Ancien jeune de la Mannschaft, il meurt en Syrie

Modififié
5 17
La vie réserve parfois des trajectoires aussi malheureuses qu'inattendues. International allemand chez les jeunes (U16 et U17), Burat Karan a préféré choisir la guerre plutôt que le ballon.

Pourquoi son nom resurgit aujourd'hui ? Parce qu'il est mort sous les bombes en Syrie. Le journal Bild évoque dans ses pages l'histoire de ce jeune de 20 ans qui a rejoint les rebelles syriens, après être passé par les sélections allemandes. Dans sa courte carrière de footballeur, il aura notamment côtoyé, sous le maillot de la Mannschaft, des joueurs tels que Khedira ou Kevin-Prince Boateng.

Son frère Mustafa explique au journal allemand les raisons d'un tel choix : « Il disait que l'argent et sa carrière n'avaient aucune importance pour lui. Il ne voulait pas se battre. Il était simplement armé pour protéger des véhicules. »

IB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Peut-on envoyer de notre côté Loic Remy ?
il a 20 ans et il a côtoyé en jeune Khedira et Boateng qui en ont 26, bizarre...
Le plus bizarre, c'est qu'il est parti en Syrie non pour se battre, mais pour protéger des bagnoles.
Il pensait qu'il avait signé un contrat de gardien de parking?

Bref, cette brève manque un poil de précision, ca vaut pas les tirs chirurgicaux américains sur la Syrie!
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
5 17