1. // Autres championnats – Europe – Les restes du monde

Anderlecht en résistance, Ajax et Bâle à l’offensive

Le début des play-offs en Belgique, l’Ajax et Bâle qui prennent la tête aux Pays-Bas et en Suisse, Galatasaray qui assure en Turquie, le titre gagné par le Celtic et l’Olympiakos… Le résumé du mois de mars chez nos voisins européens.

Modififié
0 9
Belgique – Jupiler Pro League

Nous-y voilà : après 30 journées de saison régulière, place aux play-offs en Belgique. Il ne reste que 6 équipes à pouvoir se disputer le titre : Anderlecht, Zulte Waregem, Genk, le FC Bruges, Lokeren et le Standard. Comme le règlement le prévoit, chacun va débuter cette seconde partie de la saison avec la moitié des points acquis lors de la saison régulière, à l’arrondi près. Vous suivez ? Le leader Anderlecht par exemple, qui a récolté 67 points en 30 matchs, redémarre les 10 journées de play-offs avec 34 points. Et son surprenant dauphin Zulte Waregem, qui était relégué à 4 longueurs, n’en est plus qu’à 2. Oui, c’est le bordel, mais c’est ainsi fait. Toujours est-il que la saison se termine le 19 mai, avec Anderlecht évidemment favori à sa propre succession. Pour Zulte, la deuxième place serait déjà un bel exploit et permettrait de se qualifier pour le troisième tour de la prochaine Ligue des champions.

Pays-Bas – Eredivisie

À 7 journées de la fin de la saison, quatre équipes sont encore à la baston pour la victoire finale, Twente ayant été écartée de la course pour une succession de mauvais résultats en 2013 et Utrecht partant de trop loin. C’est désormais l’Ajax qui mène la danse en tête, avec une longueur d’avance sur l’ancien leader, le PSV, défait récemment à Heerenveen. La formation coachée par Marco van Basten est d’ailleurs en grande forme en ce moment et pourrait bien freiner l’actuel troisième du classement, Feyenoord, qu’elle reçoit samedi. Enfin en quatrième position, on retrouve l’étonnante équipe du Vitesse Arnhem, portée par l’efficacité folle de son attaquant ivoirien Wilfried Bony, auteur de 26 buts en championnat depuis le début de saison ! Ajax, PSV, Feyenoord et Vitesse se tiennent en 3 points seulement. L’Ajax mise sur sa régularité (2 défaites seulement cette saison), le PSV sur son potentiel offensif (meilleure attaque), Feyenoord sur son parcours à la maison (invaincu en championnat depuis novembre 2011) et le Vitesse sur Bony, bien évidemment.

Écosse – Scottish Premier League

Ô surprise, le Celtic est champion. Un titre gagné tellement facilement que les Bhoys se sont récemment permis de perdre deux fois. Des contre-performances qui ne changent rien, tant leur avance est grande au classement sur les deux poursuivants les plus proches : Motherwell et Inverness. En 4e div’ aussi, les Rangers ont – heureusement – assuré la première place et joueront à l’étage au-dessus la saison prochaine. Que le temps va paraître long en attendant de retrouver la bonne vieille rivalité entre les deux de Glasgow en haut de classement de la Scottish Premier League… À noter quand même qu’en Coupe de la Ligue, Saint-Mirren a ramassé les miettes en s’imposant 3-2 en finale face à Heart.

Suisse – Super League

C’était attendu, c’est fait depuis la dernière journée : pour la première fois de la saison, le FC Bâle a pris la tête du classement du championnat suisse. On doutait un peu, il faut bien le reconnaître, de la capacité des Grasshoppers à tenir le leadership jusqu’au bout. Il a suffi d'un petit nul 0-0 concédé face à Lucerne pour bousculer la hiérarchie, puisque dans le même temps, le FCB s’est imposé 1-0 face à Thoune. Les deux prétendants se tiennent dans le même nombre de points, mais Bâle possède une meilleure différence de buts et compte bien garder jusqu’au bout son avantage au classement. Si tel était le cas, ça ferait 16 titres nationaux au total pour eux, un quatrième consécutif. Quatre à la suite, c’est aussi ce que pourrait réaliser Alexander Frei, avant de prendre une retraite sportive programmée, pour s’en aller vers son prochain objectif : prendre les rênes de la direction sportive du club de Lucerne. Concernant la troisième marche du podium, Saint-Gall possède un avantage de 4 points sur le FC Sion de coach Gattuso.

Turquie – Süper Lig

Galatasaray leader devant Fenerbahçe et Beşiktaş : statu quo ou presque en Turquie. Le seul changement notable à signaler en haut de classement sur le mois écoulé, ce sont les deux points grattés par Fener sur Galatasaray. Seuls 4 points séparent les deux rivaux désormais, contre 6 précédemment. Beşiktaş aussi pensait avoir fait un beau rapproché, mais une récente conne défaite 1-3 face à Kasımpaşa a remis l’équipe à 7 points de la tête. À noter qu’en bas de classement, Orduspor vient de tomber dans la zone de relégation. La formation entraînée par Hector Cuper, deuxième au soir de la 7e journée, n’a remporté que 3 de ses 19 matchs suivants !

Grèce – Superleague

Depuis le 10 mars et une solide victoire 3-0 face à l’AEK Athènes, l’Olympiakos est assuré de conserver son titre de champion de Grèce. Un trophée acquis sans difficulté ni émotion particulière, alors que la traditionnelle concurrence de l’AEK et même de Panathinaikos est décimée par de graves problèmes financiers. Les outsiders Asteras Tripolis et PAOK Salonique profitent du marasme pour émerger comme de nouvelles places fortes du football grec. Les deux sont grands favoris de la phase de play-offs, qui va opposer les 2e, 3e, 4e et 5e de la saison régulière. La Pana, actuellement 6e à 3 points de la 5e place, cravache pour en être. Les tickets européens sont en jeu.

Par Régis Delanoë
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

madjerinho Niveau : CFA2
Je connaissais pas la règle belge, mais c'est assez original ! ça doit râler du côté d'Anderlecht
benbecker
Il me semble que les plays-off belges sont sur le modèle de ce qui se fait (faisait?) en suisse.
Les pays-bas s'y sont aussi éssayé il y'à quelques saisons.ça ne concernait que les place en tour préliminaire de ligue des champions.
C'étaient des rencontres à élimination directe et le vainqueur prenait le ticket pour la LDC. Pour mon plus grand bonheur lors la première année , l'Ajax avait cocufié tout le monde, 5ème du championnat mais vainqueur des play-off.
Si bon......
En Belgique, quand c'est du foot, on a tendance à faire n'importe quoi...et Anderlecht (partisan des Play off) doit en avoir marre de terminer la phase classique premier et de ne pas être champion...

Pour le reste, Anderlecht n'est plus en si grande forme, Genk et Bruges reviennent bien et Zulte ne craque pas. Lokeren et le Standard risquent de jouer les seconds rôles.
Message posté par madjerinho
Je connaissais pas la règle belge, mais c'est assez original ! ça doit râler du côté d'Anderlecht


Anderlecht ne peut pas râler, ses dirigeants sont de de fervent supporters de se système. Comme la majorité des dirigeants des "gros clubs".

Encore une fois notre championnat se montre ridicule..
La Belgique, doux pays du surréalisme...

PS : So Foot, pourquoi ne parlez-vous pas de ce qui s'est passé au Congo avec la démission de l'ami Claude et la sortie sous protection policière de Mbokani et Mputu ?
Le règlement est surprenant mais il nous a donné le droit à de belles phases. Il y a deux ans quand le Standard avait fini 4 ou 5e de la phase régulière et avait ensuite réalisé des playoffs de toute beauté, pour terminer par une "finale" face à Genk ((match nul offrant le titre aux flamands hélas...), ça avait au moins donné du suspense et quelques bien beaux matches !
valeureux liégeois 74 Niveau : National
L'instauration des play-off & la prolongation de ceux-ci ont été faits lorsque le président de la Ligue Pro était en mm tps président d'un des clubs favorable à ceux-ci (De Witte, président de La Gantoise, en PO 2 cette année). Bref, y'a que chez nous qu'un cas pareil est possible. Ce système, mm s'il a failli rendre mon club champion il y a 2 ans, battu pr un demi point (si si, ça existe! lol)alors qu'on était largué à 16 ou 18 pts d'Anderlecht à la fin de la phase classique, est le système le + con qui puisse exister, il est d'ailleurs rejeté en masse en Belgique tant par les joueurs que les supporters. Mais bon, droits TV & 4 clubs sur 5 du G5 obligent (Anderlecht, FC Bruges, Genk & La Gantoise)& cette formule a été validée, ds des conditions assez louche à la confirmation il y a 2 ans (majorité de non de la Ligue Pro au départ, puis revote & majorité de oui avec comme par hasard, pas mal de joueurs des gros clubs en pret chez les "récalcitrants" qui ont subitement changé d'avis. Impossible à prouver, mais tellement évident. On croise les doigts pr arrêter ce système absurde pr 2014-2015.
Rien que pour avoir donné (et ce pour les 5/10 prochaines années) les 3/4 de la défense new look des Orange, le Feyenoord mériterait le titre cette saison en Eredivisie. Martins Indi, de Vrij et Janmaat, c'est sacrément costaud !
benbecker
@Bergkamp81:

J'attends de la voir à l'oeuvre dans un euro ou une CDM cette fameuse défense made in Feyenoord!
J'espère de tout coeur qu'ils seront costauds parceque je ne me suis tjrs pas remis de cette charnière centrale composée de Mathisen et Heltinga voire Oojer.
La plus faible des 40 dernières années. Comprends tjrs pas comment cette défense là est allé en finale de CDM. Heureusement que les "salauds" du milieu ( De Jong et Van Bommel)on fait des prouesses.

Pour ce qui est de leur donner le titre cette année, encore moins.
Avec tous les gardiens, défenseurs, milieux, attaquants-tous de standing international donnés à la team Oranje- l'Ajax devrait avoir le titre à perpétuité!
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 9