En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 36e journée
  3. // Marseille/Monaco

André Ayew joue son avenir contre Monaco

Partira, partira pas...

André Ayew s'est exprimé sur son avenir à l'OM sur Téléfoot. Et il semble être conditionné par l'accession du club phocéen en Ligue des champions. « On ne va tourner autour du pot, je n'ai pas encore pris ma décision. Mais oui, il y a une possibilité que je reste. Je suis en contact avec Vincent Labrune et les dirigeants, même si je sais que sans Ligue des champions, cela sera compliqué pour le club, surtout au niveau financier. » Ce dimanche soir, l'OM joue son avenir contre Monaco, où seule une victoire peut permettre aux Marseillais d'y croire encore.

André Ayew a également parlé de la méthode Bielsa. « C'est une méthode qui est dure, qu'il faut savoir gérer. On n'a pas été usé physiquement ou mentalement, il a cette force de te faire croire en lui. Personnellement, il m'a beaucoup apporté. (…) Aucun joueur n'a lâché le coach » , a-t-il ainsi assuré.


Ayew no se va. KC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


Hier à 15:44 414€ à gagner avec Barça & Bayern Hier à 12:44 BONUS ÉDITION LIMITÉE : 200€ offerts pour miser sur Chelsea - Barcelone 1
Hier à 12:46 160 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions !
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 09:45 Le derby de Bahia se termine avec dix expulsés 14 Hier à 08:00 Un supporter met le feu tout seul en D8 anglaise 9 dimanche 18 février Tony Chapron est en arrêt maladie 47 dimanche 18 février Des supporters uruguayens créent un chant sur l'air de Bella Ciao 25 dimanche 18 février Un entraîneur espagnol s'énerve en conférence de presse 9
À lire ensuite
Les Nantais dormaient