Ancelotti a eu des envies de meurtre

Modififié
0 30
Entre deux matchs, Carlo Ancelotti se laisse aller à quelques leçons de management. Dans un entretien accordé au Times, l'ex-entraîneur de Chelsea a insisté sur la difficulté de trouver le bon équilibre dans la relation entre joueur et entraîneur, et revient sur des anecdotes de sa période chez les Blues :

« La réussite d'un manager réside dans sa relation avec ses joueurs, ce qui ne signifie pas qu'il faut toujours dire oui. Il faut de la discipline, des règles, mais il faut aussi savoir être souple. Parfois, nous ne l'étions pas à Chelsea. Un jour, Drogba est arrivé avec 30 minutes de retard pour un match, il n'a donc pas joué, mais il y avait un respect mutuel. Je n'ai eu aucun problème avec les joueurs à Chelsea, excepté un. Il n'a pas montré de respect. J'ai essayé de le tuer, mais ce n'était pas possible. Le joueur est la propriété du club et parfois, on ne peut donc pas faire ce qu'on veut. »

Et même, Carlo, on ne tue pas les gens.



IB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Pascal Pierre Niveau : Loisir
Encore Anelka. Même pas besoin de le nommer.
Appelle-moi Jack !!! Niveau : CFA
Un joueur qui n'avait pas de respect ?

Putain*, même ta femme s'est faite baiser* par Terry ?
Je vote "John Terry" !
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 30