1. //
  2. // Quarts
  3. // Real Madrid-Bayern Munich

Ancelotti, la force tranquille

Bayern Munich-Real Madrid, c'est Carlo Ancelotti qui reçoit son ancienne écurie. Deux clubs où l'Italien a succédé à un grand nom - José Mourinho et Pep Guardiola - sans souffrir des comparaisons ni donner l'impression de forcer. Parce que le Mister a un secret : il fait se concilier ambition et sérénité dans son vestiaire.

Modififié
« Il y a une tradition du barbecue le 15 août en Italie. Alors quand il est arrivé, il s'est renseigné et on lui a dit que je possédais le matériel nécessaire. L'une de ses premières mesures a été de me demander d'organiser un barbecue où tout le monde devait apporter ce qu'il souhaitait manger. » Quand Sylvain Armand évoque Carlo Ancelotti, qui l'a entraîné au PSG, les premiers souvenirs portent plus sur le charbon de bois que sur la performance sportive. « Lui avait ramené une côte de bœuf. On a parlé de tout, de foot un peu car on est passionnés, mais aussi de beaucoup d'autres choses. C'était vraiment fort, il a même chanté en italien, son adjoint aussi. » Ce moment fondateur autour des grillades, Gilles Bourges, ancien entraîneur des gardiens du PSG, l'a manqué à l'époque, pour cause de trêve internationale où il devait suivre Salvatore Sirigu. Il n'en a pas moins eu droit à ses moments de bonheur avec Mister Carlo. « Je me souviens d'un déplacement, où, durant la soirée à l'hôtel, il a poussé la chansonnette avec la fille qui jouait du piano. Il ne faut pas le chauffer longtemps pour qu'il se jette à l'eau. C'est un peu un séducteur, quelqu'un qui préfère la carotte au bâton, et cela fonctionne. » Grâce à une vraie empathie qui fait dire à ses anciens collaborateurs, Ronan Le Crom comme Sylvain Armand, que l'Italien est avant tout « quelqu'un de de bienveillant, une personne exceptionnelle » .

Ronan Le Crom prêt à partir à la guerre


Quatrième gardien du club de la capitale pendant près de trois saisons, Le Crom s'est d'ailleurs senti « aussi important que le titulaire, et donc prêt à partir à la guerre pour le Mister » . Une capacité à fédérer que confirme Gilles Bourges. « Quand il est arrivé au PSG, avec tout un staff, je suis le seul de l'équipe de Kombouaré à avoir été maintenu. Il est tout de suite venu me voir en me disant qu'il avait confiance en moi et que j'aurais mon mot à dire sur le choix des gardiens » . Sylvain Armand est lui aussi séduit par cet entraîneur qui prend le temps de parler à tout le monde, et qui n'hésite pas à prendre des hommes par le cou, « qu'il s'agisse de moi, Siaka Tiéné ou Zlatan Ibrahimović » . Une proximité volontaire qui n'empêche en rien le perfectionnisme « car Ancelotti, c'est du très haut niveau sur le plan technique, on savait où il voulait aller » , se souvient le défenseur rennais. Et souvent, il ne s'agit pas de tout chambouler « et encore moins de tout casser » , détaille Le Crom, mais plutôt « de magnifier l'effectif à sa disposition, d'où les résultats rapides au Real ou au Bayern sans avoir donné l'impression de révolutionner les deux clubs » . Car la plus grande force d'Ancelotti est dans la gestion humaine. « Il sait s'entourer » , souligne Armand, et « il fédère, il fait en sorte que tout le monde tire dans le même sens pour atteindre les objectifs. » Quand ça va, il félicite. Dans le dur, il encourage. Et quand quelque chose ne lui plaît pas, il le dit.

Mâchouillage de chewing-gum et discours en italien


« Je me souviens de mi-temps poussives avec des corrections sublimes à la pause. Cinq minutes sans parler, à mâchouiller son chewing-gum, puis un discours, parfois en italien pour qu'il puisse parler plus librement, et on le comprenait. » Gilles Bourges se souvient même d'un vrai coup de gueule du Transalpin, lors d'une défaite à la maison contre le Stade rennais. « À la mi-temps, il a poussé une énorme colère et cela a surpris tout le monde. Il était tout rouge, il criait en italien car il a la colère en italien, pas en français, et on a tous été marqués car c'était rare chez lui. C'est pour ça que sa parole a du poids, il ne se met pas souvent en colère » . Une personnalité forte, attachante, qui marque ceux qui ont eu la chance de le côtoyer. « Il synthétise à lui seul tout ce que l'on veut voir chez un entraîneur, tout ce qu'il y a de meilleur » , souligne Le Crom, qui voit Ancelotti capable « de réussir n'importe où » . Idem chez Sylvain Armand, « marqué car il a pris le temps à mon départ à Rennes, de m'appeler pour me demander si tout allait bien » . Actuellement en charge des gardiens à Metz, Gilles Bourges ne serait d'ailleurs pas contre une nouvelle collaboration avec l'Italien : « Aujourd'hui, si Carlo Ancelotti m'appelle pour le rejoindre, je vais à Munich à pied sans problème, et je crois que c'est pareil pour tous ceux qui ont travaillé avec lui. Il fait l'unanimité avec lui, ce qui est très rare. Je crois que si Ancelotti venait me chercher, même Philippe Hinschberger me pousserait à ne pas laisser passer une telle opportunité. Je me demande même s'il ne proposerait pas de m'accompagner... » Et si Carlo Ancelotti était en train de fragiliser le staff technique du FC Metz ?

Par Nicolas Jucha Tous propos recueillis par NJ
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Les coachs italiens sont décidément en haut du panier.
Quel pays fait mieux sur les 50 dernières années ?
zinczinc78 Niveau : CFA
Note : -1
Si Ruud était là, il te dirait que les Bataves sont largement au dessus. Pour une fois je ne serais pas loin d'être partiellement d'accord avec lui..
Et ca finirait comme d'habitude par une discussion entre ceux qui pensent que Messi est meilleur et ceux qui pensent que Ronaldo est meilleur.
Rastashaman Niveau : CFA
Quel Ronaldo ? Le vrai ou l'autre ?
Ce commentaire a été modifié.
HerbyCohen Niveau : CFA
Note : 5
Je pense que chaque Pays à ces grands coachs, mais je dirais que les coachs Italiens ont quelque chose de fascinant. (A part Capello que je n'aime pas du tout, mais c'est subjectif).

Sacchi bien sûr, mais aussi Conte, Carlo, Allegri,... ont des auras qui dépassent le simple fait du football, de la tactique ou de la technique.

Moi, Ancelotti, il m'a toujours fasciné pour cela. Il semble intemporel, ces succès sont impressionnants par cette capacité justement faire tout cela dans le velours, à ne pas imposer son égo (même si il en faut forcement à la tête de ces équipes) et ensuite son immense capacité d'adaptation. Tactiquement, c'est très solide sans forcement être révolutionnaire. Cette subtile balance entre l'homme de principe (c'est l'impression que j'ai, notamment sur le plan tactique), l'adaptabilité, le pragmatisme et la psychologie. Un bouquet que tous ne peuvent pas se targuer d'avoir.

Il prouve avec le Bayern qu'il est encore en train de réussir une très bonne saison. A voir après le match contre le Real, mais le doublé coupe/Championnat ce profil. Le groupe adhère, l'équipe dégage une force impressionnante et une sérénité qu'elle n'avait pas l'an passé je trouve, ça c'est sa patte.

C'est un homme qui fait l'unanimité et ça c'est une victoire en soit dans un monde du football ou les déclarations pleines d'amertumes et de fiels sont parfois légions, j'ai l'impression que lui il est au dessus de ça, que personne ne retrouve quelque chose à redire.

Certes, on peut parler du fait qu'il ne lance pas des jeunes, que ces équipes ne sont jamais vraiment souveraines, qu'il a toujours les grands joueurs à disposition... Mais attention à ne pas le prends pour un vulgaire Lolo White (tacle gratuit je sais). Je ne vais pas dire que j'en suis fan incontesté, il y a toujours des choses à redire, mais c'est définitivement un des coachs qui m'aura le plus marqué sur les 15 dernières années.

Post subjectif s'il en est.
Ravière Pastauré Niveau : Ligue 2
Ancelotti, Sacchi, Capello, Trap, Rocco, Lippi, Allegri, Conte... Et j'en ou lie certainement bcp d'autres.
Ce commentaire a été modifié 3 fois.
didier gomis Niveau : CFA
Note : 5
en gros ces mecs ont la classe ! Franchement tu vois un Lippi en costard, cheveux blancs immaculés, lunettes et air de patron de la maison Barilla, tu peux franchement pas test.

Quand tu vois Aimé Jacquet, Roger Lemerre (qui pourtant ont gagné), Raymond Domenech, Jacques Santini, tu te dis que y'a quand mm plusieurs classes d'écart.


Allah Babar Niveau : Loisir
Deconne pas, on est quand même loin du tryptique de rêve Courbis-Antonetti-Galtier!!!
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
 //  21:32  //  Aficionado de l'Argentine
Note : 1
Pour contenter tout le monde, disons qu'il y a trois pays au-dessus du lot pour les coachs, ces dernières décennies : Italie, Pays-Bas et Argentine (en prenant l'histoire du foot dans son ensemble, on pourrait y ajouter les Hongrois et Autrichiens mais ceux-ci n'ont pas vraiment dépassé le cap des années 50).

En tout cas, c'est clair que le nombre de grands coachs italiens est assez impressionnant : Pozzo, Rocco, Bearzot, Trapattoni, Sacchi, Lippi, Scala, Capello, Ancelotti, Conte, Allegri (je cite pas Valcareggi car j'ai jamais compris sa gestion des cas Rivera et Mazzola en 70)...
Pour ajouter du contentement au tien, j'ajouterais que depuis le debut des années 2000, les coachs espagnols et allemands voire portugais ont serieusement rattrapé leur retard historique et s'imposent aujourd'hui comme des references, seuls les anglais sont constants dans la mediocrité, Howe sera-t-il leur Mourinho?
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
 //  22:28  //  Aficionado de l'Argentine
Note : 1
C'est vrai pour les Espagnols, Allemands et Portugais.

Concernant les Anglais, ils ont quand même eu de grands coachs par le passé, faut être juste : Ramsey, Shankly, Paisley, Don Revie, Clough, Robson, Venables...
Mais c'est beaucoup moins le cas au XXIe siècle, bien qu'il y ait apparemment une nouvelle génération de jeunes entraîneurs anglais prometteurs (je ne cite pas trop de noms, n'étant pas un grand connaisseur de foot anglais).
Ravière Pastauré Niveau : Ligue 2
D'ailleurs, si peut être que je me trompe mais les britanniques (on peut y ajouter Ferguson) se distinguent plus grâce à leurs capacités de gestion de groupe, de psychologue. Notamment Clough et Ferguson. Tactiquement, les Italiens, argentins et néerlandais sont au dessus je pense.

Les Français en revanche, on est vachement en retard. Comparons avec l'Italie par exemple.

Un mec comme Allegri, qui n'est probablement pas dans le top 10 des coachs italiens, je vois pas bcp d'entraîneurs français au dessus.

On le voit au niveau du palmarès en LDC d'ailleurs.
Rastashaman Niveau : CFA
Laurent Blanc a au moins 4 Allegri dans chaque touillette.
Rastashaman Niveau : CFA
@Raviere: plus sérieusement Allegri tu le mets pas dans ton top 10 mais tu parles des coach en activité ou depuis que le football existe ? (Parce que pour moi il fait partie des meilleurs en activité)
Ravière Pastauré Niveau : Ligue 2
Non non, des coachs de toute l'histoire du foot bien sûr.
14 réponses à ce commentaire.
Quand même, tous ces propos sont à nuancer avec le témoignage de Pierre Menès, qui a à maintes et maintes reprises bien fait comprendre qu'Ancelotti est une supercherie. Enfin, quand on voit les noms de ceux qu'il encense et de ceux qu'il critique...

Même moi qui suis marseillais, j'ai jamais réussi à détester Ancelotti. Il n'a jamais plongé dans les polémiques de bas niveau et malgré le gros échec de Montpellier 2012, a été d'après moi le seul coach du PSG qatari à mener le club plus haut que son réel niveau (double nul face au Barca en 1/4 de C1)
Le_Hollandais_Violent Niveau : District
Tout à fait d'accord avec toi. Supporter marseillais comme toi (mais fan du Real aussi), c'est clairement avec Ancelotti que le PSG a atteint son meilleur niveau européen, et pas forcément avec le meilleur effectif qu'ils aient eu depuis ces 5 dernières années.
Concernant le style d'Ancelotti, je dirais que sa force est clairement liée à sa gestion des egos (cf au Milan AC, au Real, au Bayern maintenant) et à sa maitrise des relations humaines. Comme dit dans l'article, avec ça, tout le vestiaire avance dans la même direction et il peut imposer ses choix tactiques plus facilement, comme par exemple, faire jouer le Real en contre attaque, comme plan de jeu principal.
Tactiquement, je ne dirais pas qu'il est au même niveau que Sacchi, Conte ou Allegri, mais il est un meilleur meneur d'hommes. Le mix donne un technicien capable de s'adapter dans n'importe quel club. Il a d'ailleurs gagné des titres dans tous les championnants où il est passé, ça va vite arriver en Allemagne ;-)
Il est dans l'adaptation, au contraire d'un Guardiola qui cherche plus à imposer sa vision du jeu, c'est beau, mais cela ne réussit pas toujours, ou alors ça demande du temps.
Bizarblex Niveau : DHR
j'ai peut-être un avis très biaisé, mais je pense qu'actuellement au bayern il n'a pas vraiment besoin de gérer des egos, parce qu'il n'y en a pas vraiment, il a juste un rôle de liant entre tous les joueurs, et cette figure de papa ou de tonton qui est diamétralement opposé de celle de guardiola. il emmène juste sa famille gagner la ligue des champions.
2 réponses à ce commentaire.
crabunjourcrabtoujours Niveau : National
Note : 1
Article assez creux je trouve quand même. Deux témoignages et ... c'est tout. on reste sur notre faim.
Aussi creux que la plupart des déclas de l'hyper conensuel Ancelotti du coup je me demande si ce n'est pas fait exprès...
Bah un coach qui va fumer des chichas avec ses joueurs, je doute qu'il soit ennuyeux...
Par contre, le coup des declas, je ne vois pas pourquoi tu les lis. Les questions sont dégueulasses et les réponses dignent des questions posées.
A part pour les entraineurs qui font les pitres devant les caméras avant de penser au terrain.
Note : 1
Visiblement, t'as pas été invité aux barbecues de Carlo.
3 réponses à ce commentaire.
La plus belle trouvaille du PSG ère QSI.
Mais également la plus belle connerie, celle de ne pas lui avoir laissé plus de temps et de sérénité.

Une aura si grande... C'est dommage de ne pas avoir pu voir emmener le PSG plus haut à l'échelle européenne.
En fait c'est le Real et lui qui ont payés sa clause libératoire, le PSG n'avait donc aucun choix sinon que de le laisser filer. En soit c'est pas une connerie.
Si t'as pas envie de partir, tu pars pas. Clause libératoire payé ou non.
Faut se rappeler de l'ambiance de ses derniers matchs...
LapinCrétin Niveau : CFA
C'est sûr, mais on lui proposait le Real. Sauf erreur, je crois qu'il avait déjà eu plusieurs opportunité d'y aller et à chaque fois ça avait merdé...


C'est plus ce débile de Perez qu'il faut blâmer pour avoir dégager Ancelotti du Real!
4 réponses à ce commentaire.
En début de saison le Bayern galérait dans le jeu et avait des résultats et actuellement quand ca devient serieux et que les matchs deviennent décisifs, le jeu et les résultats sont au rendez vous et surtout contrairement aux 3 dernières saisons, il n'y a pas ou peu de blessés. A ce rythme là Ancelotti va refaire en C1 ce qu'il avait fait en reprenant le Real de Mourinho, le roi des finitions le Sourcil Man!
Dirkdiggler Niveau : CFA
Il a complétement modifié l'équipe de Mourinho.

Il a crée un espèce de 442 hybride 433 avec CR7 en numéro 9 alors que Mou était adepte de son foutu 4231.
On est passé d'un Modric mi remplaçant avec Mou au profit de Kedhira à un milieu Alonso Modric Di maria sous Carlo.
Sa gestion de Di Maria était splendide d'ailleurs, un savant mélange de qualités de chef d'équipe et de tacticien.
fairplay is the game Niveau : DHR
Il a changé de système surtout à cause de la blessure longue durée de Khedira, qui lui a fait repositionner Di Maria dans l'axe avec la suite que l'on connaît.
Il n'a pas completement modifié le Real du Mou il a fait des ajustements (ce qu'il fait de Di Maria est effectivement un chef d'oeuvre tactique) qui ont amélioré une équipe déja très performante...Concernant Modric sous Mourinho il fait sa première saison au Real et doit s'adapter, quand Ancelotti arrive, c'est sa 2ème saison, il et à 100% ET Khedira est blessé normal qu'il soit titulaire, il l'aurait probablement été sous Mourinho si il était resté vu que c'est ce dernier qui l'a fait venir...
*équipe déja très performante et détail à mon avis très important, il a pacifié un vestiaire qui partait en couilles
fairplay is the game Niveau : DHR
Tout à fait. Il a ramené du calme dans le vestiaire en gérant très bien le cas Casillas (titulaire en coupe et Champions quand Diego Lopez jouait en championnat)
6 réponses à ce commentaire.
Dirkdiggler Niveau : CFA
Le mec au dessus du Game qui traverse les âges comme un bon vin. Sa première saison à Chelsea était exceptionnelle. D'ailleurs son licenciement est selon moi la plus grosse erreur de Abramovitch. Meme si paradoxalement le club gagne la CL derrière.

J'espère le voir battre le Real.
fairplay is the game Niveau : DHR
L'époque où Chelsea flanquait des scores de tennis à tout le monde.
Il avait tellement su hisser le niveau de jeu de cette équipe.
Dirkdiggler Niveau : CFA
Ouais ! Et il a dû subir une des première saignée du club dans le mercato qui a suivi : il perd Ballack, Deco, Belleti, Carvalho, Joe Cole et il récupère seulement Benayoun et Ramires...
Avant de se voir infliger contre son gré Torres en Janvier.
Il a pas été aidé en plus d'avoir été salement dégagé. C'etait assez incompréhensible sur le coup.
C'est clair qu'il avait franchement perdu gros.

Après, quand Tonton Roman lui fourgue El Niño, c'est le haut du panier, un mec qui plante but sur but et dans n'importe quelle position.
Mais il ne s'est pas du tout adapté et est devenu le flop qu'on connaît tous.
fairplay is the game Niveau : DHR
Je me souviens que Torres était déjà dans sa période de doute avant dz débarquer à Chelsea
Torrès est pas arrivé en pleine face de reprise ?
Il avait quand même subi deux grosses blessures si je ne m'abuse.
Et il me semble que ses deux dernières saisons sont pas dégueux, même si loin d'être du standing de celle de Liverpool.
(D'ailleurs, des nouvelles depuis sa chute ?)
5 réponses à ce commentaire.
Homerachu Niveau : CFA2
https://www.youtube.com/watch?v=OOeqweKjN1I

Preuve que ce mec dégage quelque chose. Le changement d'expression de Ribéry est priceless
Je visionne ça dans mon lit. Ça vaut tous les câlins et tous les doudous du monde çà...
Bonne nuit les copains.
3 réponses à ce commentaire.
Ravière Pastauré Niveau : Ligue 2
D'ailleurs,s'il gagne la LDC cette année, il sera le premier entraîneur de l'histoire à en avoir 4 non?
fairplay is the game Niveau : DHR
Snif. J'ai failli laissé une petite larme là.
fairplay is the game Niveau : DHR
Oups, je répondais au commentaire précédent
D'ailleurs, ils doivent pas etre nombreux à avoir 3 C1.
Il en avait deux à une époque ou le football était beaucoup plus concurrentiel.
3 réponses à ce commentaire.
Un grand coach qui sait rester modeste
Quel dommage qu'il ait quitté le Psg, car avec lui le club aurait probablement gagné déjà une C1
Quand on cite les meilleurs coachs du monde, il est pas si souvent cité que ça. Pourtant, c'est de loin le meilleur. Celui qui a réussi pratiquement partout où il est passé en traversant deux décennies.

Le problème vient du fait, qu'il n'en fait pas trop, qu'il ne montre rien aux journalistes, qu'il ne gesticule pas sur le banc de touche.

Désormais, celui qui fait de belles interviews, balance des punch line, gesticule sur le banc de touche est catalogué entraineur de qualité.
C'est une mode qui tend à s'affirmer sauvagement avec Conte et Simeone qui sont des grands entraineurs mais aussi des personnages mediatiques. La preuve Dupraz est l'un des entraineurs les plus connus en France.

Pour en revenir au Mister, je ne me souviens plus de son passage à la Juve ou Parma mais son Milan était fou. Ces schéma en 4-3-1-2 puis 4-3-2-1 maîtrisés a la perfection, ce repositionnement de Pirlo totalement incroyable à l'époque, l'Uefa n'arrivait pas à définir si le milieu italien était un milieu offensif ou un milieu défensif, cette archi domination sur la scène européenne et le jeu développé était splendide sur certaines saisons.

Puis, le mec part à Chelsea, un autre club, un autre championnat, pour un même résultat, une prestation qui reste dans les mémoires avec un Chelsea qui démolit le championnat anglais avec Malouda titulaire...

Sa saison au Real où il fait de Modric une pièce essentielle de son milieu et repositionne Di Maria au milieu pour aller demolir le champion d'Europe en titre avec la meilleure saison de la BBC.
Lors de la seconde saison, le Real pratique un très bon football et creuse l'écart en championnat. Mais la blessure de joueurs majeurs, notamment Modric, et l'absence de Banc font que le Barca les dépasse au buzzer.

Sa saison au Bayern, on en fera 'e bilan à la fin mais il a déjà fait progresser l'équipe défensivement tout en gardant cette force offensive qui les caractérises.
Sa saison au Psg, je ne l'ai pas du tout suivi a part en 1/4 de C1.

C'est un entraineur qui s'adapte magistralement à ces joueurs. Il n'est absolument pas figé sur un schéma et sait faire pratiquer à ses équipes plusieurs types de football. C'est assurément, contrairement à ce que je lis, l'entraineur le plus complet tactiquement au monde.
On retrouve un peu le Bayern de Heynckes avec Ancelotti, où le Bayern laisse parfois le ballon a l'adversaire pour mieux le contrer, ce qui était impensable sous Guardiola. Non pas que je n'appréciais pas le jeu sous Pep, mais on dirait que les joueurs offensifs préfèrent avoir plus de liberté que de garder le ballon en attendant de pouvoir en faire quelque chose.
1 réponse à ce commentaire.
Toto Quilachie Niveau : District
Y a t'il des entraineurs qui ont un palmares comparable avec autant de differentes équipes ?
mara donna des frissons Niveau : CFA
Faut faire gaffe aux comparaisons des palmarès parce que Mourinho est alors presque à égalité.
Ancelotti a une Coupe aux grandes oreilles en plus, mais le Mou a une Coupe de l Uefa avec Porto plus champion au Portugal, en Espagne, en Italie et en Angleterre.
Le palmarès d une tête à claque contre celui d'un gentleman
Lamine Turgut Niveau : Ligue 2
Note : 6
On aura vraiment tout lu ici : Ancelotti une tête à claque !

(hè ben …)
Toto Quilachie Niveau : District
Lamine, j'ai le sentiment que c'était pas celui que tu cites, la tête à claques...
Du coup, ça me fait encore plus chier cette perte de la Liga suite aux​ blessures et à la remontée du Barca.
Avec ça, Ancelotti aurait été champion d'Italie, d'Angleterre, de France, d'Allemagne et d'Espagne.
@ Toto

Pourtant ton pseudo laissait supposer que tu maniais l'humour et l'ironie surtout venant d'un spécialiste en la matière comme lamine
5 réponses à ce commentaire.
Arrêtez !!!
Ce mec est une pipe. Rappelez vous à l'époque. Ils avaient osé virer Kombouaré, leader de L1. Bon accessoirement éliminé aux premiers tours de la Coupe de la Ligue contre Dijon et de l'Europa League contre Bilbao et les grands Salzbourg et Slovan Bratislava.
D'ailleurs, il n'y a qu'à voir le pédigrée des grand clubs Mndiaux qu'AK a entrainé par la suite ( Al Riyadh, Lens et Guingamp ) pour comprendre la lourde erreur qui avait été faite par le club.
Avec Ancelotti, on a eu la possibilité d'avoir Verratti, T. Motta, Alex, Maxwell, Lavezzi...etc mais qui tous mourraient d'envie d'être sous les ordre d'AK.
Ah...Ancelotti et son sapin de noël...Non mais il se prenait pour qui ? Les journalistes et certains spécialistes, Dugarry en tête, avaient bien raison de critiquer sa conception du football et ses tactiques à la noix. Et lui, il nous parlait d'intensité. Non mais quel rigolo ! Comme si l'intensité permettait de gagner une LDC !
Et en plus Monsieur se permettait d'expliquer que la construction d'un grand club se faisait étape par étape, en le structurant... Mais il se prenait pour qui ? On en a des grands clubs nous en France. Et des clubs à l'époque structurés qui performaient sur le long terme et en Europe( Lille, OM, Bordeaux, Monaco ).
Rappelez vous, Sakho qui ne comprenait pas pourquoi il n'était pas titulaire indiscutable ! Il avait raison, regardez aujourd'hui, un pilier d'un top club !
Cette manière de ne pas faire jouer les pépites du club. Alors, il fait moins le malin le Carlo quand on voit les carrières de Jean-Eudes, Ngoyi et Kebano !
Non, franchement, on a gagné à prendre Blanc à l'époque ( je déconne pas, il y a vraiment des pseudos connaisseurs du football qui l'affirmaient )

didier gomis Niveau : CFA
Note : 2
Hahaha putain excellent ! Et que dire de sa gestion du grand Néné qui emmènera le Brésil à sa 6eme coupe du monde, libéré de l'incompetence de Carlo dans le management des stars.
Lamine Turgut Niveau : Ligue 2
Note : 1
Doux Jésus !

Si l’UNECATEF passe par ici, tu vas prendre cher …

(je te rappelle qu’il n’a JAMAIS été élu meilleur entraineur de L1 à lui tout seul. Si ça c’est pas une preuve …)
Du coup si Pierre M. et Christophe D. sont des pseudos, qui sont-ils vraiment?

Les chevaliers du fiel?

Laurel et Hardy?

Dupont et Dupond?

hummm je me perds en conjectures
Lamine Turgut Niveau : Ligue 2
La réponse D : Obi-Wan Kenobi !

(pfffuuu … facile celle-là)
Oui JACKPOT !! C'est le jackpot messieurs-dames !!
5 réponses à ce commentaire.
Romansochaux Niveau : Ligue 2
Note : -2
Le mec ne laissera aucune empreinte tactique, ce n'est pas un intellectuel comme Guardiola, un passioné comme Simeone. C'est un bon gestionnaire d'égo et de groupe. Ce n'est que ça mais ça fait 60% du boulot d'entraîneur quand on entraîne que les meilleurs clubs du monde.
Aucune empreinte tactique ? Ça vaut son pesant d'échalote cette phrase...
non c'est vrai un peintre ce carlo avec son 4-3-2-1 qui a dégouté tous les amoureux de football avec en point d'orgue cette purge sans nom:

https://www.youtube.com/watch?v=ZKn9EW7BMok

crabunjourcrabtoujours Niveau : National
Note : 1
Putain mec, fais pas ce genre de truc. Revoir Kaka, Seedorf, Pirlo, Inzaghi, Nesta, Maldini ... ça me fait chialer quand je pense qu'on se coltine Pasalic et Ocampos en ce moment, et que les "top players" s'appellent Suso et Deulofeu (que j'aime beaucoup).
Merci !
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
 //  23:51  //  Aficionado de l'Argentine
Je plussoie mes camarades ci-dessus : aucune empreinte tactique avec son emblématique 4-3-2-1 en sapin de Noël ???

Et merci pour la vidéo de la fameuse demi-finale retour Milan-Man U (3-0) qui est pour moi LE chef-d'oeuvre technico-tactique du Milan d'Ancelotti (notamment la 1ère mi-temps où les Anglais avaient été totalement surclassés) !
Juste derrière ce match, je mettrais le quart de finale retour à Munich, où les Rossoneri vont taper le Bayern 2-0.
En tout cas, hormis la petite frayeur en 8e face au Celtic, ce Milan 2007 était injouable et assez nettement au-dessus du lot cette année-là (et je dis ça sans être le moins du monde tifoso du club) !
Je m'en serait voulu de causer une vague de dépression post-traumatique suite a la vue du match en entier mais si tu y tiens ;-)

http://www.dailymotion.com/video/xv5dgo … -1st_sport

https://www.youtube.com/watch?v=4h1W0hNmPWk
Pour l'anecdote, je détestais le Milan a cause de son président, jusqu'à ce match...
Qu'est qu'une empreinte tactique ?
crabunjourcrabtoujours Niveau : National
Dire qu'Ancelotti est une pipe tactique est de l'ordre de la légende urbaine, et c'est ne rien comprendre au foot.


Je me souviens qu'à l'issu de la double confrontation Milan-Man U, qui allait être suivie par une finale revanche Liverpool-Milan, Ferguson lui a fait l'un des plus beaux hommages que je l'ai vu faire, en disant que liverpool n'avait aucune chance face à son Milan, qui avait surpassé tactiquement la double confrontation de manière spectaculaire.
Romansochaux Niveau : Ligue 2
Je n'ai pas dit que c'était une pipe juste que ses principales qualités sont la gestion de groupe et la gestion des médias.
Tactiquement, je ne sais pas à quoi peut ressembler une équipe d'Ancelotti, quand je pense à Mourinho je sais à quoi ressemble ses équipes, pareil pour Guardiola, pour Benitez aussi. Il n'y aucune idée directrice dans le jeu que pratique ses équipes. C'est juste un pragmatique qui entraîne les meilleures équipes du monde.

Ancelotti, c'est Sodderbergh, il a fait de bons films mais il ne laissera aucune oeuvre derrière lui.
C'est un homme très intelligent et plein de ressources humaines qui a commencé avec des avis tranchés (4-4-2 à plat, à Parme) et qui en avançant, s'est formidablement adapté a ses joueurs et à l'évolution du foot de manière a être toujours très compétitif.
En fait Ancelotti, c'est Scorsese.

Soderbergh c'est Laurent Blanc.
Romansochaux Niveau : Ligue 2
Scorsese a un style unique et des obsessions thématiques qu'il a décliné tout au long de sa carrière et ce n'est pas un consensuel.
Ancelotti n'a pas de style de jeu, il cherche juste l'efficacité.

Mais qu'Ancelotti soit intelligent, adaptable, ça je ne le nie pas.
Mais oui ! Tu as raison !
C'est une pipe qu'on vous dit !
Et si le mec depuis Milan réussi dans tous les clubs qu'il fréquente, c'est parce qu'il a les meilleurs joueurs !
Non, si vous voulez mon avis, nous en France, on s'y connait en tactique. On a Laurent Blanc et Dupraz ! On a fait nos preuves en Europe.
ALors ce n'est pas ce saguin avec ses 3 LDC gagnées on ne sait comment qui va nous la faire !
Et puis tactiquement, il a battu qui en LDC ? Hitzfeld, Del Bosque, Koeman, Rijkaard, Ferguson, Hiddink, Magath, Benitez, Conte, Klopp, Guardiola et Simeone ?
C'est ça ses références ? Non mais lol quoi. Blanc, lui, il a éliminé le Chelsea de Mourinho. Prends ça Gros Carlo !
Et puis c'est vrai, il entraine les meilleurs équipes du monde alors c'est facile. Quand il gagne la LDC en 2014 alors que cela ne fait qu'un an qu'il est au club et que personne ne l'a gagné avant lui depuis 12 ans, même Girard aurait fait aussi bien. Lui c'est un vrai Girard, il sait apposé une maitrise tactique. Il sait alterner possession et contre attaque en usant de changement de tempo avec efficience et un pressing utilisé à certains moments du match de manière pertinente. Il a su faire jouer avec un sapin de noel, un jeu qui se divisait sur le terrain afin qu'il y ait toujours 3 joueurs impliqués en possession de balle, bien avant que Guardiola ne le fasse à Barcelone. Girard lui il saurait gérer la pression d'une finale contre un adversaire qui aurait traumatisé son équipe 2 ans plus tôt, révélant un putain de caractère à la Rocky Balboa pour se relever ainsi.
Alors c'est bon, venez pas nous emmerder avec vos entraineurs de pacotille.
On a tout ce qu'il faut en France, la meilleure formation et les plus grands joueurs.
Et des clubs forts symbolisant les institutions qui se font respecter, elles.
Excellent kikette hahaha
@Roman si tu n'as vu que les films de mafieux de scorsese alors oui il tu peux parler de style unique mais regarde au choix des films très différents et de qualité disparates:

.A Tombeau Ouvert
.Shutter Island
.Kundun
.Les Nerfs à vif
.After Hours

Compare les à Mean Streets, Les Affranchis, Raging Bull,Aviator, Wall street wolf et reparles moi de style UNIQUE et des obsessions thématiques propres a Scorsese, le débat seras ouvert ;)

Je veux pas être insultant ni condescendant mais comparer Ancelotti à Soderbergh, faut soit ne (presque) rien connaitre de leurs carrières respectives soit avoir des goûts de chiottes et dans les deux cas tu es tout excusé afin de réparer cette erreur d'appréciation.

"Tout les goûts sont dans la nature, disait la mouche dans le cul de l'âne."
@Kikette38
Au moment où tu as découvert et commenté cet article, tu étais sous quoi ?!
Car visiblement, elle a l'air géniale ta weed...!
Certains commentaires donnent beaucoup d'inspiration !

Merci @kikette pour ce post, ayant une mémoire visuelle et sensorielle je ne me rappelle que trop peu des détails importants pour ce genre d'euphorie tels que les noms des joueurs, coachs, niveau de la compétition, son année etc...
Mais c'était a peu près ce que j'avais en tête au moment de rappeler a notre ami les faits d'armes de Carlo.
C'est fou a quel point une opinion généraliste propagée par un ou deux médias "spécialistes" de leur sujet peuvent devenir des vérités absolues (l'équipe/Rmc pour le foot: "C.Ancelotti n'est qu'un meneur de troupes, un GO de luxe", télérama/nouvel obs: "Scorsese ne parle que de violence masculine et de rédemption"
Je sais. En fait je préfère tourner ça avec humour car si tu savais l'amertume que j'ai en voyant Ancelotti aujourd'hui.
Oh oui je suis amer...
Comprends moi, j'ai deux clubs dans la peau depuis maintenant 26 ans, Milan AC et PSG.
Alors imagine ma joie quand j'ai su qu'Ancelotti, mon entraineur préféré depuis que je connais le football, venait à Paris.
Je me suis dit, ça y est. Putain, enfin le club va se structurer et devenir un grand club Européen.
Ancelotti avait demandé du temps. Car un club moyen ( sur l'échiquier Européen ) ça ne devient pas un grand club du jour au lendemain.
Il avait tout expliqué, de A à Z. Au début lorsqu'il est arrivé, c'est vrai, ça ressemblait à n'importe quoi. Mais le mec a du faire face à l'incompétence structurelle du club et d'une partie de l'effectif. Quand il rabachait cette histoire d'intensité, ça voulait dire mettre du rythme dans le match, ce qui est la BASE. Parce qu'il n'y a qu'en L1 où l'on voit des joueurs marcher en plein match dans des situations qui exigent au minimum de courir.
Il s'est fait cracher dessus, humilier. Quand on voit Dugarry ( Dugarry quoi, le mec qui n'a jamais réussi à s'imposer au Milan ou au Barça, Dugarry qui admet lui-même avoir été un feignant à l'entrainement sans quoi il aurait eu une autre carrière ! ) demander des comptes tactique à un mec qui a gagné le double de LDC par rapport à tous les clubs Français réunis, je ne sais pas si il faut rire ou pleurer.
Les gens ont la mémoire courte, mais pas moi. Si Ancelotti a galéré pendant 1 an, l'équipe avait trouvé un rythme de croisière proche de la perfection en fin de saison 12/13, enchainant les victoires en L1 et en faisant jusqu'à aujourd'hui, le parcours le plus abouti en LDC alors qu'il s'agissait de la première campagne.Et le tout sans T. Motta, métronome du jeu Parisien, blessé tout au long de la saison.
Il avait réussi ce qu'Emery est en train de réussir à présent. Faire jouer l'équipe que ce soit en possessin ou en contre attaque avec plusieurs schémas possibles suivant l'adversaire ou les faits de matchs. Pourquoi ? Afin de ne pas être bloqué avec un seul schéma de jeu lorsque l'adversaire devient plus coriace. Tiens ! Ca ne vous rappèle personne ça ?
Tout le monde croit qu'il a posé un lapin en fin de saison. Mais c'est là que l'on voit que les "spécialistes" n'ont aucune compréhension de la manière de fonctionner d'un top club. Un grand entraineur ou un très grand joueur, les négociations ne commencent pas au 1er juin. Ca commence en milieu de saison. Et le Real a contacté Ancelotti en hivers, quand il était contesté au sein du club. Il s'est dit "puisque le PSG ne me veut pas, eh bien pourquoi pas le Real". Est ce si fou que ça ?
Alors voilà, il est parti, Blanc a récupéré le taff d'Ancelotti, a écrasé la L1 pendant 3 ans ( ce dont il ne faut pas effacer à son crédit ) mais le club a stagné sur la scène Européenne. 3 ans de perdu en quelque sorte.
Et aujourd'hui, on se retrouve avec un Président dépassé, un Directeur Sportif minable qui fait ses petites affaires ( cf transfert de Krychowiak à 32M dont 10% pour Reims, ancien club de Létang... ) et un Directeur du foot dont on ne comprend pas bien à quoi il sert mais qui se couvre du transfert de Guedes en affirmant qu'il y a bien eu Jesé à 25 M...
Aujourd'hui il n'y a aucun patron au PSG. Donc ça fait selon moi 4 ans de perdu.
Parce que sincèrement, vous pensez *qu'avec Ancelotti ou Leonard, un gogol comme Aurier aurait fait ses conneries ? Nn, il n'aurait même pas signé au club.
Rien de plus a ajouter :)
Tu as raison sur toute la ligne sans oublié la consanguinité des consultants, car même les journalistes se prennent pour des consultants maintenant, va savoir pourquoi, qui a force de tourner dans le microcosme parisiens de leur médias respectifs, en sont réduits a faire de la polémique, des punchlines, tout en ayant une seule pensée, commune a tous, ce qui donne des situations pour le moins cocasse et pour le plus pathétique.
Romansochaux Niveau : Ligue 2
Merci mais j'ai vu tout Scorsese et en effet, il a un style reconnaissable dans son montage et sa réa et des thématiques sur le catholicisme, la rédemption qu'on retrouve dans tous ses films. Hormis Kundun qui est totalement anonyme comme film, on retrouve beaucoup en commun entre A tombeau ouvert et les Infiltrés.

Et Sodderbergh c'est un bon réalisateur (Traffic ou The informant qui m'a fait mourir de rire) mais il n'a pas de style, pas de ligne conductrice entre ses films.
Soderbergh est tellement surcoté, perso je le trouve bidon, Traffic tient sur Benicio et la photo.

Comparer Ancelotti a lui c'est injurier le foot alors, si tu apprécie le bon cinéma. Repenches toi sur sa carrière, mates-toi quelques résumés (ou match entier si tu as le temps) de ses équipes d'avant (le Milan/manU de 2007 c'est un chef d'oeuvre, contre un manU a son top qui gagne la ldc suivante et enchaîne avec une finale) et tu changeras surement d'avis.

Un plaisir d'échanger avec un avis différend ET argumenté sans que ça parte en cacahuètes en tout cas ;-)
20 réponses à ce commentaire.
Pour le moment, il a rien fait de mieux que Guardiola et tout le monde trouve ça fantastique.

Jusqu'à preuve du contraire, il peut se faire sortir en quart de la CL et ne finir "que" avec un doublé coupe/championnat.

Ne me méprenez pas, je préfère largement avoir Ancelotti que Guardiola mais c'est en fin de saison qu'on pourra juger.

A noter également que le parcours d'Ancelotti respecte ce que beaucoup attendaient: un début hasardeux (reprise de l'équipe, mise en place du système de jeu) et une grosse montée en puissance ensuite.
Hier à 19:38 Ménez accusé d'avoir dissimulé sa pubalgie 22
Hier à 16:06 Le fils de Pelé retourne en prison 5 Hier à 15:15 La mine de Batshuayi qui assomme Arsenal 18 Hier à 14:32 Le beau geste de Boateng pour Nouri 8
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 10:17 Lama répond aux critiques sur la sélection guyanaise 13 vendredi 21 juillet Un joueur de MLS prend un amende à cause de ses chaussettes 9
vendredi 21 juillet Manchester City passe au foot US 12 vendredi 21 juillet La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 75 jeudi 20 juillet Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 jeudi 20 juillet La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 20 juillet Une remontée historique des Seattle Sounders 19 mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 11 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 8 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44 mercredi 5 juillet SOLDES : jusqu'à -20% sur la boutique SO FOOT 2 mercredi 5 juillet Asamoah Gyan revient en Europe 26 mercredi 5 juillet Un supporter fait 13 700 km pour voir jouer son équipe 8 mercredi 5 juillet Eric Dier fait l'essuie-glace 9 mercredi 5 juillet Chapecoense vire son entraîneur 7 mercredi 5 juillet Lingard tape un foot avec des gosses hystériques 43 mardi 4 juillet Le prochain SO FOOT en kiosque le 12 juillet 1 mardi 4 juillet Chine : un arbitre tabassé lors d'un match supposé truqué 12 mardi 4 juillet John Terry s'invite sur la fesse d'un supporter d'Aston Villa 15 mardi 4 juillet Un Géorgien se fait tatouer son onze de rêve des Pays-Bas 48 mardi 4 juillet Maradona au match pour Infantino 3 mardi 4 juillet Podolski et la culture japonaise 23 mardi 4 juillet La superbe vidéo de campagne d'abonnement de la Sampdoria 24 lundi 3 juillet Maradona accusé d'agression par une journaliste russe 45 lundi 3 juillet Djibril Cissé signe en D3 suisse 26 lundi 3 juillet Le portrait mural d'Hamšík dévoilé 13 lundi 3 juillet Maradona joue au hockey en Russie 4 lundi 3 juillet Un joueur nord-irlandais fait croire qu'il signe au Barça 13 lundi 3 juillet Éric Besson devient président du Blanc-Mesnil 15 dimanche 2 juillet Le solo de Pato 14