Ancelotti était trop pressé au PSG

Modififié
6 35
Le meilleur entraîneur 2012/2013, Carlo Ancelotti, revient dans L'Équipe sur les raisons qui l'ont poussé à quitter le PSG.

« Quand je me suis engagé avec Paris, je croyais en un projet, explique le nouveau coach du Real Madrid. Les six premiers mois étaient bons. Mais l’année d’après, j’ai compris que les décideurs du club avaient changé de point de vue. On n’était plus dans l’idée d’un projet, mais de résultats immédiats. »

Carlo ressent cette pression interne après la défaite contre le Stade de Reims. Même après un bon match en Ligue des champions face à Valence, il comprend qu'il n'a aucunement droit à l'erreur. Il annonce à Leonardo vouloir quitter le club. Le Brésilien essaiera de le retenir, mais Carlo est décidé. On connaît la suite.

Et puis c'est connu, les supporters du Real Madrid sont réputés pour leur patience. UB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

La chute pourquoi pas, mais il me semble que les deux contextes sont bien différents.
Entre l'impatience relativement légitime du public d'un grand d'Europe de longue date et l'impatience abusive de dirigeants d'un club qui n'est qu'en devenir, il me semble qu'il y a une différence non négligeable.
Du coup la logique de Carlo me semble parfaitement défendable.
"Projet" s'oppose donc à "résultats immédiats". Tu vas beaucoup rigoler au Real, mon petit pote.
Note : 4
Make sense. Le Real est autrement plus armé que Paris pour des résultats immédiats : public, stade, infrastructures, image et... joueurs.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
6 35