des petits espaces aussi bien que par de longues ouvertures dans la course.

Moi ce que je vois c'est juste un mec qui ne veut plus faire les efforts d'un attaquant de pointe dont la plus grande qualité est la vitesse, à savoir faire appel sur appel dans la profondeur pour n'être servi qu'une fois sur 10.

Comme pendant toute sa carrière il fait chier tout le monde avec ses caprices de diva.
c'est marrant de voir comment un supporter frustré peut être de mauvaise foi...

Quand je lis " Pour être meneur de jeu il faut la conduite et la protection de balle qui font que tu peux accélérer ou temporiser, la vision de jeu et la qualité de passe qui te permettent de trouver tes attaquants dans des petits espaces aussi bien que par de longues ouvertures dans la course", quelles sont justement les qualités de Nico pour toi alors?

Je suis de ceux qui pensent que ce système peut fonctionner: Nico a une super protection de balle, la vista, une grosse frappe et une volonté de faire jouer les autres.

Faut arrêter de tout voir en noir suite à la CDM.

Et soi-dit en passant, Malouda ne possède aucune des qualités qu'on vient de dire: il est très bien en ailier, voire en latéral défensif.
Les qualité de "Nico" comme tu l'appelles comme si c'était ton pote c'est la vitesse et la puissance qui lui permettaient de se retrouver seul face au gardien quand il partait dans l'espace.

Sinon, bein non on n'a pas attendu la coupe du monde 2010.
A 17 ans il marque un but avec Paris et de suite il veut être titulaire ou rien. Caprices. Départ en voleur à Arsenal.
Quelquesannées plus tard à Madrid il fait la gueule, fait pas d'appel (déjà), plante pas un but et pleurniche dans les médias français que c'est la faute aux supporters du Real qui sont racistes (en oubliant les Ronaldo, Roberto Carlos...). Se casse au bout d'un an.
Juste deux exemples parmi tant d'autres.
Son poste de prédilection reste tout de même celui de la "pute", c'est encore celui là ou il s'en sort le mieux...
le meneur d'arsenal c'est pas nasri mais fabregas enfin bon je pense qui va vite dégager anelka quand torres sera pas blesser sa sera plutot lampard a sa place essien a droite et malouda a gauche
Savez vous qu'en Angleterre anelka est considéré comme un joueur exemplaire sur et en dehors du terrain ? Ses problemes avec Domenech et à la CDM ont beaucoup choqué là bas, les journeaux ont pourtant pris plus position "pour" anelka: pour eux la france a toujours été derriere lui, sans reconnaitre son talent et en le prenant pour une "pute". Alors je suis loin d'etre un admirateur d'anelka, mais il faut savoir que son image de vilain mercenaire n'est présente qu'en france...
Anelka "l'équivalent d'un Nasri à Arsenal" ? Sérieusement ?
ce n'est pas écrit ainsi dans l'article
Paragraphe "La liberté", ligne 10, citation de Cayzac à propose de Chelsea : [...]ça manquait vraiment de meneur de l'équivalent d'un Nasri à Arsenal. Alors, faire jouer Nico dix, oui, bien sûr[...]

Plus que 2 jokers pour toi.
pour etre meneur de jeu y faut pas un cerveau normalement?c evidentqu'il sent pas le jeu il as pas le talent pour etre le meneur de jeu d'une equipe ambitieuse comme chelsea encore un ou deux matches et y vas "gicler"
Ajouter :[...]mais c'est quand même assez gonflé" à la fin de la citation. Pardon j'ai oublié ça dans mon copier-coller.

Sinon ce n'est pas si étonnant qu'il soit respecté dans un pays où on ne le connaît pas "personnellement". Les Anglais s'intéressent aux Anglais, les Français aux Français. Par exemple chez nous personne ne sait que tout le monde se fout de Beckham dès qu'il l'ouvre parce-qu'il a une petite voix pas très virile.
Childebert: tu t'enfonces à chaque post, tu dois pas connaître grd chose au foot j'ai l'impression.


je dis pas que c'est un enfant de choeur, et qu'il est sans reproche, mais dire qu'il a rien foutu au réal est juste de l'ignorance. Si tu revois l'histoire, tu remarqueras alors que c'est sur une tête de ce même Anelka qu'il libère son équipe face au Bayern de Kahn en demi finale de Champions.

Après, si il a pas plus joué, c'est à cause de Raul qui craignait la concurrence et qui faisait la pluie et le beau temps dans le vestiaire polilisé merengue.

Et pour finir sur son image biaisée en France par rapport à celle qu'on a à l'étranger, il suffit de voir le peu de joueurs français qui finissent leur parcours en France.
Il n'y a que très peu de respect pour les anciens sur les terrains de l'Hexagone, contrairement aux autres pays européens (Italie, Angleterre,..). Sans parler du racisme présent partout, mais tu vas aussi le nier sans doute.

On parle de manque de respect de sa part, mais cela marche dans les 2 sens, tu penses pas?
Toi aussi tu t'y connais thib on dirait, en Italie il n'y a pas de racisme, j'oubliais !

Anelka a du talent, il a fait une carrière plus qu'honnête en club, mais je pense qu'il lui a manqué un peu d'intelligence (n'en déplaise à ses fans) pour en faire une très grande.
Anelka a mis 2 buts au real, en 1/2 finale de ldc. Waow. C'est tout. Après il s'est planté avec la génération jeune banlieue de paris, puis est allée s'enterrer en Angleterre (Bolton et Cie.) Mais tout ça c'est de la faute d'Houiller qui l'a pas signé à livpool à l'époque où il y était prêté. (selon lui). Anelka en meneur évidemment que ça marchera pas. J'vois pas trop pourquoi on en débat. A la rigueur en 2e attaquant, comme lorsqu'il n'y avait que Drogba en pointe... Mais Torres...
"Sans parler du racisme présent partout, mais tu vas aussi le nier sans doute"

Je l'avais encore jamais entendue celle là, bravo!

Ouais c'est sûrement car il est originaire de Trappes et qu'il ne soit pas blanc, que personne peut l'encaisser en France, sûrement plus que le fait qu'il se foute de porter le maillot de la France ou qu'il se comporte comme un gosse gâté sur le terrain pendant une WC.
"Après, si il a pas plus joué, c'est à cause de Raul qui craignait la concurrence"

Ahahahaha je ris.

S'il n'a plus joué c'est évidemment à cause de sa grève sauvage.

(déjà)
@childebert Cayzac après avoir regardé chelsea-aston villa a trouvé qu'il manquait un meneur de jeu a Chelsea équivalent à nasri, a aucun moment je ne vois écrit qu'il compare anelka à nasri , justement sur ce match chelsea jouait encore en 4-3-3 sans meneur de jeu

Tu commences à débattre en posant comme hypothèse: Anelka l'équivalent de Nasri au poste de meneur

Tu avais des jokers pour être dispensé des leçons de compréhension écrite??

Sinon je constate que tu juges encore nicolas anelka sur son comportement hors terrain au travers de ses caprices, et de "départ en voleur".
On dirait que certains regardent leur match de football avec gala voici et the sun dans une main et wikipedia dans l'autre.

Anelka a insulté domenech et moi je suis ravi qu'il lui est dit ce que tout le monde pense depuis trop longtemps. Certes Domenech a réussi son coup en se dédouanant et en faisant passer les joueurs pour des branleurs ingérables mais moi je tombe pas dans le panneau. Avec un vrai entraîneur et pas une mascarade de coach l'épisode anelka a la coupe du monde n'a pas lieu. point barre.
Anelka a jamais eu d'ennuis avec des vrai entraîneurs outre manche ,et qui en plus ont toujours su tirer le maximum de lui, les seuls faux pas sont en France avec luis Fernandez(un fin psychologue), jacques santini et raymond domenech, 3 grands entraîneurs avec une actualité football débordante et l'ouverture prochaine d'un musée pour accueillir leurs nombreux trophées d'entraîneur.....


Un pays où il ne connaisse pas personnellement Anelka ????
A donc clairement et ouvertement tu le formules: pour connaitre un joueur il faut qu'on connaisse ce qu'il pense, ses fréquentations, ses caprices, ses écarts....

Parce que question football (j'exclue la discussion gala ou voici) les anglais connaissent mieux anelka que nous, de 1995 à aujourd'hui Anelka c'est 10années de football au haut niveau en premier league
lol je me marre, vous êtes trop bon les gars;)


Il suffit de regarder le sort de Gourcuff, benzema et j'en passe.

Il y a 2ans, vous parliez tous d'eux en tant que successeur de Zidane et de Ronaldo...


Maintenant? Gourcuff est sifflé au Stade de France et doit arrêter le foot (j'exagère à peine). benzema est nul, arrogant et n'a rien à faire au Réal. A moins qu'il ne soit redevenu le meilleur suite au match contre le Brésil...


Pour le racisme, je faisais allusion à l'Angleterre. Et l'Italie pour les joueurs d'expérience.
Bien sûr que le Real a choisi Raul, et même le ticket Raul Morientes. Quand tu as un des meilleurs joueurs au monde, formé au club, dévoué au club, pourquoi le mettre en danger pour un mercenaire qui de toute façon va aller au clash et partir pour plus de monnaie dès que possible ?

Ancelotti est loin d'être con. Il voit qu'Anelka ne veut plus jouer en pointe (il ne fait pas les efforts nécessaires et dézone en permanence), plutôt que d'aller se faire insulter avec son système de merde, il préfère essayer de le faire jouer à un poste auquel Monsieur va daigner jouer. En+, Anelka a les qualités pour jouer plus en retrait. Pour ma part, je le verrais mieux en 9 1/2 derrière un seul attaquant qu'en 10 derrière 2 attaquants. Il est attiré par le but quand même. La deuxième formule déséquilibre beaucoup l'équipe et va former un bel entonnoir. La première fonctionnerait très bien et permettrait de garder 2 joueurs de couloir au milieu. Mais bon tu peux plus mettre Drogba et Torrès.

Verdict 4-4-2 Quand Droba ou Torrès doivent tourner on les remplace par Anelka en 9 1/2...
@aleKsson : Anelka a mis 2 buts au real, en 1/2 finale de ldc. Waow
???????????!!!!!!!!!!
Je ne suis pas partisan d'anelka je précise d'entrée, mais les gars s'il vous plait choisissez mieux votre argumentation ou faites preuve d'objectivité

C'est vrai qu'en France on a amassé tout au long de notre histoire des buteurs capable d'inscrire des buts en demi finale de ligue des champions, et je rappel pour ceux qui montrent du doigt le parcours d'Anelka au Real qu'il était titulaire lors de la finale contre valence.

PS: je ne suis pas spécialiste des statistiques non plus et je n'ai pas la réponse:
mais a ton avis aleKsson combien de joueurs français depuis le début de l'histoire de la ligue des champions ont inscrit simultanément un but en demi finale aller et retour de ligue des champions?
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 43