En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 4 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 11e journée
  3. // Swansea/Arsenal

André Ayew : « Je n'avais jamais autant travaillé physiquement »

Modififié
La Premier League et ses duels musclés, ses matchs plein d'intensité, c'est un monde d'écart avec la Ligue 1 qu'a découvert André Ayew cet été.

L'aîné des fils d'Abedi Pelé est revenu, ce samedi, pour L'Équipe sur son intégration au sein du club gallois, avec déjà 5 buts, ainsi que sur son adaptation au championnat anglais. « Est-ce que ça change de l'OM ? Oui, mais c'est cool. C'est un club très familial, très structuré. La mentalité est différente, bien sûr. Mais les supporters sont à fond derrière nous. Ils m'ont même composé une petite chanson. J'ai d'abord eu un accueil fantastique des joueurs, du coach et des supporters. Avoir réalisé toute la préparation avec l'équipe a été une grande chance. Car la Premier League est vraiment différente de la L1. À la télé, c'est déjà une chose, mais sur le terrain... C'est surtout en matière d'intensité que c'est vraiment dur  » , explique-t-il, avant de décrypter son adaptation en Premier League : « Ça va dans tous les sens, toutes les équipes attaquent, même des "Ligue 2" en Coupe. Et, là, "Bafé" a été précieux par ses conseils avant même que j'arrive. Comme le capitaine et l'entraîneur ensuite. Mon idée a donc été de me préparer mentalement et physiquement. J'ai fait plus de musculation, j'ai renforcé mon corps pour réduire la période d'adaptation. Je n'avais jamais autant travaillé physiquement. En plus, tout change. À domicile, par exemple, on n'a pas de mise au vert. Il faut gérer tout ça. »

Sans mise au vert, les Swans et André Ayew reçoivent ce samedi Arsenal, pour le compte de la 11e journée de Premier League.




TC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 17:15 La double fracture de McCarthy 2 Hier à 16:45 Pablo Aimar va (re)faire ses adieux 5 Hier à 16:05 Un gardien espagnol marque de 60 mètres 6
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
samedi 20 janvier Coentrão casse le banc des remplaçants 9