1. //
  2. // 8es
  3. // Wolfsburg-La Gantoise

André Schürrle, prêt pour l'Euro ?

Souvent sur le banc, rarement décisif, voire invisible : André Schürrle passe une saison difficile avec les Loups de Wolfsburg. Mais avec l'Euro qui approche et une concurrence toujours plus rude, il va devoir se réveiller pour intégrer les 23. L'Europe est le bon moment pour ça.

Modififié
345 23
« Il était important pour moi de montrer à Joachim Löw et à l'équipe nationale que je suis encore là, que je peux fournir de grosses prestations. » Après son triplé contre Hanovre, il y a une semaine, André Schürrle en avait gros sur le cœur. Enfin, le milieu offensif de Wolfsburg avait réussi un grand match et à être un véritable moteur pour son équipe. Mais le plus important n'est peut-être pas là – après tout, Hanovre est 18e, et certes les trois points sont les bienvenus, mais il s'agissait du strict minimum. Avec cette prestation, Schürrle a enfin pu refaire parler de lui dans les médias allemands, et en bien. « Une telle prestation fait du bien pour la confiance en soi et le moral. Il y a eu beaucoup de choses d'écrites, d'expliquées. Je pense que c'était la meilleure réponse. » Le grand blond le sait. Son appel du pied à Joachim Löw n'est pas fortuit. Il vient d'entrer dans un sprint pour deux mois. L'Euro 2016 en France n'est plus qu'à 100 jours. La prochaine trêve internationale n'est qu'à quelques semaines. André Schürrle a fort à perdre dans les prochaines semaines. Il faut être visible et être bon, dès maintenant.

Panne dans le moteur


En janvier 2015, André Schürrle trouve un accord avec le VfL Wolfsburg et fait son grand retour en Bundesliga. L'occasion est belle pour lui de signer avec un club ambitieux, mais surtout de s'éloigner de la banquette de Chelsea pour prouver qu'il est bien plus qu'un joker qu'on sort de sa poche pour vingt ou trente minutes. À Wolfsburg, cela doit rouler pour lui : la concurrence est moindre et quand on achète un gars à 32 millions d'euros, c'est plutôt pour lui confier les clés et attendre de lui qu'il déverrouille des situations compliquées. D'ailleurs, le Bundestrainer Joachim Löw est de l'avis que ce transfert doit faire du bien pour que le joueur s'affirme un peu plus, comme l'explique Schürrle en conférence de presse. « Il était complètement d'accord et m'a dit que cela devrait être un pas en avant de fait. »


Il faut dire que cette saison-là, Wolfsburg s'affirme comme un candidat au top 4 pour les années à venir, une puissance qui veut s'établir aux premiers rangs, quitte à devoir faire quelques investissements conséquents. Schürrle retrouve donc logiquement d'autres membres du Nationalelf, six mois plus tard : Max Kruse, puis Julian Draxler. Mais sur le plan du nombre de minutes jouées et de l'efficacité, le bilan a de quoi chagriner les supporters. Schürrle n'a pas l'impact espéré. En 50 matchs officiels avec le VfL, il pointe à seulement 4 petits buts. Un total loin, très loin de son ratio en équipe nationale (20 buts pour 49 matchs). Il s'épanche dans la presse : « Quand les choses ne vont pas, il y a toujours quelqu'un pour sortir du bois et avoir quelque chose à dire. » À peine un an après sa signature, le feu des critiques se concentre logiquement sur lui et remet en question sa présence au niveau supérieur.

La concurrence gronde


Fin janvier, à l'antenne de Sport1, André Schürrle se montre à la fois conscient et optimiste pour la suite des événements : « J'ai toujours montré mon importance – que ce soit comme titulaire ou comme remplaçant. […] Je dois d'abord me concentrer sur le VfL. Je veux faire de bons matchs. On verra bien ce qui se passera ensuite cet été. » Car le principal problème pour l'ancien de Chelsea et Leverkusen, ce n'est même plus ses performances alarmantes. La concurrence a montré qu'elle avait des forces à revendre sur la phase aller : Reus passe au travers des blessures ; Bellarabi reste égal à lui-même, inconstant, mais capable de changer le cours d'un match ; Özil n'a jamais été aussi bon avec Arsenal : Draxler marque un temps d'adaptation, mais rappelle son toucher de balle à l'occasion... et les petits jeunes poussent la porte en jouant crânement leur chance. Problème de riches : il faudra éliminer du monde et faire confiance à quelques-uns.


Leroy Sané, notamment, a tout fait pour apparaître comme la future révélation spectaculaire de la Mannschaft en France. En novembre, il est retenu par Joachim Löw dans la liste pour les matchs amicaux contre les Bleus, puis les Pays-Bas. Le deuxième match est annulé. Pendant le premier, Sané joue la dernière demi-heure pendant que Schürrle observe du banc de touche. Une situation étonnamment familière et qui fait sentir le roussi quant à sa présence à l'Euro. Seul espoir aujourd'hui, ce regain de forme affiché à Hanovre et Sané qui pioche un peu plus. Mais pour confirmer l'idée que sa présence est indispensable dans l'effectif allemand, il a besoin de briller dans les grands matchs, dans des rencontres internationales. La Gantoise est un premier pas pour continuer d'être dans les bons petits papiers… Un quart de finale réussi serait l'idéal pour passer au ras des pâquerettes devant un autre joueur en terrain perdu : Mario Götze. La place finale parmi les milieux offensifs pourrait surtout se jouer entre ces deux-là – le Munichois n'a plus joué une minute depuis son retour de blessure. Un choix cruel, quand on repense à une belle soirée brésilienne. Mieux vaut prendre le passeur ou le buteur ? Par Côme Tessier
Modifié

Dans cet article

Ah oui!
Il y a eux aussi...

j'avais oublié les touristes qui cherchent leur chemin.
Schurrle à l'air fini. A mon avis, Mourinho a du le déprimer à vie façon Hannibal Lecter avec son voisin de cellule lubrique dans le Silence des Agneaux.

Heureusement André n'a pas mis fin à ses jours comme dans le film.
Note : 1
Low n'est pas trop du genre à chambouler son groupe et à faire confiance aux joueurs en NM malgré des perfs moins bonnes en club, jurisprudence Podolski. Comme André n'a pratiquemment jamais déçu en sélection, il sera à l'euro sans surprise
Le Baldé Vampire Niveau : Ligue 2
Note : -1
Il fait partie de ces nombreux joueurs allemands qui étaient au sommet en 2014, et qui ont depuis soit raccroché (Klose, Lahm), soit largement baissé (Schweinsteiger, Schürrle) soit oublié de progresser (Draxler, Kroos, Mustafi, Reus).
Je ne vois vraiment pas les allemand aller au bout cette année.
Mes favoris seraient plutôt Espagne, France, Angleterre.
Alain Proviste Niveau : Ligue 2
Message posté par Le Baldé Vampire
Il fait partie de ces nombreux joueurs allemands qui étaient au sommet en 2014, et qui ont depuis soit raccroché (Klose, Lahm), soit largement baissé (Schweinsteiger, Schürrle) soit oublié de progresser (Draxler, Kroos, Mustafi, Reus).
Je ne vois vraiment pas les allemand aller au bout cette année.
Mes favoris seraient plutôt Espagne, France, Angleterre.


Mettre l'Angleterre devant l'Allemagne, tu vas bien vite en besogne !
Les Anglais sont annoncés parmi les favoris à chaque fois alors qu'ils n'ont quasiment rien fait depuis la CDM 66, hormis leurs demies au Mondial 90 et à l'Euro 96... Dans le même temps, les Allemands ne déçoivent presque jamais et vont généralement au minimum en demi-finale.
Bref, même si les éliminatoires des Three Lions ont été prometteurs (à l'inverse de ceux de la Mannschaft), en cas de confrontation Angleterre-Allemagne, je miserais sans aucun doute sur une victoire allemande.

Quant à Schurrle, ça fait longtemps que je le pense : c'est un bon joueur mais il est, selon moi, largement derrière ses concurrents au poste de milieu offensif (Reus, Ozil, Bellarabi, Sané, Gotze, Draxler...). Le seul truc qui peut jouer en sa faveur, comme dit plus haut, c'est que Low ne tient pas forcément beaucoup compte des performances en club et de l'état de forme (jurisprudence Podolski).
Toon Eastman Niveau : National
Contre Hanovre il a été monstrueux, tout ce qu'il essayait ca réussissait. Je serais curieux de voir si il réussira à reproduire ce genre de performance contre une grosse équipe.

Après pour l'Allemagne il y a certes des gars un peu en perdition depuis la CdM, mais à coté il a pas mal de points positifs.

Muller n'a rien perdu de son football, Ozil semble de nouveau capable de faire la différence, Hummels retrouve peu a peu un gros niveau, Gundogan revient très fort après sa longue blessure, Durm ou Ginter semble devenir des alternatives crédible en latéraux.

Les jeunes de Schalke qui montent en puissance petit à petit comme Meyer, Geis, Goretzka ou Sané (même si ce dernier est un peu en dedans pour le moment).

Des gars comme Weigl ou encore Kimmich qui vont clairement aussi pointer le bout du nez en A.

J'en oublie surement pas mal, mais dans tout les cas, le seul vrai problème de la Maanschaft c'est le poste de 9. Cela dit quand on voit ce que plante un Muller en compet internationale, pas sur que ca en soit vraiment un.

Si Low fait bien sont boulot, pour moi l'Allemagne sera encore une fois au minimum en demi.
Le Baldé Vampire Niveau : Ligue 2
Message posté par Toon Eastman
Contre Hanovre il a été monstrueux, tout ce qu'il essayait ca réussissait. Je serais curieux de voir si il réussira à reproduire ce genre de performance contre une grosse équipe.

Après pour l'Allemagne il y a certes des gars un peu en perdition depuis la CdM, mais à coté il a pas mal de points positifs.

Muller n'a rien perdu de son football, Ozil semble de nouveau capable de faire la différence, Hummels retrouve peu a peu un gros niveau, Gundogan revient très fort après sa longue blessure, Durm ou Ginter semble devenir des alternatives crédible en latéraux.

Les jeunes de Schalke qui montent en puissance petit à petit comme Meyer, Geis, Goretzka ou Sané (même si ce dernier est un peu en dedans pour le moment).

Des gars comme Weigl ou encore Kimmich qui vont clairement aussi pointer le bout du nez en A.

J'en oublie surement pas mal, mais dans tout les cas, le seul vrai problème de la Maanschaft c'est le poste de 9. Cela dit quand on voit ce que plante un Muller en compet internationale, pas sur que ca en soit vraiment un.

Si Low fait bien sont boulot, pour moi l'Allemagne sera encore une fois au minimum en demi.


Ouais bon, c'est vrai qu'il reste un peu de monde... 0o
Rakamlerouge Niveau : National
@BaldéVampire
Kroos a "oublié de progresser" ? Je ne le regarde pas souvent jouer à Madrid mais il me semble un titulaire indiscutable. Pas de sa faut si la surabondance de "10" (Isco, James, Modric ou Kovacic) le cantonne à un rôle plus defensif.

Schweinsteiger est la veritable inconnue. Il n'est plus au niveau mais sa place comme taulier est garantie. Debutera t il sur banc ?

Mon coco avant de parier sur les anglais, regarde un peu jouer Gündogan et Özil ces jours-ci (ils évolueront avec Kroos justement - Khedira et Can sont des bonne options), n'oublie pas Müller, et souviens toi que de devant Neuer la paire Hummels - Boateng n'est pas si vilaine.

Je vois bien Löw appeler Sané. En defense, Tah pourrait etre une suprise (vu que Badstuber c'est encore raté). Jonas Hector sur le couloir a fait forte impression lors de ces precedentes selections.

Weigl, Geis et Kimmich sont des possibilités en 6.

En 9, un retour en grâce de Gomez ?

Surtout, les allemands sont des competiteurs hors pair, capable d'etre archi prêts le jour j, peut importe la meforme quelque mois avant...
Le Baldé Vampire Niveau : Ligue 2
Message posté par Alain Proviste
Mettre l'Angleterre devant l'Allemagne, tu vas bien vite en besogne !
Les Anglais sont annoncés parmi les favoris à chaque fois alors qu'ils n'ont quasiment rien fait depuis la CDM 66, hormis leurs demies au Mondial 90 et à l'Euro 96... Dans le même temps, les Allemands ne déçoivent presque jamais et vont généralement au minimum en demi-finale.
Bref, même si les éliminatoires des Three Lions ont été prometteurs (à l'inverse de ceux de la Mannschaft), en cas de confrontation Angleterre-Allemagne, je miserais sans aucun doute sur une victoire allemande.

Quant à Schurrle, ça fait longtemps que je le pense : c'est un bon joueur mais il est, selon moi, largement derrière ses concurrents au poste de milieu offensif (Reus, Ozil, Bellarabi, Sané, Gotze, Draxler...). Le seul truc qui peut jouer en sa faveur, comme dit plus haut, c'est que Low ne tient pas forcément beaucoup compte des performances en club et de l'état de forme (jurisprudence Podolski).


C'est un petit pari que je lance comme ça, mais je suis un peu nul en pari.
Rakamlerouge Niveau : National
Et j'oubliait Durm et Ginter, comme le rappelle justement Toon Eastman
Le Baldé Vampire Niveau : Ligue 2
Message posté par Rakamlerouge
@BaldéVampire
Kroos a "oublié de progresser" ? Je ne le regarde pas souvent jouer à Madrid mais il me semble un titulaire indiscutable. Pas de sa faut si la surabondance de "10" (Isco, James, Modric ou Kovacic) le cantonne à un rôle plus defensif.

Schweinsteiger est la veritable inconnue. Il n'est plus au niveau mais sa place comme taulier est garantie. Debutera t il sur banc ?

Mon coco avant de parier sur les anglais, regarde un peu jouer Gündogan et Özil ces jours-ci (ils évolueront avec Kroos justement - Khedira et Can sont des bonne options), n'oublie pas Müller, et souviens toi que de devant Neuer la paire Hummels - Boateng n'est pas si vilaine.

Je vois bien Löw appeler Sané. En defense, Tah pourrait etre une suprise (vu que Badstuber c'est encore raté). Jonas Hector sur le couloir a fait forte impression lors de ces precedentes selections.

Weigl, Geis et Kimmich sont des possibilités en 6.

En 9, un retour en grâce de Gomez ?

Surtout, les allemands sont des competiteurs hors pair, capable d'etre archi prêts le jour j, peut importe la meforme quelque mois avant...


Ouais nan mais c'est bon z'avez raison.

Par contre ouais, Kroos il stagne je trouve, titulaire indiscutable encore heureux (quoique, yen a plus d'un qui préfèrerait Casemiro en sentinelle), mais il n'a pas progressé d'un poil depuis son départ du Bayern je réitère, la faute aux entraîneurs en bois du Real qui l'utilisent mal certes, mais le résultat est là.
Heureusement Gündogan est revenu comme tu le pointes.
Par contre s'ils alignent le monteur de cochon envers et contre tout, oui ils se tirent clairement une balle dans le pied !
Sur la NM je pense que pas mal de joueurs sont plus que très moyen en club : Schweinsteiger, Khedira, Ozil, Gotze, Schurrle, Kroos ...
Ce qui est assez inquiétant mais Low leur fera confiance pour cet euro au titre de reconduire en grande partie le groupe champion du monde et d emiser sur la stabilité, l'expérience et les certitudes de ce groupe, et pour pas non plus cramer les jeunes, les préserver et après l'Euro une nouvelle vague arrivera en NM (sané, weigl, kimmich, brandt, max meyer...)
Le Baldé Vampire Niveau : Ligue 2
Ozil Reus et Mueller devant. Peu de remplaçants vraiment prêts, faut pas que l'un d'entre eux se pète. Gomez et Draxler mouais, Sané/Meyer c'est pas encore complètement ça. Bellarabi ? Meier ? Schuerrle ? Rien de bandant franchement.

Gundogan Khedira Kroos au milieu. Weigl/Can/Geis, Schweini pour la photo, là on est bien rien à dire.

Humels/Boateng/Mertesacker/Kimmich/Höwedes, on est bon.
Sur les côtés par contre... Schmelzer/Durm/Ginter je suis pas convaincu pour un sou, Hector je connais pas j'avoue.
Message posté par Le Baldé Vampire
Ozil Reus et Mueller devant. Peu de remplaçants vraiment prêts, faut pas que l'un d'entre eux se pète. Gomez et Draxler mouais, Sané/Meyer c'est pas encore complètement ça. Bellarabi ? Meier ? Schuerrle ? Rien de bandant franchement.

Gundogan Khedira Kroos au milieu. Weigl/Can/Geis, Schweini pour la photo, là on est bien rien à dire.

Humels/Boateng/Mertesacker/Kimmich/Höwedes, on est bon.
Sur les côtés par contre... Schmelzer/Durm/Ginter je suis pas convaincu pour un sou, Hector je connais pas j'avoue.


Pas sur que Muller joue en pointe, il est juste fantastique quand il joue dans un système avec une pointe justement comme au Bayern avec Mandzukic sous Heynckes et Lewa sous Guardiola, et avec Klose en NM.

Le problème qui mettre en pointe, rappeler Gomez, faire confiance à Kruse, ou essayer autre chose ? Le principal problème de Low il est là pour moi, quel dispositif offensif entre 3 offensifs (style 4-3-3 classique) ou une pointe (?) avec 3 offensifs derrière (Reus, Ozil et Muller)
Le Baldé Vampire Niveau : Ligue 2
Message posté par ajde59
Pas sur que Muller joue en pointe, il est juste fantastique quand il joue dans un système avec une pointe justement comme au Bayern avec Mandzukic sous Heynckes et Lewa sous Guardiola, et avec Klose en NM.

Le problème qui mettre en pointe, rappeler Gomez, faire confiance à Kruse, ou essayer autre chose ? Le principal problème de Low il est là pour moi, quel dispositif offensif entre 3 offensifs (style 4-3-3 classique) ou une pointe (?) avec 3 offensifs derrière (Reus, Ozil et Muller)


J'imaginais un un 442 losange (je suis un monomaniaque de 442 losange) avec Ozil derrière Reus et Müller, les 2 en mode électrons libres qui bougent tout le temps et foutent le bordel, et Gundogan Ozil Kroos très proches de leurs attaquants, multipliant les passes en profondeur et les gros caramels.
Mais bon éternel problème de ce système : pénurie de latéraux capables de faire l'affaire.

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
345 23