Ancelotti veut revenir

0 5
Carlo Ancelotti commence à tourner en rond.

Quelques mois après la fin de son aventure sur le banc de Chelsea, l'ancien entraîneur du Milan AC se dit qu'il serait peut-être temps de se remettre au boulot. Finalement, une année sabbatique va peut-être lui paraître un peu longue. « Je veux me réveiller chaque matin et aller à l'entraînement. Jusqu'ici, c'était facile, il y avait l'été, il n'y avait pas vraiment de matches, je suis allé en vacances. Mais maintenant, c'est un peu difficile pour moi » a-t-il affirmé dans une interview au Daily Mail.

Déjà, Carlo a les idées claires. Si on avait évoqué son nom du côté de l'Inter et du PSG, lui n'a qu'un objectif : rester en Angleterre. « L'Angleterre est le meilleur pays au monde pour le football. J'aime Londres, j'aime l'Angleterre, j'aime le fotball anglais, sa culture, l'atmosphère, la nature compétitive de la Premier League. J'espère trouver une solution qui me permette de rester dans le football anglais » assure-t-il.

En attendant, le technicien italien va aller « assister aux entraînements de Manchester United et du Real Madrid » , l'occasion pour lui, dit-il, «  d'apprendre quelque chose de nouveau » . Et de placer ses billes pour l'avenir ?

EM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
En tout cas au niveau des entraineurs la Premier League reste la préféré pour les coachs.

Que ce soit Mourinho, Ancelotti ou Benitez, ils kiffent !
@Kuduro --> Normal, quand t'entraîne un club du Big Five, tu as 8 matchs de niveau finale de LDC à jouer. Sans oublier des équipes comme Tottenham - Everton - Newcastle ou Aston Villa !!
En plus il y a une sorte d'énergie positive, un enthousiasme dans le travail au quotidien que l'arrivée massive d'étrangers n'a pas totalement remise en cause.

Un entraîneur de jeunes ayant quitté la France pour l'Angleterre expliquait que chez nous il passait son temps à pousser ses joueurs au travail alors qu'en Angleterre il le passait à les freiner.

Si on y ajoute la ferveur populaire....
si on ajoute le paramètre le plus important: le salaire....
Bah le salaire t'inquiète pas en Espagne Mourinho est mieux payé que n'importe quel entraineur de Premier League (ou peut être que Villa-Boas est devant?) et en Italie ça doit pas êtres des clopinettes non plus.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Allegri inquiet pour Pato
0 5