André Luiz

Palmeiras
André Luiz est un joueur de football professionnel né le 27/01/1980 à São João del Rei, Brésil. Il appartient actuellement à l'équipe de Palmeiras.
André Luiz
Brésil
34 ans
Né le 27/01/1980 à São João del Rei
Défenseur/milieu Centre
185 cm
84 kilos
2014
Série A (Brésil)
0 Matchs
0 minutes jouées
0 but

Statistiques d'André Luiz

Palmarès

00-others.png 00-others.png

Titres

Série B 2013 (Palmeiras, Brésil)
Coupe de la Ligue 2005/2006 (Nancy, France)
Débuts
2000, Cruzeiro (Brésil, Módulo Azul)

Carrière d'André Luiz

Saison
 
Club
Div.
Championnat
Champ.
Matchs
M.
Buts
B.
Europe
Eur.
Matchs
M.
Buts
B.
Sélection
Sel.
Matchs
M.
Buts
B.
Palmeiras
2014
 
Palmeiras
Série A 
2013
 
Palmeiras
Série B 
21 
1 
  Nancy
2012/13
Ligue 1 
18 
2 
2011/12
Ligue 1 
36 
2 
2010/11
Ligue 1 
34 
5 
2009/10
Ligue 1 
32 
3 
2008/09
Ligue 1 
36 
3 
2007/08
Ligue 1 
35 
2 
2006/07
Ligue 1 
33 
1 
2005/06
Ligue 1 
29 
3 
Atlético Mineiro
2005
 
Atlético Mineiro
Série A 
10 
2004
 
Atlético Mineiro
Série A 
2003
 
Atlético Mineiro
Série A 
Tupi
2002
 
Tupi
 
Betim
2001
 
Betim
 
Cruzeiro
2000
 
Cruzeiro
Módulo Azul 

Articles sur André Luiz

« L'expérience ne s'achète pas »

Ligue des champions – 1/4 finale – Chelsea/PSG - Revue de presse

« L'expérience ne s'achète pas »

La vérité de la réalité est cruelle pour le PSG. Bien embarqués pour les demies après le match aller, les Parisiens ont flanché à Stamford Bridge, dans les dernières minutes. Quel que soit le pays, la presse porte Mourinho, plus que Chelsea, en vainqueur. Le manque d'expérience de Paris en perdant. 58
Paris chante le blues

Ligue des champions - 1/4 de finale - PSG/Chelsea (3-1)

Paris chante le blues

En s’imposant 3-1 grâce à ses Argentins Lavezzi et Pastore, le PSG aborde le retour à Stamford Bridge dans une situation plus que favorable. Il faudra tout de même ne pas regretter ce but encaissé sur pénalty. En attendant, le rêve.
185
« Dirty »Terry, une dernière danse pour l’honneur ?

Ligue des champions - 8e de finale - Galatasaray/Chelsea

« Dirty »Terry, une dernière danse pour l’honneur ?

Contrarié par un corps vieillissant et moins influent en dehors des terrains la saison dernière avec Chelsea, John Terry se destinait impuissant à rendre les armes. C’était sans compter sur le retour de José Mourinho, qui a remis en selle le défenseur anglais de 33 ans. Autrefois adulé, le capitaine des Blues s’évertue aujourd’hui à retrouver son statut d’idole, écorné à mesure des déboires accumulés au fil des ans. Pas gagné.
22
Top 10 : ils ont acheté leur bourreau

France - Ligue 1 - Présentation de Hoarau à Bordeaux

Top 10 : ils ont acheté leur bourreau

Alors que Guillaume Hoarau va être présenté aujourd'hui par Bordeaux contre lequel il détient son meilleur total en Ligue 1 (4 buts), retour sur ces équipes qui ont choisi d'acquérir ceux qui les ont martyrisées. 39
OM-PSG, une relation qui bat de l'aile

France - Ligue 1 - 9e journée - Marseille/PSG

OM-PSG, une relation qui bat de l'aile

r Luccin, Stéphane Dalmat, Jérôme Leroy, Lorik Cana, Zoumana Camara, Modeste M'Bami, Édouard Cissé, André Luiz, Peguy Luyindula, Florian Maurice et plus tôt Daniel Bravo, George Weah 43
Panne de « mojo » pour Jeannot ?

France - Ligue 1 – 7e journée – Montpellier/Rennes

Panne de « mojo » pour Jeannot ?

aite, de synthétique et, surtout, de climat délétère au sein d’un club qui a laissé partir Mollo et André Luiz dans son dos, Fernandez démissionne, dégoûté, mais décidé à rebondir. 26
Neymar, agitateur de curiosité

Arrivée de Neymar à Barcelone

Neymar, agitateur de curiosité

Avec un transfert aux alentours des 50 millions d’euros, Neymar da Silva Santos Júnior devra rapidement s’affirmer dans le toque barcelonais. Entre adaptation catalane et rentabilité de son transfert, rendez-vous est pris dès août.
72
Cardozo n'aura pas suffi

Ligue Europa - Finale - Benfica/Chelsea (1-2) - Notes Benfica

Cardozo n'aura pas suffi

Du beau jeu. Du très beau jeu, même. Mais à la fin, c'est toujours la même histoire. À la 92e minute, Benfica a perdu un match qu'il aurait dû remporter haut la main. Mais dominer n'est pas gagner. Surtout avec Chelsea.
31
Benfica a une malédiction à briser

Ligue Europa - Finale - Benfica/Chelsea

Benfica a une malédiction à briser

Bela Guttman avait prévenu tout le monde : après lui, plus aucun entraîneur ne remporterait de compétition européenne avec Benfica. Un demi-siècle plus tard, la malédiction tient toujours. Aujourd'hui, les Lisboètes ont à nouveau l'occasion de conjurer le sort là où tout a commencé : Amsterdam. Mais le contexte n'est pas vraiment favorable à Benfica. 15
Ribéry, ce petit cochon

C1 - Demi-finale retour - Barcelone/Bayern (0-3) - Les Notes

Ribéry, ce petit cochon

Le Français était partout. Partout. Partout. À l'origine de deux buts sur trois, le numéro 7 du Bayern a enterré le Barça à lui tout seul. Cela dit, c'est un ouvrage collectif exceptionnel. Une machine. 61