1. //
  2. // 1/2 FINALE RETOUR
  3. // BAYERN MUNICH/REAL MADRID

Ancelotti répond à Guardiola

Modififié
1 20
On dirait que la pression commence à monter.

À quelques heures de la demi-finale retour de la Ligue des champions, le Bayern Munich et le Real Madrid se cherchent par sorties médiatiques interposées. À la sortie de la victoire madrilène du match aller (1-0), Karl-Heinz Rummenigge annonçait déjà une deuxième manche brûlante.

En conférence de presse hier, c'est Pep Guardiola qui s'est personnellement chargé d'adresser une pique à son ancien grand rival de Liga en évoquant la Décima. Tenu au courant des dires du coach bavarois, Carlo Ancelotti n'a pas voulu passer outre ces déclarations et a également fait preuve d'ironie.

« Pourvu que nous ayons déjà gagné la Ligue des champions... Nous ne sommes pas si superficiels, explique l'entraîneur merengue. Ce sera un match très compliqué, parce que nous allons affronter un grand adversaire. Nous ne sommes pas bêtes au point de penser que nous avons gagné. Parfois, en conférence de presse, il faut dire des choses comme ça, sinon le temps paraît long. Regardez Rummenigge, il a dit que les arbres allaient brûler, et au final il pleut ! »

Habile. AD
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

C'est fou comme Carlo est subtile. Y'a un an, l'entraîneur madrilène en place à l'époque aurait déclaré une connerie monstre et agressive pour être encore plus écouté dans les médias que Guardiola et son crâne luisant.
Ancelotti dégage de la sérénité.
Oui mais Carlo est Italien, il a la classe quoi.

Ha, et je savais bien qu'il n'y avait pas que moi que ça intriguait cette histoire "d'arbres qui brûlent".
Note : 19
"Regardez Rummenigge, il a dit que les arbres allaient brûler, et au final il pleut!"

J'adore et je m'imagine que ses sourcils étaient en adéquations avec sa phrase ...
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
1 20