1. // Jupiler Pro League
  2. // 20e journée

Anderlecht corrige Christoph Daum

Pendant que Romelu Lukaku visitait le salon de l’auto à Bruxelles, le Juplier League reprenait ses droits avec la 20ème journée. Au programme, un match au sommet, 26 buts, des surprises, la bière qui coule à flots et même un score de tennis. Bilan final, la note du championnat de Belgique n’a pas été dégradée.

Modififié
2 3
Les gagnants

- Anderlecht, le leader, punit le Club de Bruges 2ème, 3 à 0. Déjà 2 à 0 à la mi-temps par le très en jambes Dieumerci Mbokani et Milan Jovanovic. Pour faire court, des buts inscrits par l’attaque championne avec le Standard en 2008 et 2009. Au milieu, le retour de l’élégant Lucas Biglia fluidifie le jeu. En 2ème mi-temps, Matias Suarez, fraichement élu soulier d’or, enrhume Almeback et termine le boulot. 3 à 0, score final. Les mauves ont été brillants et relèguent leurs opposants à 6 points. Les Brugeois n’ont pas fait illusion, complètement dépassés par l’attaque mitraillette des Bruxellois. En fin de rencontre, Ariel Jacobs fera monter au jeu Kanu, pour la blague. Le temps pour le ballon de plomb 2011, de se fritter avec son dauphin, Bjorn Vleminckx. Jaloux le Bjorn ?

- Le Standard Liège gonfle considérablement son capital confiance, en étrillant le 9ème du classement, le Germinal Beerschot, 6 à 1. Du coup, les ouailles de José Riga se replacent en 4ème position, à 9 longueurs du leader. Au sortir d’un médiocre 3 sur 12, le Standard s’impose enfin en championnat, avec un fond de jeu plus léché que sous Dominique D’Onofrio et son approche efficace mais très verticale. Mention spéciale ce samedi à Yonis Buyens, 2 buts, au jeune buteur Michy Batshuayi, 18 ans, mais surtout à Geoffrey Munjangi Bia qui livre une excellente prestation, avec à la clé, un assist et une magnifique reprise de volée pour signer le 2 à 0.

- Le Cercle de Bruges s’impose 3 à 1 à domicile contre l’avant dernier, Westerlo. Mine de rien, le petit poucet de la Venise du nord se place en 6ème position, à un point seulement du Standard, dans le bon wagon pour les Plays-offs.

- Saint-Trond marche vers la lumière. Ils concèdent un nul sur leur terrain, face à Courtrai. Du coup, ils reviennent à la hauteur de Westerlo, avec qui ils partagent le fauteuil de barragiste pour la relégation.

Ceux qui stagnent

- Un but partout entre OH Louvain et Lokeren. Un petit match entre amis, pour ces deux formations classées 12ème avec 21 points chacune. Avec 8 points d’avance sur le premier barragiste pour la relégation, ces formations peuvent voir venir. Alors pourquoi vouloir s’emmerder à remporter le match ?

Les perdants

- La Gantoise qui bâcle sa copie et fournit une véritable contre-performance sur le terrain du 13ème, Lierse. Des buts de Saidi et Cleassen pour les Liérrois, de Tim Smolders pour Gand. Les Buffalos s’inclinent 2 à 1 et se retrouvent 2ème, à 5 points d’Anderlecht. On n’a pas reconnu la phalange offensive du premier tour.

- Le Club Bruges de Christoph Daum, jusque cette défaite face à Anderlecht, c’était 5 victoires 1 à 0, sur les 6 derniers matchs de championnat. Les scores « Arsenal » face aux sans-grades, c’est bien joli... mais face aux ténors, c’est plus compliqué de masquer l’indigence de son fond de jeu. Frank Lussen, journaliste à Kicker, livrait récemment au sujet de l’entraineur allemand : « Beaucoup l’ignorent mais cet homme attachant a recueilli à son domicile des enfants malheureux qui végétaient dans des homes (expression belge pour désigner des refuges pour enfants placés, ndlr) » . De là à incorporer ces enfants délaissés dans son onze de base… Pas de doute, Christoph Daum est gonflé !

- Le champion, Genk partage l’enjeu 1 à 1 sur le terrain du Zulte-Waregem de Franck Berrier, écarté du Standard cet hiver. Le KRC Genk n’a plus grand-chose de commun avec la jeune, offensive et ambitieuse formation entrainée la saison passée par Francky Vercauteren, parti blinder son compte en banque à Abu Dhabi. Mario « has » Been l’a remplacé cette saison. Genk est 7ème à 12 points d’Anderlecht.

- Mons... Après deux victoires consécutives, les Montois, surprenants 8èmes, sont quelque peu retombés sur terre, en s’inclinant 4 buts à 1 à domicile, face au KV Malines, 10ème. Une fois n’est pas coutume, le français Jeremy Perbet, meilleur buteur de la compétition (16 buts), s’est abstenu de faire trembler les filets. A l’inverse de son compatriote Julien Gorius, meneur de jeu de Malines, qui inscrit sur penalty son 9ème but de la saison. Les clubs de Ligue 1 seraient bien inspirées de se pencher sur le cas de ces deux expatriés…

Le revanchard

- Cette rencontre au sommet sentait quelque peu le souffre, avec la haine corse que le manager d’Anderlecht Herman Van Holsbeeck voue à ses rivaux du Club Bruges. En cause, la trahison de Kristof Sas, ancien responsable de la cellule médicale des mauves, passé à l’ennemi Brugeois récemment. Van Holsbeeck, c’est un peu l’incarnation autoproclamée des belles valeurs du football. « J’ai surtout été déçu par Kristof Sas. Je n’aime pas les gens qui mènent leur carrière de manière opportuniste. Quand à la rivalité Anderlecht-Bruges, vous pensez que le Real et Barcelone s’entendent bien ?  » confiait Herman « Platini » Van Holsbeeck à L’Avenir avant le choc. Heureusement, Herman le vertueux s’est abstenu de fourrer son doigt dans l’œil de Vincent Mannaert, son homologue blauw and zwart, tel Mourinho sur le malheureux Tito Vilanova.

Les résultats

Standard Liège- Germinal Beerschot : 6-1

KV Malines-Mons : 4-1

Lierse-La Gantoise : 2-1

OH Louvain-Lokeren : 1-1

Saint-Trond-Kortrijk : 0-0

Anderlecht-Club Brugge : 3-0

Zulte-Waregem-Racing Genk: 1-1


Par Adrien de Marneffe
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

En fait la photo c'est Fernando Canesin et pas Biglia ;-)
maitretorsten Niveau : District
mais quel vantard ce HVH il abuse, il aime pas les opportuniste et son attaque c'est l'attaque du standard d'il y a deux ans qu'il a acheté en solde (échecs à Monaco et à Liverpool) il aime bien les Judas mais uniquement quand c'est pas en sa défaveur
Je veux pas t'ennuyer maitretorsten mais avant d'aller au Standard Mbokani était à... Anderlecht! Et puis, peux-tu me rappeler d'où vient Jelle Van Damme avant son cuisant échec à Wolverhampton?
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
2 3