En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 25 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Demi-finale
  3. // Juventus/Real Madrid

Ancelotti a-t-il transformé le Real de Mourinho ?

Le Real Madrid est pour la cinquième année consécutive en demi-finale de C1, et l'accident industriel de l'ingénieur Pellegrini contre l'OL paraît bien loin. Mais alors que la première saison de Carlo Ancelotti avait eu l'ambition de marquer une rupture avec l'ère du Real de Mourinho, la seconde campagne de l'Italien nous démontre que l'équipe madrilène continue à suivre la direction donnée par Mourinho. Carletto a-t-il vraiment transformé le Real de Mourinho ? Analyse de la forme cette semaine, puis du fond la semaine prochaine.

Modififié
« Ancelotti a rendu le sourire au madridisme » , déclarait récemment Iker Casillas dans les colonnes de la Gazzetta dello Sport. Si les propos du gardien font essentiellement référence à l'obtention de la Décima à Lisbonne, ils rappellent aussi les formes de l'arrivée de l'Italien dans la capitale espagnole. Alors que José Mourinho quitte le navire après un règne de trois saisons intenses en émotions, victoires et polémiques, le petit monde de Madrid exige la paix. Presse madrilène et Bernabéu se mettent d'accord pour faire de Mourinho un coupable plus qu'un bienfaiteur, et Ancelotti arrive avec le costume de possible sauveur. Possible, seulement, parce que Madrid reste indomptable. Le costume est blanc et le titre est celui du « Gentil pacificateur » , parce que la force d'Ancelotti est bien évidemment l'humilité. La possession ? « J'aime beaucoup.  » Mourinho ? « On n'a pas le même caractère. » Rupture et nouveau départ ?

Le loup est parti, mais Madrid a peur des fantômes


Avec le recul que nous offrent les deux dernières saisons, le caractère est en fait la seule rupture d'Ancelotti avec le travail de Mourinho. Discret par nature, l'Italien est devenu Mister zen. Lorsque la presse complimente, Ancelotti remercie les joueurs. Lorsque la presse attaque, Ancelotti acquiesce. Mais Madrid n'est pas plus tranquille pour autant : le printemps 2015 a démontré que la paix madrilène dépend non pas du caractère de l'entraîneur en poste, mais bien des résultats. Peu importent les mots doux, les drôles de sourcils et les efforts de conciliation, Ancelotti n'a pas guéri l'instabilité chronique qui aime défiler sur la Castellana.

Le 4 janvier 2015, Madrid tombe face à Valence. Quelques jours plus tard, c'est l'Atlético qui élimine les Merengues de la Coupe du Roi. Puis, alors que le Real maintient le cap en championnat (victoires convaincantes contre l'Espanyol, Getafe, Córdoba, Real Sociedad, Séville, Deportivo, Elche), la déroute 4-0 au Vicente-Calderón (avec une équipe A'), le nul contre l'excellent Villarreal, la défaite à San Mamés et les frayeurs face à Schalke aboutissent sur des sifflets et des demandes de démission. Quelques mauvais résultats, et tout s'envole, malgré le logo flambant neuf de champion du monde. Un mois et demi après les doutes, le Real est encore en course en C1 et reste à deux points du Barça en Liga. Mais il a une nouvelle fois démontré qu'il ne savait pas vivre une saison sans sursauter de peur devant le moindre fantôme. La gestion de Mourinho était-elle vraiment la cause de l'instabilité de la saison 2012-13 ?

Des résultats presque identiques


Dans la bouche d'Ancelotti, le point de départ de la comparaison est explicite : c'est « impossible » de comparer son travail et celui de Mourinho. Et comme souvent, le Mister a bien raison, dans l'absolu. Du fait de contextes et d'adversaires différents, il est impossible d'affirmer qu'Ancelotti a fait plus que Mourinho, ou l'inverse. Mourinho avait la mission de donner une vision à un club qui avait perdu la sienne. Trois ans plus tard, Ancelotti devait faire gagner une équipe transformée en favori en C1. Mourinho n'a pas dû affronter un Atlético si fort en Liga, et Ancelotti n'a pas dû chercher un moyen pour contrer le Barça de Guardiola. En chiffres, leurs bilans sont presque identiques. Après 100 matchs, les statistiques étaient même perturbantes en matière de victoires (78 pour Ancelotti, 77 pour Mourinho), points (244 partout), buts marqués (272-274), buts concédés (80-81), différence de buts (+192 et +193). Aujourd'hui, après 114 matchs, Ancelotti a plus gagné (76% de victoires contre 72%), mais il a aussi plus perdu (13% contre 12%). En matière de territoires conquis, Ancelotti a réussi à vaincre le monde, mais il n'a pas réussi à conquérir Madrid, perdant contre l'Atlético la Supercoupe d'Espagne, la Coupe du Roi et de nombreux derbys. Finalement, la seule variable possible pour comparer l'impact des deux entraîneurs reste, comme souvent, le choix des hommes, les idées de jeu et les choix tactiques.

Les fausses idées sur Mourinho et le long terme


Et c'est ici que la continuité entre le travail de Mourinho et celui d'Ancelotti est la plus marquante. Mourinho avait écarté Casillas pour affaiblir le « camp des Espagnols  » ? Le choix d'Ancelotti en faveur de Diego López – ainsi que la saison actuelle du géant au Milan – donnent raison au Portugais. Mourinho manquait de respect au football en faisant jouer le fameux trivote, qui plus est avec un défenseur au milieu ? Ancelotti aligne Ramos devant sa défense en plein Clásico au Bernabéu. Bon. Et la rupture, alors ? Avant d'entrer dans les détails, une question demeure : pourquoi Ancelotti aurait-il dû changer le style d'une équipe qui s'est retrouvée trois fois d'affilée en demi-finale de C1 en gagnant 91 points de moyenne en Liga ? Alors que Mourinho a souvent été perçu comme un homme exigeant avec ses joueurs, voire épuisant, ses départs successifs ont démontré que tous ses groupes survivaient aisément à son coaching à condition de continuer dans le sens de son travail. Mourinho, un agriculteur qui plante plutôt qu'il ne brûle…

En 2004, Porto change tout, fait venir Quaresma, Pepe, Diego, Luís Fabiano et Raul Meireles, et vit une saison difficile. En 2007, Avram Grant reprend le travail de Mourinho à Chelsea et finit la saison en finale de C1. En 2010, Benítez débarque à l'Inter et décide de tout changer : nouvel échec. Mais quand Leonardo arrive en décembre et revient dans le sens du travail tactique du Portugais, les résultats ne tardent pas à revenir : come-back, deuxième place, quart de C1 et Coupe d'Italie. Finalement, la seule manière d'échouer après Mourinho est de refuser de profiter de son travail. Et Ancelotti, fin stratège, l'a bien compris, admettant même en cours de saison que « nos méthodes sont similaires, on travaille beaucoup avec le ballon, je suis arrivé dans un club qui allait dans le bon sens  » . Mourinho n'était peut-être pas le grand méchant loup. Peu importe, finalement. Le costume blanc de faux gentil va parfaitement à Ancelotti. Pourvu que les résultats le laissent travailler plus tranquillement.

Par Markus Kaufmann À visiter :
Le site Faute Tactique
Le blog Faute Tactique sur SoFoot.com
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 16:47 341€ à gagner avec l'AS Roma & le Milan AC il y a 1 heure Rafael Márquez reprend l'entraînement 2 il y a 1 heure Bony chante à sa gloire lors de son bizutage Hier à 14:52 139 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 1
Hier à 17:08 Un joueur assassiné à l'entraînement 21
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 16:02 Lyon-Duchère : club recherche supporters 15 Hier à 14:11 Un site de pari annonce un footballeur décédé comme possible coach de Birmingham 4 Hier à 11:51 Mâcon : il sauve son pote avec des ciseaux 19 dimanche 17 septembre Ligue 1 - 6e journée - Résultats et Classements
dimanche 17 septembre Liga - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Premier League - 5e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Serie A - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Bundesliga - 4e journée - Résultas et Classements dimanche 17 septembre Rejoignez SoFoot.com sur Facebook ! dimanche 17 septembre Rejoignez SO FOOT sur Facebook ! dimanche 17 septembre Harry Redknapp remercié par Birmigham City 4 samedi 16 septembre Kurzawa offre son maillot sur le périphérique 17 vendredi 15 septembre 426€ à gagner avec le PSG, Milan AC & Juventus vendredi 15 septembre Un club allemand au tribunal pour défendre ses positions antinazies 25 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! 1 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! jeudi 14 septembre 130 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 4 jeudi 14 septembre Deux championnes du monde rejoignent la campagne de Juan Mata 3 jeudi 14 septembre Club América vient en aide aux victimes du tremblement de terre 2 jeudi 14 septembre Villas-Boas va faire l'objet d'une procédure disciplinaire 14 jeudi 14 septembre Vers une Liga Iberica en 2019 ? 29 jeudi 14 septembre Mondial 2018 : Les premiers billets sont en vente 15 jeudi 14 septembre FIFA : Infantino visé par une nouvelle plainte 9 mercredi 13 septembre Villas-Boas accuse son adversaire de sabotage 13 mercredi 13 septembre Tévez en surpoids 30 mercredi 13 septembre Eibar chambre Leganés 4 mercredi 13 septembre Ribéry énervé d'être remplacé 22 mardi 12 septembre 522€ à gagner avec Manchester City & Naples 1 mardi 12 septembre Barcelone, Chelsea et City dévoilent leur maillot third 36 lundi 11 septembre 255€ à gagner avec le PSG & Manchester United lundi 11 septembre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 11 septembre Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! lundi 11 septembre Gignac et Kolodziejczak au secours des sinistrés mexicains 6 lundi 11 septembre Pourquoi faut-il succomber à l’offre Club VIP RueDesJoueurs 3 lundi 11 septembre Le magnifique coup franc de Veretout 7 dimanche 10 septembre Le but impossible de Diamanti 15 dimanche 10 septembre Huntelaar a de beaux restes 11 vendredi 8 septembre 768€ à gagner avec Lyon, Naples & Torino 1 jeudi 7 septembre Le club de Calais en voie de disparition 28 mercredi 6 septembre Čeferin pour un mercato plus court 7 mercredi 6 septembre LIVE : la conférence de présentation de Mbappé 34 mercredi 6 septembre Quand la télé péruvienne s'enflamme... 23 mardi 5 septembre Serge Aurier rend hommage au PSG 34 mardi 5 septembre Bibiana Steinhaus dans le grand bain dès ce week-end 13 mardi 5 septembre Un ticket Beckham-Ronaldo en MLS ? 15 mardi 5 septembre Dele Alli risque une suspension 32 lundi 4 septembre L'Allemagne déroule, l'Angleterre sur la voie royale 32 dimanche 3 septembre Mbappé titulaire avec les Bleus 20 dimanche 3 septembre Alessandrini régale encore Los Angeles 4 dimanche 3 septembre Quand Isco mystifie Verratti 21 samedi 2 septembre Augustin écarté du groupe France espoirs 22 samedi 2 septembre Une ligne d'appel pour les arbitres agressés 2 vendredi 1er septembre Le PSG se dit « surpris » par l'UEFA 89 vendredi 1er septembre L'UEFA ouvre une enquête sur le PSG 105 vendredi 1er septembre Le PSG envoie Guedes s'aguerrir à Valence 23 vendredi 1er septembre Mbappé sera présenté mardi au Parc 41 vendredi 1er septembre Un troisième maillot rétro pour les Hammers 10 vendredi 1er septembre Les folies du mercato anglais 20 vendredi 1er septembre L'improbable c.s.c d'Arturo Vidal 27 jeudi 31 août La volée magique de Thomas Lemar 14 jeudi 31 août Le joli but de Naby « Maradona » Keita 2 jeudi 31 août Griezmann perce la défense des Pays-Bas ! 6 jeudi 31 août Kylian Mbappé rejoint le PSG ! 66 jeudi 31 août Débat : De quoi la Juventus est-elle le nom ? jeudi 31 août Accord Benfica-OM pour Mítroglou 92 mercredi 30 août Pronostic France Pays-Bas : 580€ à gagner sur le match des Bleus ! 5 mercredi 30 août Xavi gagne à la loterie de sa banque 41 mercredi 30 août Bagarre enragée entre barras bravas au Costa Rica 27 mardi 29 août Abdennour débarque à l'OM 92 mardi 29 août Des enfants malades dessinent des crampons à Philadelphie 15 mardi 29 août Matt Pokora buteur en Coupe de France 34 lundi 28 août Quand Lukaku dessine la nouvelle mascotte des Diables 16 lundi 28 août Liverpool offre 80 millions pour Thomas Lemar 121