1. //
  2. // Tigres de Monterrey

Andy Delort, l'œil du tigre

Andy Delort a donc passé l'été à mener sa guerre pour quitter Caen. Après des semaines de drames, de déclarations colériques et de conflits, le voilà au Mexique, prêt à profiter des ultimes heures du mercato pour enfin signer chez les Tigres de Monterrey. À moins que Gravelaine ne l'attrape encore par le col au tout dernier moment...

Modififié
2k 17
Les amateurs de beau cinéma le savent, les plus belles scènes de bras de fer resteront à jamais celles du film Over the top. Une heure et demie de Sylvester Stallone en chauffeur de poids lourd lancé à la poursuite de son fils, tout en s'occupant de sa carrière de champion de bras de fer. Le cocktail est parfait : de l'amour, une poulie installée directement dans le camion pour ne jamais arrêter de s'entraîner, même en conduisant, et des punchlines à la pelle. « Ce que je veux, c'est briser le bras de l'adversaire. C'est ça le bras de fer, faut que ça passe ou que ça casse » , balance à un moment un adversaire de Stallone. Une sentence qui aurait pu être le slogan de campagne d'Andy Delort cet été. L'attaquant à la larme tatouée sous l'œil sort en effet d'une épreuve de force longue et fatigante face à ses dirigeants, et est sur le point d'obtenir gain de cause, mais la séparation s'est faite dans les bruits de vaisselle cassée. Après la fin de sa saison à 12 buts en Ligue 1, Delort avait pourtant indiqué qu'il se sentait « redevable » envers Caen, et qu'il se voyait bien y jouer une deuxième saison. Mais Monterrey n'avait pas tardé à dégainer, et Delort a rapidement été convaincu que son destin, à vingt-quatre ans, était de rejoindre les Tigres. André-Pierre Gignac se met même à faire sa campagne : « J'aimerais bien qu'il vienne, c'est un jeune joueur avec beaucoup de potentiel et bon dans la surface » , et une première offre arrive rapidement. Insuffisante pour Xavier Gravelaine, directeur général du Stade Malherbe, qui ne veut pas entendre parler d'une offre à moins de 10 millions et qui verrouille son joueur. La réaction de l'intéressé est quasi immédiate : un arrêt maladie posé le 7 juillet et une bouderie qui ne finira pas avant la fin du mercato.

L'escalade de la violence


Il en faut plus pour déstabiliser Gravelaine, qui attend le début du mois d'août pour démolir son joueur dans une interview à L'Équipe. Revenant sur les velléités des Mexicains, il claironne : « On a dit niet depuis longtemps. Leur proposition est très éloignée de ce que l’on veut » , et rappelle que le club n'a pas de problèmes de trésorerie et est donc en position de force : « On n’est pas obligés de vendre pour équilibrer le budget. Cette situation ne nous pose donc pas de problème. » La suite, ce sont quelques missiles téléguidés vers Delort : « Il ne faut pas oublier qu'il y a un an, personne ne connaissait Delort en Ligue 1. Aujourd'hui, tout le monde le connaît grâce à Caen. Pas l'inverse » , le tout conclu par un sans appel : « Il est en train de se foutre en l'air. » Le lendemain, Caen se permet même de recruter un autre attaquant de pointe, le Croate Ivan Santini, qui a fini sa saison de Jupiler League en trombe avec le Standard Liège. Un petit affront, d'autant que le président des Tigres, Alejandro Rodríguez, a lui aussi commenté le dossier dans les médias mexicains : « Caen a refusé les deux offres que nous avons formulées, et nous n’allons pas en faire d’autres. » Andy Delort et ses mollets de culturiste sont dans les cordes, et le joueur ne trouve pas d'autre solution que d'aller encore peu plus loin dans le clash. Son arrêt maladie se termine le 7 août, et le SMC reprend l'entraînement dès le lendemain ? Delort fait l'école buissonnière, ne se présente pas, et son coach Patrice Garande se met à faire comme s'il n'existait plus : « C'est son problème, pas le mien. Les joueurs importants, c’est ceux qui sont là. (…) Je ne suis pas son entraîneur personnel, je ne me pose même plus la question, ça ne m'empêche pas de dormir. »

La guerre de Twitter


Le 13 août, pour la reprise de la saison, Delort ne fait pas partie du groupe qui reçoit Lorient. Au stade d'Ornano, une banderole « Andy dehors » est déployée, et Ivan Santini s'illustre en plantant un doublé. Le moment de changer de stratégie pour Delort, qui revient à l'entraînement le 17 août. Une séance de travail athlétique individuelle, à l'écart du groupe, qui ne suffit pas à calmer les supporters, qui prennent la situation avec humour sur Twitter. Le hashtag #TweetecommeDelort connaît sa petite heure de gloire, avec des messages faisant référence au tigre des Frosties ou au baume du tigre. Le 26 août, Delort répond en postant une photo de lui à l'entraînement. Un cliché commenté ironiquement par un compte de supporters, avec cette réponse surréaliste du joueur : « Toi c'est les couilles que tu as dû te faire amputé!Caché derrière ton ordi à essayé de faire rire les gens Essaies#2#percer » . Un pas en avant, trois pas en arrière. Dans les derniers jours d'août, la rumeur d'un intérêt des Espagnols d'Eibar apparaît, mais sur France Bleu Normandie, Gravelaine reste impassible : « On a fixé un prix. On ne cédera pas. À minuit une, jeudi matin, s'il n'est pas parti, eh bien ce sera un joueur du stade Malherbe. Il n'y a aucun joueur au-dessus de l'institution ou de l'entité SM Caen. » Une intimidation contre une autre, dès le lendemain, Delort atterrit à Monterrey, et est photographié en tenue du club, ou en train de passer sa visite médicale. L'épisode final du feuilleton ? Pas pour Gravelaine, qui le même jour sur RMC s'accroche encore : « Ce n’est pas parce qu’il est au Mexique avec des photos partout que tout va bien. On vient de recevoir une offre des Tigres qui ne convient pas. Pour l’instant, ça ne se fait pas. » Les paroles d'un homme qui a définitivement décidé de ne pas dire oui à Andy.

Par Alexandre Doskov
Modifié

...consternitude ce type
Kim Jong-Un : fan de CJP Niveau : DHR
Une vraie catin ce joueur ... J'espère que le transfert capotera, qu'il chauffera le banc et qu'il signe dans un sombre club en Janvier : il mérite pas mieux.
Strapontin21 Niveau : District
Ce type va avoir une carrière de clochard, Gravelaine et son expérience l'a prévenu
Vahiruascz Niveau : DHR
Cette photo... Bravo les mecs!
Vahiruascz Niveau : DHR
Si le transfert se fait j'espère qu'il se fera afficher par un journaliste qui lui demandera ce que signifie son tatouage en dessous de l'oeil. Quel tocard
Il a eu ce qu'il cherchait comme prévu.
Dans la relation joueur-club,il n'y en a pas un plus vertueux que l'autre.
Bon en l'occurence,je peux comprendre la déception des supporteurs caennais.

Mais je ne connais pas beaucoup sinon de personnes prêtes à renoncer à une augmentation de salaire vertigineuse accompagnée de conditions de travail et de vie améliorées.
Et je trouve très déplacé cette injonction sur les joueurs à être de preux chevaliers.
Pourquoi devraient-ils l'être plus que les autres à une époque qui valorise tant l'argent et qui permet à ceux qui sont capables et qui le désirent d'en gagner beaucoup?
Champion-mon-frère Niveau : CFA2
C'est Delort pour le Stade Malherbe de Caen ça !
Charles K'est bourré Niveau : DHR
Quand je vois la photo et son regard bovin, je me dis que ça n'a pas l'air d'être un malin le Andy.
Après avoir lu l'article, je me dis qu'il est carrément c*n et qu'en plus c'est un sacré ingrat. Surtout quand on pense comment Caen l'a relancé après sa pige ratée en England qui était déjà au passage un mauvais choix après sa bonne saison en L2.
Je pensais que quelqu'un puisse être plus détesté que Thauvin à Lille, Andy risque fort de faire cet exploit à Caen, bravo champion!
Message posté par Thétis
Il a eu ce qu'il cherchait comme prévu.
Dans la relation joueur-club,il n'y en a pas un plus vertueux que l'autre.
Bon en l'occurence,je peux comprendre la déception des supporteurs caennais.

Mais je ne connais pas beaucoup sinon de personnes prêtes à renoncer à une augmentation de salaire vertigineuse accompagnée de conditions de travail et de vie améliorées.
Et je trouve très déplacé cette injonction sur les joueurs à être de preux chevaliers.
Pourquoi devraient-ils l'être plus que les autres à une époque qui valorise tant l'argent et qui permet à ceux qui sont capables et qui le désirent d'en gagner beaucoup?


parce que c'est débile d'aller jouer au mexique alors que tu sors d'une saison pleine à 24 ans juste pour de l'argent, en traitant ton club qui t'as mis devant les projecteurs comme de la merde... Mais bon après il fait ce qu'il veut c'est sûr
Message posté par Charles K'est bourré
Quand je vois la photo et son regard bovin, je me dis que ça n'a pas l'air d'être un malin le Andy.
Après avoir lu l'article, je me dis qu'il est carrément c*n et qu'en plus c'est un sacré ingrat. Surtout quand on pense comment Caen l'a relancé après sa pige ratée en England qui était déjà au passage un mauvais choix après sa bonne saison en L2.
Je pensais que quelqu'un puisse être plus détesté que Thauvin à Lille, Andy risque fort de faire cet exploit à Caen, bravo champion!


Si c'est tout à l'honneur de Caen de l'avoir relancé,ils ont parié sur lui en pensant que cela pouvait être gagnant.
Ils l'ont pas fait par philanthropie.
Résultat,ils vont récupérer 8 millions.
Tant mieux pour eux,tant mieux pour lui.
Message posté par rhz1984
parce que c'est débile d'aller jouer au mexique alors que tu sors d'une saison pleine à 24 ans juste pour de l'argent, en traitant ton club qui t'as mis devant les projecteurs comme de la merde... Mais bon après il fait ce qu'il veut c'est sûr


Il a pas traité son club comme de la merde.
Il a tenté un rapport de force au détriment de sa réputation.
Quand un club ne veut plus d'un joueur,il ne s'embarrasse pas vraiment non plus.
Accessoirement,il rapporte 8 millions au Stade Malherbe.
Je vois pas ce qu'il y a de débile à vouloir gagner plus et à vivre la même expérience que Gignac qui a joué et manqué de peu de nous faire gagner l'Euro.
Alain Proviste Niveau : Ligue 2
Message posté par rhz1984
parce que c'est débile d'aller jouer au mexique alors que tu sors d'une saison pleine à 24 ans juste pour de l'argent, en traitant ton club qui t'as mis devant les projecteurs comme de la merde... Mais bon après il fait ce qu'il veut c'est sûr


Pour moi, c'est plutôt le comportement du joueur et son forcing qui sont discutables, pas son choix de carrière que je ne trouve pas si bête. Faut surtout voir que Delort, si jeune soit-il, reste à mon avis un bon attaquant de L1 mais pas plus, en tout cas je ne suis vraiment pas persuadé qu'il ait le niveau et le potentiel pour finir dans un top club européen. Alors certes, les Tigres, c'est pas un club historique comme Boca, River, Penarol, Flamengo ou Sao Paulo. Mais bon, entre faire toute sa carrière dans des clubs moyens de L1 ou de PL, comme WBA ou Hull City, et avoir l'opportunité de jouer la Copa Libertadores, dans un pays et un continent dingues de foot, en découvrant une nouvelle culture, etc, je me demande si je choisirais pas aussi la 2e option...
Kim Jong-Un : fan de CJP Niveau : DHR
Bien vu Alain c'est vrai que sous cet angle, le choix parait tout de suite plus discutable.
N''empêche qu'on sera tous d'accord pour dire que la manière et le forcing que fait le joueur sont complètement à gerber et qu'on ne traite pas un club, quelque soit le contexte, de cette manière .
Message posté par Thétis
Il a pas traité son club comme de la merde.
Il a tenté un rapport de force au détriment de sa réputation.
Quand un club ne veut plus d'un joueur,il ne s'embarrasse pas vraiment non plus.
Accessoirement,il rapporte 8 millions au Stade Malherbe.
Je vois pas ce qu'il y a de débile à vouloir gagner plus et à vivre la même expérience que Gignac qui a joué et manqué de peu de nous faire gagner l'Euro.


c'est pas faux, mais je suis pas objectif, je déteste tellement ce joueur.
Marc-en-ciel Niveau : Loisir
En revanche côté culture, Monterrey c'est le pire endroit de Mexico, le plus dangereux. En vrai par exemple toutes les soirées sont privées maintenant c'est juste trop dangereux d'être dans un endroit public
Après, pas loin y'a des endroits mythiques

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Le Robbie des Bois
2k 17