1. //
  2. // 8es
  3. // Niort-PSG

Andé Dona Ndoh : « Je mets tout entre les mains de Dieu »

Auteur de neuf buts en Ligue 2 cette saison, Andé Dona Ndoh est l'arme offensive principale des Chamois niortais, qui défient le PSG ce mercredi soir, en huitièmes de finale de la Coupe de France. Le Camerounais revient sur son parcours. Interview divine.

Modififié
Quand tu étais jeune au Cameroun, tu as toujours baigné dans le foot ?
Oui, j’ai toujours été passionné. En fait, c’est un don familial. Mes grands frères ont fait une carrière professionnelle au pays. Mon petit frère joue actuellement à côté de Toulouse, à Castelnaudary. Moi, j’ai d’abord privilégié les études. Et puis, quelqu’un est venu voir ma famille pour me sponsoriser. Je suis parti avec cet agent à Douala, j’avais quinze ou seize ans. J’ai réalisé que je pouvais aller plus loin, avec l’aide de Dieu. Je suis passé de joueur de quartier à joueur en troisième division. J’étais dans un centre de formation à Douala. Ensuite, en première division, j’ai fini deuxième meilleur buteur. À partir de là, j’étais sélectionné en équipe nationale juniors.

Tu es d’abord arrivé en Europe pour faire un essai à Angers, mais ça n’a pas été concluant...
C’était compliqué de quitter le pays. Il faisait trente degrés et on arrive à Angers en février. Il restait quelques mois avant la fin de la saison, on n’a pas trop eu le temps de s’adapter. L’entraîneur de la réserve, Jean-Marc Nobilo, m’a quand même repéré. Il partait au Havre, et il m’a amené là-bas avec lui. C’est au Havre, finalement, que j’ai terminé ma formation.


Ça t’a pas cassé le moral cette première expérience avortée à Angers ?
Non, moi, j’ai toujours eu en tête que j’allais réussir. Je savais que ça allait être difficile, mais en partant du Cameroun vers la France, je ne m’attendais pas à une telle différence de climat. Ma famille me manquait, j’étais encore jeune. Mais bon, je me suis accroché. Le coach m’a quand même trouvé bon. Ça a forgé mon caractère. Dans mon état d’esprit, je venais pour tout donner. Ça passe, ça passe pas, mais pour moi, dans ma vie, tout ce que fait Dieu est bon.

Après trois saisons au Havre, tu vas chercher du temps de jeu à Luzenac, alors en CFA, en 2008...
Au Havre, à cette période, il y avait de la concurrence avec des attaquants confirmés : Guillaume Hoarau, Kandia Traoré, Jean-Michel Lesage... Moi, j’étais encore jeune. Je sentais que j’avais quelque chose en moi, mais il me manquait de l’expérience. Le club m’a prêté à Luzenac. Avec Luzenac, on est montés en National, j’ai marqué à peu près une vingtaine de buts (14 en championnat et 4 en Coupe, ndlr). Je suis revenu, c’était la même chanson. Je me retrouve en fin de contrat en 2010, et je signe au FC Rouen, pour me relancer en National. On était montés en National avec Luzenac, mais je préférais un club plus costaud, avec des structures. Et on peut dire que c’est là que ma carrière a vraiment décollé.

« La première année à Luzenac, j’avais des problèmes physiques, je n’ai marqué que cinq buts. Mais moi, je n’ai jamais douté de moi parce que je sais que Dieu est vivant. »

Et tu retournes à Luzenac en 2012, où tu retrouves pas mal de joueurs ainsi que le coach Christophe Pélissier...
Christophe Pélissier, c’est un coach que je n’oublierai jamais dans mon cœur. Il m’a fait confiance dès 2008. Quand je suis reparti, on est restés en contact. Quand je suis revenu, le statut du club avait changé. C’était plus professionnalisé. Le club commençait à se stabiliser en National. C’était pas Luzenac, c’était devenu le LAP (pour Luzenac Ariège Pyrénées, ndlr). Le coach avait plus de bagages, plus de pression aussi. Il y avait un vrai projet. J’ai retrouvé la plupart des joueurs. Je connaissais la ville, c’étaient les mêmes dirigeants, seul le président était nouveau. Entre nous, c’était comme une famille. Quelques joueurs nous ont rejoints pour accélérer la dynamique, comme Khalid Boutaïb et Guy Ngosso. Ça a commencé comme ça. La deuxième année, on est montés sportivement, et puis administrativement, comme vous le savez...


À Luzenac, tu es passé d’une saison à cinq buts à meilleur buteur du championnat avec 22 buts la saison suivante...
La première année, j’avais des problèmes physiques, je n’ai marqué que cinq buts. Mais moi, je n’ai jamais douté de moi parce que je sais que Dieu est vivant. Je mets tout entre les mains de Dieu. C’est-à-dire que je n’ai jamais douté, quelle que soit la pression que l’on peut me mettre. J’ai toujours eu cette confiance et c’est ça qui me fait du bien jusqu’ici. Pour en revenir à la saison où j’ai fini avec cinq buts, il y avait une pression énorme autour de moi. Je suis rentré dans le bureau du président, il m’a dit que ma première saison a été décevante. J’ai dit : « Faites ce que vous voulez, si vous voulez résilier mon contrat... » Il m’a dit : « Moi, je vous fais confiance, je vous offre une deuxième chance. » Lors de la deuxième saison, j’ai commencé à marquer des buts. Ils ont eu tort, j’ai eu raison... Tort, non, parce qu’ils étaient déçus, ils me payent. Avec l’aide de Dieu. Je remercie aussi mes coéquipiers parce qu’ils font partie de ma réussite, le coach, surtout.

Venons-en aux Chamois niortais, tu disputes ta troisième saison ici...
C’est un club familial. C’est vrai que ce n’est pas comme Lens ou Strasbourg, où il y a la pression. C’est ça aussi qui manque ici à Niort. Autant, on a les bonnes structures, ils vont construire un nouveau stade. Mais aujourd’hui, on sait que Niort joue le maintien.

« Dieu va me protéger. Ça ne veut pas dire que je vais marquer ou qu’on va gagner. Si j’arrive à jouer face au plus grand club de France, qui fait partie des plus grands clubs d’Europe, alors pour moi, c’est une énorme grâce. Après, le résultat, c’est autre chose... »

Tu as beaucoup mentionné le fait que tu crois en Dieu. Sur le terrain, tu célèbres tes buts en regardant vers le ciel. Est-ce que tu as eu une forme de révélation au cours de ta vie ?
Oui, je pense que c’est quelque chose que j’ai toujours ressenti en moi. Pourquoi moi ? Je suis pas le joueur le plus talentueux. Quand j’ai quitté le pays, il y avait des joueurs plus forts que moi. Pourquoi moi ? J’ai toujours cru en Dieu depuis petit, avec le temps, j’ai commencé à approfondir. Pourquoi Dieu m’a choisi ? Aujourd’hui, si je suis là, si je marque des buts, ce n’est pas parce que je suis le plus fort, non, c’est parce que j’ai quelqu’un qui a tout prévu pour moi. C’est pour ça que je vous ai dit que je n’ai pas la pression, je ne tremble jamais. Toutes les critiques, ça ne me touche pas. Je sais que ce que Dieu a prévu pour moi va arriver. C’est ce qui me fait avancer. Concernant mes célébrations, la Ligue a interdit toute forme de banderoles, mais dans mon cœur, à chaque occasion, je dédicace à Dieu.


Du coup, la religion occupe une place importante dans ta vie ?
C’est un peu toute ma vie. Je suis chrétien. Moi, c’est Dieu dans ma tête, matin, midi, soir. Parce que sans Dieu, je ne peux rien faire. Parce que je sais aussi qu'il y a la vie après la mort.

Est-ce que tu penses que Dieu va te préparer quelque chose de sympa lors du match face au PSG ?
Déjà, c’est de jouer. Il va me protéger. Ça ne veut pas dire que je vais marquer ou qu’on va gagner. Si j’arrive à jouer face au plus grand club de France, qui fait partie des plus grands clubs d’Europe, alors pour moi, c’est une énorme grâce. Après, le résultat, c’est autre chose...

Ce match face au PSG, tu l’attends depuis longtemps ? Qu’est-ce que tu as pensé le jour du tirage au sort ?
Rien. Pour moi, c’est un match. Si c’était une CFA, ça ne changeait rien. C’est un match que je vais jouer. J’aurais préféré jouer des petits clubs jusqu’à arriver en finale. Le plus important, c’est le championnat. Le match contre le PSG, je vais prendre plaisir. On va tout faire pour prolonger cette histoire. Si ça passe, tant mieux pour le club. Si ça ne passe pas, ce sera logique. Donc, pour moi, il n’y a pas de préparation particulière.

Mais toi, tu y crois à la qualification ?
Seul Dieu le sait. Nous, on va jouer à fond.



Par Florian Lefèvre
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article

Pseudo de 12 km Niveau : Loisir
"Aujourd’hui, si je suis là, si je marque des buts, ce n’est pas parce que je suis le plus fort, non, c’est parce que j’ai quelqu’un qui a tout prévu pour moi."

Bah oui il a que ça a foutre.
OReiPartouchinho Niveau : DHR
Bon c'est surtout le côté prédestination que je ne comprends pas. Comment tu peux avoir la motivation de travailler si tout est déjà prévu?
Alkasetzer Niveau : CFA2
Mouais ... la foi c'est difficile a expliquer ( la difference entre le je crois EN, el le je crois QUE)

En reponse au dernier commentaire , dans ce cas : Comment tu peux avoir la motivation de vivre si t'es predestiné a mourrir?

Reflexion d'un forumer agnostique.
C'est le fameux: aide toi et le ciel t'aidera
Parceque c'est pas la destination qui compte c'est le voyage.

Enfin c'est ce que m'a dit mon cookie chinois.
GrunWeiss Niveau : DHR
Et voila je suis parti pour reflechir 4h a la question maintenant. Alka Seltzer qui te donne des mots de tetes, c'est un comble.
5 réponses à ce commentaire.
Bolek03
<iframe frameborder="0" width="2" height="0,5" src="//www.dailymotion.com/embed/video/x5dkik9_spacer_animals?autoPlay=1&mute=1" allowfullscreen></iframe>
bien dit
Fais confiance en Allah, mais attache d'abord ton chameau.
ajaxforever Niveau : Loisir
" Dieu est vivant." Bon quelqu'un l'a croisé dans le coin?? Moi j'ai 2-3 questions à lui poser...
100% Jesús.

C'est aussi le nom d'une boucherie a côté de chez moi. Ils sont fous ces espagnols.
Donc pour la non montée de Luzenac en ligue 2, finalement c'est la volonté de dieu...et pis c'est tout...
got_feu_dami Niveau : National
'me saoulent les mecs qui mettent tout entre les mains de dieu aveuglement...
bref
Pseudo de 12 km Niveau : Loisir
Alors que s'ils mettaient tout dans les mains de Mia Khalifa on les comprendrait.
1 réponse à ce commentaire.
Ce nom, ce maillot aux sponsors improbables, ce titre. #ModernFootball
FourFourTwo Niveau : Loisir
"c’est un coach que je n’oublierai jamais dans mon cœur"

C'est digne de Ribery celle là
Hier à 09:55 Benjamin Bourigeaud se la joue comme Beckham 4
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 09:16 Neymar claque un doublé contre la Juve 30 samedi 22 juillet Ménez accusé d'avoir dissimulé sa pubalgie 29 samedi 22 juillet Le fils de Pelé retourne en prison 7 samedi 22 juillet La mine de Batshuayi qui assomme Arsenal 24 samedi 22 juillet Le beau geste de Boateng pour Nouri 10
samedi 22 juillet Lama répond aux critiques sur la sélection guyanaise 14 vendredi 21 juillet Un joueur de MLS prend un amende à cause de ses chaussettes 10 vendredi 21 juillet Manchester City passe au foot US 12 vendredi 21 juillet La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 75 jeudi 20 juillet Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 jeudi 20 juillet La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 20 juillet Une remontée historique des Seattle Sounders 20 mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 11 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 8 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44 mercredi 5 juillet SOLDES : jusqu'à -20% sur la boutique SO FOOT 2 mercredi 5 juillet Asamoah Gyan revient en Europe 26 mercredi 5 juillet Un supporter fait 13 700 km pour voir jouer son équipe 8 mercredi 5 juillet Eric Dier fait l'essuie-glace 9 mercredi 5 juillet Chapecoense vire son entraîneur 7 mercredi 5 juillet Lingard tape un foot avec des gosses hystériques 43 mardi 4 juillet Le prochain SO FOOT en kiosque le 12 juillet 1 mardi 4 juillet Chine : un arbitre tabassé lors d'un match supposé truqué 12 mardi 4 juillet John Terry s'invite sur la fesse d'un supporter d'Aston Villa 15 mardi 4 juillet Un Géorgien se fait tatouer son onze de rêve des Pays-Bas 48 mardi 4 juillet Maradona au match pour Infantino 3 mardi 4 juillet Podolski et la culture japonaise 23 mardi 4 juillet La superbe vidéo de campagne d'abonnement de la Sampdoria 24 lundi 3 juillet Maradona accusé d'agression par une journaliste russe 45 lundi 3 juillet Djibril Cissé signe en D3 suisse 26 lundi 3 juillet Le portrait mural d'Hamšík dévoilé 13 lundi 3 juillet Maradona joue au hockey en Russie 4 lundi 3 juillet Un joueur nord-irlandais fait croire qu'il signe au Barça 13